Property Value
dbo:abstract
  • L'Empire parthe (247 av. J.-C. – 224 apr. J.-C.), également appelé Empire arsacide (en persan moderne : شاهنشاهی اشکانی / šâhanšâhi-ye aškâni), est une importante puissance politique et culturelle iranienne dans la Perse antique. Arsace Ier, chef des Parni, une tribu scythe d'Asie centrale, fonde définitivement l'Empire parthe au milieu du IIIe siècle av. J.-C. lorsqu'il conquiert la Parthie dans le nord-est de l'Iran, une satrapie (province) alors en rébellion contre l'Empire séleucide. Mithridate Ier (171 – 138 av. J.-C.) agrandit l'Empire en prenant la Médie et la Mésopotamie aux Séleucides. À son apogée, l'Empire parthe s'étend des sources de l'Euphrate, dans ce qui est aujourd'hui le Sud-Est de la Turquie, jusqu'à l'Est de l'Iran. L'Empire, situé sur la route de la soie reliant l'Empire romain, dans le bassin méditerranéen, à l'Empire han, en Chine, devient un carrefour culturel et commercial. Les Parthes adoptent largement les pratiques artistiques, architecturales et religieuses ainsi que les insignes royaux de leur empire hétérogène qui regroupe les cultures perse, grecque, arménienne et locales. Durant la première moitié de son existence, la cour arsacide adopte des éléments de la culture grecque, mais cela n'empêche pas un renouveau graduel des traditions iraniennes. Les souverains arsacides sont appelés ΒΑΣΙΛΕΩΣ ΜΕΓΑΛΟΥ (« fils du grand roi » en grec, comme le révèle la numismatique) et sur certaines inscriptions « roi des rois » et affirment être les descendants des Achéménides ; ainsi, ils acceptent la vassalité de nombreux rois locaux là où les Achéménides avaient nommé de façon centralisée des satrapes qui disposaient néanmoins d'une large autonomie. La cour nomme quelques satrapes, la plupart hors d'Iran, mais ces satrapies sont plus petites et moins puissantes que les potentats achéménides. Avec l'expansion du pouvoir des Arsacides, le centre du gouvernement se déplace de Nisa vers Ctésiphon le long du Tigre (au sud de l'actuel Bagdad en Irak), même si plusieurs autres sites servent de capitale. Les premiers ennemis des Parthes sont les Séleucides à l'ouest et les Scythes à l'est. Cependant, au fur et à mesure de son expansion, la Parthie entre en conflit avec le royaume d'Arménie puis avec la République romaine. Les Romains menés par Crassus sont écrasés à Carrhes en 53 av. J.-C. et en 40-39 av. J.-C., les Parthes capturent tout le Levant à l'exception de Tyr. Cependant, Marc Antoine mène une contre-attaque et plusieurs empereurs romains envahissent la Mésopotamie durant les guerres perso-romaines. Les Romains s'emparent des villes de Séleucie et de Ctésiphon à plusieurs reprises lors de ces conflits mais se montrent incapables de s'y maintenir durablement. Les fréquentes guerres civiles entre les prétendants au trône parthe se révèlent plus dangereuses que les invasions ennemies et la puissance parthe s'évanouit lorsque Ardachîr Ier, souverain d'Istakhr dans la région de Fars, se révolte contre les Arsacides et tue leur dernier roi, Artaban V, en 224 apr. J.-C. Ardachîr fonde l'Empire sassanide, qui domine l'Iran et la plus grande partie du Proche-Orient jusqu'aux conquêtes musulmanes du VIIe siècle. La dynastie arsacide parvient à se maintenir en Arménie jusqu'en 428. Les sources parthes, rédigées en parthe, en grec et en d'autres langues, sont rares par rapport à celles des Sassanides et même par rapport aux documents achéménides. En plus des tablettes cunéiformes, des fragments d'ostracon, des sculptures, des pièces de monnaie et de quelques parchemins, la plus grande partie de nos connaissances sur l'histoire parthe provient de sources externes. Celles-ci sont principalement grecques et romaines mais également chinoises du fait des échanges commerciaux entre les deux régions. (fr)
  • L'Empire parthe (247 av. J.-C. – 224 apr. J.-C.), également appelé Empire arsacide (en persan moderne : شاهنشاهی اشکانی / šâhanšâhi-ye aškâni), est une importante puissance politique et culturelle iranienne dans la Perse antique. Arsace Ier, chef des Parni, une tribu scythe d'Asie centrale, fonde définitivement l'Empire parthe au milieu du IIIe siècle av. J.-C. lorsqu'il conquiert la Parthie dans le nord-est de l'Iran, une satrapie (province) alors en rébellion contre l'Empire séleucide. Mithridate Ier (171 – 138 av. J.-C.) agrandit l'Empire en prenant la Médie et la Mésopotamie aux Séleucides. À son apogée, l'Empire parthe s'étend des sources de l'Euphrate, dans ce qui est aujourd'hui le Sud-Est de la Turquie, jusqu'à l'Est de l'Iran. L'Empire, situé sur la route de la soie reliant l'Empire romain, dans le bassin méditerranéen, à l'Empire han, en Chine, devient un carrefour culturel et commercial. Les Parthes adoptent largement les pratiques artistiques, architecturales et religieuses ainsi que les insignes royaux de leur empire hétérogène qui regroupe les cultures perse, grecque, arménienne et locales. Durant la première moitié de son existence, la cour arsacide adopte des éléments de la culture grecque, mais cela n'empêche pas un renouveau graduel des traditions iraniennes. Les souverains arsacides sont appelés ΒΑΣΙΛΕΩΣ ΜΕΓΑΛΟΥ (« fils du grand roi » en grec, comme le révèle la numismatique) et sur certaines inscriptions « roi des rois » et affirment être les descendants des Achéménides ; ainsi, ils acceptent la vassalité de nombreux rois locaux là où les Achéménides avaient nommé de façon centralisée des satrapes qui disposaient néanmoins d'une large autonomie. La cour nomme quelques satrapes, la plupart hors d'Iran, mais ces satrapies sont plus petites et moins puissantes que les potentats achéménides. Avec l'expansion du pouvoir des Arsacides, le centre du gouvernement se déplace de Nisa vers Ctésiphon le long du Tigre (au sud de l'actuel Bagdad en Irak), même si plusieurs autres sites servent de capitale. Les premiers ennemis des Parthes sont les Séleucides à l'ouest et les Scythes à l'est. Cependant, au fur et à mesure de son expansion, la Parthie entre en conflit avec le royaume d'Arménie puis avec la République romaine. Les Romains menés par Crassus sont écrasés à Carrhes en 53 av. J.-C. et en 40-39 av. J.-C., les Parthes capturent tout le Levant à l'exception de Tyr. Cependant, Marc Antoine mène une contre-attaque et plusieurs empereurs romains envahissent la Mésopotamie durant les guerres perso-romaines. Les Romains s'emparent des villes de Séleucie et de Ctésiphon à plusieurs reprises lors de ces conflits mais se montrent incapables de s'y maintenir durablement. Les fréquentes guerres civiles entre les prétendants au trône parthe se révèlent plus dangereuses que les invasions ennemies et la puissance parthe s'évanouit lorsque Ardachîr Ier, souverain d'Istakhr dans la région de Fars, se révolte contre les Arsacides et tue leur dernier roi, Artaban V, en 224 apr. J.-C. Ardachîr fonde l'Empire sassanide, qui domine l'Iran et la plus grande partie du Proche-Orient jusqu'aux conquêtes musulmanes du VIIe siècle. La dynastie arsacide parvient à se maintenir en Arménie jusqu'en 428. Les sources parthes, rédigées en parthe, en grec et en d'autres langues, sont rares par rapport à celles des Sassanides et même par rapport aux documents achéménides. En plus des tablettes cunéiformes, des fragments d'ostracon, des sculptures, des pièces de monnaie et de quelques parchemins, la plus grande partie de nos connaissances sur l'histoire parthe provient de sources externes. Celles-ci sont principalement grecques et romaines mais également chinoises du fait des échanges commerciaux entre les deux régions. (fr)
dbo:capital
dbo:continent
dbo:country
dbo:currency
dbo:existence
dbo:followedBy
dbo:foundedBy
dbo:government
dbo:language
dbo:mapCaption
  • Carte de l'Empire parthe en 60
dbo:namedAfter
dbo:nextEntity
dbo:populationTotal
  • 20000000 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:previousEntity
dbo:religion
dbo:residence
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 28965 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 113357 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190074513 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:align
  • right (fr)
  • right (fr)
prop-fr:année
  • 1939 (xsd:integer)
  • 1963 (xsd:integer)
  • 1970 (xsd:integer)
  • 1974 (xsd:integer)
  • 1983 (xsd:integer)
  • 1986 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1990 (xsd:integer)
  • 1996 (xsd:integer)
  • 1997 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 1999 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2007 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
  • 2010 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
prop-fr:annéeDébut
  • 247 (xsd:integer)
prop-fr:annéeFin
  • 224 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:auteurs
  • Stefan R. Hauser (fr)
  • Stefan R. Hauser (fr)
prop-fr:auteursOuvrage
  • Daniel T. Potts (fr)
  • Daniel T. Potts (fr)
prop-fr:capitale
  • Asaak, Hecatompylos, Ecbatane, Ctésiphon, Suse, Mithridatkird-Nisa (fr)
  • Asaak, Hecatompylos, Ecbatane, Ctésiphon, Suse, Mithridatkird-Nisa (fr)
prop-fr:carte
  • Map Parthian Empire-fr.png (fr)
  • Map Parthian Empire-fr.png (fr)
prop-fr:collection
  • Blackwell companions to the ancient world (fr)
  • Dossiers d'archéologie 271 (fr)
  • Blackwell companions to the ancient world (fr)
  • Dossiers d'archéologie 271 (fr)
prop-fr:directeur
  • oui (fr)
  • oui (fr)
prop-fr:direction
  • horizontal (fr)
  • horizontal (fr)
prop-fr:doi
  • 10.155600 (xsd:double)
  • 10.230700 (xsd:double)
prop-fr:footer
  • Bijoux parthes en or découverts dans une tombe à Ninive . (fr)
  • Bijoux parthes en or découverts dans une tombe à Ninive . (fr)
prop-fr:footerAlign
  • left (fr)
  • left (fr)
prop-fr:fr
  • Ānxī (fr)
  • Ānxī (fr)
prop-fr:gouvernement
prop-fr:headerAlign
  • left/right/center (fr)
  • left/right/center (fr)
prop-fr:id
  • DA (fr)
  • huyse (fr)
  • HAU (fr)
  • DA (fr)
  • huyse (fr)
  • HAU (fr)
prop-fr:image
  • Parthian gold funerary objects by Nickmard Khoey.jpg (fr)
  • Parthian jewelry from Nineveh by Nickmard Khoey.jpg (fr)
  • Parthian gold funerary objects by Nickmard Khoey.jpg (fr)
  • Parthian jewelry from Nineveh by Nickmard Khoey.jpg (fr)
prop-fr:isbn
  • 0 (xsd:integer)
  • 1 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
  • 90 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:journal
  • Encyclopaedia Iranica (fr)
  • Acta Antiqua (fr)
  • Iranica Antiqua (fr)
  • Encyclopaedia Iranica (fr)
  • Acta Antiqua (fr)
  • Iranica Antiqua (fr)
prop-fr:jstor
  • 300283 (xsd:integer)
prop-fr:lang
  • zh (fr)
  • zh (fr)
prop-fr:langue
  • de (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • de (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:langues
  • Langues iraniennes , grec, (fr)
  • araméen, arménien (fr)
  • Langues iraniennes , grec, (fr)
  • araméen, arménien (fr)
prop-fr:lienAuteur
  • Ronald Syme (fr)
  • Rafe De Crespigny (fr)
  • David Bivar (fr)
  • Ronald Syme (fr)
  • Rafe De Crespigny (fr)
  • David Bivar (fr)
prop-fr:lieu
  • Ann Arbor (fr)
  • Berlin (fr)
  • Cambridge (fr)
  • Dijon (fr)
  • Durham (fr)
  • New York (fr)
  • Oxford (fr)
  • Paris (fr)
  • Stuttgart (fr)
  • Turnhout (fr)
  • Leiden (fr)
  • Berkeley and Los Angeles (fr)
  • Londres et New York (fr)
  • Malden et Oxford (fr)
  • London & New York (fr)
  • Piscataway (fr)
  • New Haven & London (fr)
  • London et New York (fr)
  • London & Portland (fr)
  • Oxford & Carlton (fr)
  • Ann Arbor (fr)
  • Berlin (fr)
  • Cambridge (fr)
  • Dijon (fr)
  • Durham (fr)
  • New York (fr)
  • Oxford (fr)
  • Paris (fr)
  • Stuttgart (fr)
  • Turnhout (fr)
  • Leiden (fr)
  • Berkeley and Los Angeles (fr)
  • Londres et New York (fr)
  • Malden et Oxford (fr)
  • London & New York (fr)
  • Piscataway (fr)
  • New Haven & London (fr)
  • London et New York (fr)
  • London & Portland (fr)
  • Oxford & Carlton (fr)
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:légende
  • Carte de l'Empire parthe en 60 (fr)
  • Carte de l'Empire parthe en 60 (fr)
prop-fr:mois
  • mars (fr)
  • mars (fr)
prop-fr:monnaie
prop-fr:nom
  • Kennedy (fr)
  • Wood (fr)
  • Watson (fr)
  • An (fr)
  • Morton (fr)
  • Wang (fr)
  • Zhang (fr)
  • Curtis (fr)
  • Lewis (fr)
  • Waters (fr)
  • Boyce (fr)
  • Huyse (fr)
  • Sheldon (fr)
  • Ebrey (fr)
  • Frye (fr)
  • Neusner (fr)
  • Schlumberger (fr)
  • Syme (fr)
  • Garthwaite (fr)
  • Demiéville (fr)
  • de Crespigny (fr)
  • (fr)
  • Bivar (fr)
  • Bickerman (fr)
  • Yarshater (fr)
  • Asmussen (fr)
  • Posch (fr)
  • Brosius (fr)
  • Colpe (fr)
  • Duchesne-Guillemin (fr)
  • Emmerick (fr)
  • Katouzian (fr)
  • Kurz (fr)
  • Lightfoot (fr)
  • Schippmann (fr)
  • Strugnell (fr)
  • Torday (fr)
  • Widengren (fr)
  • Kennedy (fr)
  • Wood (fr)
  • Watson (fr)
  • An (fr)
  • Morton (fr)
  • Wang (fr)
  • Zhang (fr)
  • Curtis (fr)
  • Lewis (fr)
  • Waters (fr)
  • Boyce (fr)
  • Huyse (fr)
  • Sheldon (fr)
  • Ebrey (fr)
  • Frye (fr)
  • Neusner (fr)
  • Schlumberger (fr)
  • Syme (fr)
  • Garthwaite (fr)
  • Demiéville (fr)
  • de Crespigny (fr)
  • (fr)
  • Bivar (fr)
  • Bickerman (fr)
  • Yarshater (fr)
  • Asmussen (fr)
  • Posch (fr)
  • Brosius (fr)
  • Colpe (fr)
  • Duchesne-Guillemin (fr)
  • Emmerick (fr)
  • Katouzian (fr)
  • Kurz (fr)
  • Lightfoot (fr)
  • Schippmann (fr)
  • Strugnell (fr)
  • Torday (fr)
  • Widengren (fr)
prop-fr:nomFrançais
  • Empire parthe (fr)
  • Empire parthe (fr)
prop-fr:p
  • 20 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 125 (xsd:integer)
  • 162 (xsd:integer)
  • 270 (xsd:integer)
  • 303 (xsd:integer)
  • 320 (xsd:integer)
  • 352 (xsd:integer)
  • 447 (xsd:integer)
  • 452 (xsd:integer)
  • 624 (xsd:integer)
  • 981 (xsd:integer)
  • 1306 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • 3 (xsd:integer)
  • 7 (xsd:integer)
  • 21 (xsd:integer)
  • 26 (xsd:integer)
  • 40 (xsd:integer)
  • 67 (xsd:integer)
  • 75 (xsd:integer)
  • 79 (xsd:integer)
  • 87 (xsd:integer)
  • 115 (xsd:integer)
  • 116 (xsd:integer)
  • 239 (xsd:integer)
  • 255 (xsd:integer)
  • 279 (xsd:integer)
  • 355 (xsd:integer)
  • 359 (xsd:integer)
  • 377 (xsd:integer)
  • 415 (xsd:integer)
  • 526 (xsd:integer)
  • 537 (xsd:integer)
  • 559 (xsd:integer)
  • 681 (xsd:integer)
  • 808 (xsd:integer)
  • 819 (xsd:integer)
  • 866 (xsd:integer)
  • 909 (xsd:integer)
  • 924 (xsd:integer)
  • 949 (xsd:integer)
  • 1001 (xsd:integer)
  • 1027 (xsd:integer)
  • 1151 (xsd:integer)
  • 1261 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • J. (fr)
  • Paul (fr)
  • Emma (fr)
  • Homa (fr)
  • Daniel (fr)
  • David (fr)
  • Maria (fr)
  • Mary (fr)
  • Otto (fr)
  • William (fr)
  • Philip (fr)
  • Ronald (fr)
  • Klaus (fr)
  • Carsten (fr)
  • J.P. (fr)
  • Tao (fr)
  • Walter (fr)
  • Patricia Buckley (fr)
  • William S. (fr)
  • C.S. (fr)
  • Frances (fr)
  • R.E. (fr)
  • Ehsan (fr)
  • Kenneth H. (fr)
  • Rafe (fr)
  • Rose Mary (fr)
  • Ying-shih (fr)
  • Laszlo (fr)
  • Geo (fr)
  • Elias J. (fr)
  • R.N. (fr)
  • A.D.H. (fr)
  • Charlton M. (fr)
  • Gene Ralph (fr)
  • Guanuda (fr)
  • Jiayao (fr)
  • Vesta Sarkhosh (fr)
  • J. (fr)
  • Paul (fr)
  • Emma (fr)
  • Homa (fr)
  • Daniel (fr)
  • David (fr)
  • Maria (fr)
  • Mary (fr)
  • Otto (fr)
  • William (fr)
  • Philip (fr)
  • Ronald (fr)
  • Klaus (fr)
  • Carsten (fr)
  • J.P. (fr)
  • Tao (fr)
  • Walter (fr)
  • Patricia Buckley (fr)
  • William S. (fr)
  • C.S. (fr)
  • Frances (fr)
  • R.E. (fr)
  • Ehsan (fr)
  • Kenneth H. (fr)
  • Rafe (fr)
  • Rose Mary (fr)
  • Ying-shih (fr)
  • Laszlo (fr)
  • Geo (fr)
  • Elias J. (fr)
  • R.N. (fr)
  • A.D.H. (fr)
  • Charlton M. (fr)
  • Gene Ralph (fr)
  • Guanuda (fr)
  • Jiayao (fr)
  • Vesta Sarkhosh (fr)
prop-fr:présentationEnLigne
prop-fr:périodique
  • The Journal of Roman Studies (fr)
  • The Journal of Roman Studies (fr)
prop-fr:religion
  • *Zoroastrisme * Religion mésopotamienne *Religion grecque antique (fr)
  • *Zoroastrisme * Religion mésopotamienne *Religion grecque antique (fr)
prop-fr:s
  • 20 (xsd:integer)
prop-fr:sousTitre
  • An Introduction (fr)
  • Ancient, Medieval, and Modern Iran (fr)
  • Blood in the Sand (fr)
  • Its history and culture (fr)
  • L'histoire d'un empire méconnu, rival de Rome (fr)
  • Rome's Forgotten Eastern Triumph (fr)
  • The Age of the Parthians (fr)
  • The Beginnings of Central Asian History (fr)
  • The Ideas of Iran (fr)
  • Two Thousand Years in the Heart of Asia (fr)
  • from Caesar to Diocletian (fr)
  • L'art grec et ses héritiers dans l'Asie non méditerranéenne (fr)
  • An Introduction (fr)
  • Ancient, Medieval, and Modern Iran (fr)
  • Blood in the Sand (fr)
  • Its history and culture (fr)
  • L'histoire d'un empire méconnu, rival de Rome (fr)
  • Rome's Forgotten Eastern Triumph (fr)
  • The Age of the Parthians (fr)
  • The Beginnings of Central Asian History (fr)
  • The Ideas of Iran (fr)
  • Two Thousand Years in the Heart of Asia (fr)
  • from Caesar to Diocletian (fr)
  • L'art grec et ses héritiers dans l'Asie non méditerranéenne (fr)
prop-fr:série
  • Historia: Zeitschrift für alte Geschichte, vol. 122 (fr)
  • Historia: Zeitschrift für alte Geschichte, vol. 122 (fr)
prop-fr:texte
  • Ānxī (fr)
  • Ānxī (fr)
prop-fr:titre
  • dbpedia-fr:Encyclopædia_Iranica
  • La Perse antique (fr)
  • The Cambridge Illustrated History of China (fr)
  • The Persians (fr)
  • China (fr)
  • The Roman Revolution (fr)
  • A biographical dictionary of later Han to the Three Kingdoms (fr)
  • The Silk Road (fr)
  • Cambridge History of Iran (fr)
  • Cambridge History of China : the Ch'in and Han Empires, 221 B.C. - A.D. 220 (fr)
  • Cambridge history of China : the Ch'in and Han Empires, 221 B.C. - A.D. 220 (fr)
  • Arsacids. I. Origin (fr)
  • Das Partherreich und seine Zeugnisse (fr)
  • L'Orient hellénisé (fr)
  • Les Parthes (fr)
  • Mounted Archers (fr)
  • Parthian Political Ideology (fr)
  • Rome's Wars in Parthia (fr)
  • The Age of the Parthians (fr)
  • The Arsacid Empire (fr)
  • The Idea of Iran (fr)
  • The Roman Army in the East (fr)
  • The provinces of the Roman Empire (fr)
  • Ventidius' Parthian War (fr)
  • Trajan's Parthian War and the Fourth-Century Perspective (fr)
  • Silk Road Studies : Nomads, Traders, and Holy Men Along China's Silk Road (fr)
  • Aufstieg und Niedergang der römischen Welt. Principat. II.2 (fr)
prop-fr:titreChapitre
  • Han foreign relations (fr)
  • Arsacid ii. The Arsacid dynasty (fr)
  • Buddhism Among Iranian Peoples (fr)
  • Chinesische Quellen zu den Parthern (fr)
  • Christians in Iran (fr)
  • Cultural Relations Between Parthia and Rome (fr)
  • Development of Religious Thought (fr)
  • Gondophares and the Indo-Parthians (fr)
  • Iran and Chin (fr)
  • Jews in Iran (fr)
  • Parthia and Rome: eastern perspectives (fr)
  • Parthian Art (fr)
  • Parthian Coins (fr)
  • Parthian Writings and Literature (fr)
  • Philosophy and religion from Han to Sui (fr)
  • Sources of Parthian and Sasanian history (fr)
  • The Iranian Revival in the Parthian Period (fr)
  • The Political History of Iran Under the Arsacids (fr)
  • The Political History of Iran Under the Sasanians (fr)
  • The Seleucid Period (fr)
  • When Glass Was Treasured in China (fr)
  • Political, Social and administrative Institutions: Taxes and Trade (fr)
  • Zoroastrian religion (fr)
  • The Reign of Trajan, part VII : Trajanic Wars and Frontiers. The Danube and the East (fr)
  • Parthia in China: a Re-examination of the Historical Records (fr)
  • The Role of the Sogdians as Translators of Buddhist Texts (fr)
  • Han foreign relations (fr)
  • Arsacid ii. The Arsacid dynasty (fr)
  • Buddhism Among Iranian Peoples (fr)
  • Chinesische Quellen zu den Parthern (fr)
  • Christians in Iran (fr)
  • Cultural Relations Between Parthia and Rome (fr)
  • Development of Religious Thought (fr)
  • Gondophares and the Indo-Parthians (fr)
  • Iran and Chin (fr)
  • Jews in Iran (fr)
  • Parthia and Rome: eastern perspectives (fr)
  • Parthian Art (fr)
  • Parthian Coins (fr)
  • Parthian Writings and Literature (fr)
  • Philosophy and religion from Han to Sui (fr)
  • Sources of Parthian and Sasanian history (fr)
  • The Iranian Revival in the Parthian Period (fr)
  • The Political History of Iran Under the Arsacids (fr)
  • The Political History of Iran Under the Sasanians (fr)
  • The Seleucid Period (fr)
  • When Glass Was Treasured in China (fr)
  • Political, Social and administrative Institutions: Taxes and Trade (fr)
  • Zoroastrian religion (fr)
  • The Reign of Trajan, part VII : Trajanic Wars and Frontiers. The Danube and the East (fr)
  • Parthia in China: a Re-examination of the Historical Records (fr)
  • The Role of the Sogdians as Translators of Buddhist Texts (fr)
prop-fr:titreOuvrage
  • A Companion to the Archaeology of the Ancient Near East (fr)
  • A Companion to the Archaeology of the Ancient Near East (fr)
prop-fr:trad
  • 安息 (fr)
  • 安息 (fr)
prop-fr:volume
  • 1 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
  • 3 (xsd:integer)
  • 3.100000 (xsd:double)
  • 3.200000 (xsd:double)
  • 7 (xsd:integer)
  • 46 (xsd:integer)
  • 80 (xsd:integer)
  • II (fr)
prop-fr:width
  • 126 (xsd:integer)
  • 174 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • dbpedia-fr:Cambridge_University_Press
  • Albin Michel (fr)
  • Oxford University Press (fr)
  • Routledge & Kegan Paul (fr)
  • Cambridge University Press (fr)
  • Routledge (fr)
  • I.B. Tauris (fr)
  • McGraw-Hill (fr)
  • Yale University Press (fr)
  • Brepols Publishers (fr)
  • Les Belles Lettres (fr)
  • University of California Press (fr)
  • Walter de Gruyter (fr)
  • Franz Steiner (fr)
  • Blackwell Publishers (fr)
  • Gorgias Press (fr)
  • Koninklijke Brill (fr)
  • Blackwell Publishing, Ltd. (fr)
  • The Durham Academic Press (fr)
  • Valentine Mitchell (fr)
  • Cushing Malloy Inc., Journal of Roman Archaeology: Supplementary Series Number Eighteen (fr)
  • I.B. Tauris & Co Ltd., in association with the London Middle East Institute at SOAS and the British Museum (fr)
dct:subject
georss:point
  • 33.09361111 44.58083333
rdf:type
rdfs:comment
  • L'Empire parthe (247 av. J.-C. – 224 apr. J.-C.), également appelé Empire arsacide (en persan moderne : شاهنشاهی اشکانی / šâhanšâhi-ye aškâni), est une importante puissance politique et culturelle iranienne dans la Perse antique. Arsace Ier, chef des Parni, une tribu scythe d'Asie centrale, fonde définitivement l'Empire parthe au milieu du IIIe siècle av. J.-C. lorsqu'il conquiert la Parthie dans le nord-est de l'Iran, une satrapie (province) alors en rébellion contre l'Empire séleucide. Mithridate Ier (171 – 138 av. J.-C.) agrandit l'Empire en prenant la Médie et la Mésopotamie aux Séleucides. À son apogée, l'Empire parthe s'étend des sources de l'Euphrate, dans ce qui est aujourd'hui le Sud-Est de la Turquie, jusqu'à l'Est de l'Iran. L'Empire, situé sur la route de la soie reliant l'Empi (fr)
  • L'Empire parthe (247 av. J.-C. – 224 apr. J.-C.), également appelé Empire arsacide (en persan moderne : شاهنشاهی اشکانی / šâhanšâhi-ye aškâni), est une importante puissance politique et culturelle iranienne dans la Perse antique. Arsace Ier, chef des Parni, une tribu scythe d'Asie centrale, fonde définitivement l'Empire parthe au milieu du IIIe siècle av. J.-C. lorsqu'il conquiert la Parthie dans le nord-est de l'Iran, une satrapie (province) alors en rébellion contre l'Empire séleucide. Mithridate Ier (171 – 138 av. J.-C.) agrandit l'Empire en prenant la Médie et la Mésopotamie aux Séleucides. À son apogée, l'Empire parthe s'étend des sources de l'Euphrate, dans ce qui est aujourd'hui le Sud-Est de la Turquie, jusqu'à l'Est de l'Iran. L'Empire, situé sur la route de la soie reliant l'Empi (fr)
rdfs:label
  • Empire parthe (fr)
  • Imperi Part (ca)
  • Imperio Parto (an)
  • Imperio parto (es)
  • Imperyo Partia (war)
  • Królestwo Partów (pl)
  • Parthian Empire (en)
  • Đế quốc Parthia (vi)
  • Парфянське царство (uk)
  • الإمبراطورية الفرثية (ar)
  • パルティア (ja)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
geo:geometry
  • POINT(44.580833435059 33.093612670898)
  • POINT(44.580833435059 33.093612670898)
geo:lat
  • 33.093613 (xsd:float)
geo:long
  • 44.580833 (xsd:float)
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • (fr)
  • Empire parthe (fr)
  • (fr)
  • Empire parthe (fr)
is dbo:birthPlace of
is dbo:citizenship of
is dbo:country of
is dbo:deathPlace of
is dbo:firstOwner of
is dbo:nextEntity of
is dbo:previousEntity of
is dbo:type of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:combattants of
is prop-fr:lieuDeNaissance of
is prop-fr:nomÉpoque of
is prop-fr:p of
is prop-fr:propriétaireInitial of
is prop-fr:s of
is prop-fr:utilisateurs of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of