Property Value
dbo:abstract
  • Jean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois francophone. Orphelin de mère très jeune, sa vie est marquée par l'errance. Si ses livres et lettres connaissent à partir de 1749 un fort succès, ils lui valent aussi des conflits avec l'Église catholique et Genève qui l'obligent à changer souvent de résidence et alimentent son sentiment de persécution. Dans le domaine littéraire, Jean-Jacques Rousseau connaît un grand succès avec le roman épistolaire Julie ou la Nouvelle Héloïse (1761), un des plus gros tirages du XVIIIe siècle. Cet ouvrage séduit ses lecteurs d'alors par sa peinture préromantique du sentiment amoureux et de la nature. Dans Les Confessions (rédigées entre 1765 et 1770, avec publication posthume en 1782 et 1789) et dans Les Rêveries du promeneur solitaire (écrites en 1776-78, publiées en 1782), Rousseau se livre à une observation approfondie de ses sentiments intimes. L'élégance de l'écriture de Rousseau provoque une transformation significative de la poésie et de la prose françaises en les libérant des normes rigides venues du Grand Siècle. Dans le domaine philosophique, la lecture en 1749 de la question mise au concours par l'Académie de Dijon : « le rétablissement des sciences et des arts a-t-il contribué à épurer ou à corrompre les mœurs ? » provoque ce qu'on appelle « l'illumination de Vincennes ». De là naissent les ouvrages qui inscrivent durablement Rousseau dans le monde de la pensée : le Discours sur les sciences et les arts (1750), le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755) et Du contrat social (1762). La philosophie politique de Rousseau est bâtie autour de l'idée que l'Homme est naturellement bon et que la société le corrompt. Par « naturellement bon », Rousseau entend que l'être humain à l'état de nature a peu de désirs, de sorte qu'il est plus farouche que méchant. Ce sont les interactions avec les autres individus qui rendent les êtres humains « méchants » et conduisent à l'accroissement des inégalités. Pour retrouver une bonté naturelle, l'homme doit avoir recours à l'artifice du contrat social et être gouverné par des lois découlant de la volonté générale exprimée par le peuple. Pour Rousseau, contrairement à ce que pense par exemple Diderot, la volonté générale n'est pas universelle, elle est propre à un État, à un corps politique particulier. Rousseau est le premier à conférer la souveraineté au peuple. En cela, on peut dire que c'est un des penseurs de la démocratie (et notamment de la démocratie directe) même s'il est favorable à ce qu'il nomme l'aristocratie élective ou le gouvernement tempéré dans le domaine du pouvoir exécutif. Rousseau est critique par rapport à la pensée politique et philosophique développée par Hobbes et Locke. Pour lui, les systèmes politiques basés sur l'interdépendance économique et sur l'intérêt conduisent à l'inégalité, à l'égoïsme et finalement à la société bourgeoise (un terme qu'il est un des premiers à employer). Toutefois, s'il est critique de la philosophie des Lumières, il s'agit d'une critique interne. En effet, il ne veut revenir ni à Aristote, ni à l'ancien républicanisme ou à la moralité chrétienne. La philosophie politique de Rousseau exerce une influence considérable lors de la période révolutionnaire durant laquelle son livre le Contrat social est « redécouvert ». À plus long terme, Rousseau marque le mouvement républicain français ainsi que la philosophie allemande. Par exemple, l'impératif catégorique de Kant est imprégné par l'idée rousseauiste de volonté générale. Durant une partie du XXe siècle, une controverse opposera ceux qui estiment que Rousseau est en quelque sorte le père des totalitarismes et ceux qui l'en exonèrent. Selon Claude Lévi-Strauss, Rousseau est le premier véritable fondateur de l'anthropologie, notamment car ce dernier aurait par son universalisme posé « en termes presque modernes » le problème du passage de la nature à la culture. L'historien Léon Poliakov ajoute que Rousseau invitait ses contemporains à faire des voyages dans les pays lointains, afin d'y « étudier, non toujours des pierres et des plantes, mais une fois les hommes et les mœurs ». Son corps est transféré au Panthéon de Paris en 1794. (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois francophone. Orphelin de mère très jeune, sa vie est marquée par l'errance. Si ses livres et lettres connaissent à partir de 1749 un fort succès, ils lui valent aussi des conflits avec l'Église catholique et Genève qui l'obligent à changer souvent de résidence et alimentent son sentiment de persécution. Dans le domaine littéraire, Jean-Jacques Rousseau connaît un grand succès avec le roman épistolaire Julie ou la Nouvelle Héloïse (1761), un des plus gros tirages du XVIIIe siècle. Cet ouvrage séduit ses lecteurs d'alors par sa peinture préromantique du sentiment amoureux et de la nature. Dans Les Confessions (rédigées entre 1765 et 1770, avec publication posthume en 1782 et 1789) et dans Les Rêveries du promeneur solitaire (écrites en 1776-78, publiées en 1782), Rousseau se livre à une observation approfondie de ses sentiments intimes. L'élégance de l'écriture de Rousseau provoque une transformation significative de la poésie et de la prose françaises en les libérant des normes rigides venues du Grand Siècle. Dans le domaine philosophique, la lecture en 1749 de la question mise au concours par l'Académie de Dijon : « le rétablissement des sciences et des arts a-t-il contribué à épurer ou à corrompre les mœurs ? » provoque ce qu'on appelle « l'illumination de Vincennes ». De là naissent les ouvrages qui inscrivent durablement Rousseau dans le monde de la pensée : le Discours sur les sciences et les arts (1750), le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755) et Du contrat social (1762). La philosophie politique de Rousseau est bâtie autour de l'idée que l'Homme est naturellement bon et que la société le corrompt. Par « naturellement bon », Rousseau entend que l'être humain à l'état de nature a peu de désirs, de sorte qu'il est plus farouche que méchant. Ce sont les interactions avec les autres individus qui rendent les êtres humains « méchants » et conduisent à l'accroissement des inégalités. Pour retrouver une bonté naturelle, l'homme doit avoir recours à l'artifice du contrat social et être gouverné par des lois découlant de la volonté générale exprimée par le peuple. Pour Rousseau, contrairement à ce que pense par exemple Diderot, la volonté générale n'est pas universelle, elle est propre à un État, à un corps politique particulier. Rousseau est le premier à conférer la souveraineté au peuple. En cela, on peut dire que c'est un des penseurs de la démocratie (et notamment de la démocratie directe) même s'il est favorable à ce qu'il nomme l'aristocratie élective ou le gouvernement tempéré dans le domaine du pouvoir exécutif. Rousseau est critique par rapport à la pensée politique et philosophique développée par Hobbes et Locke. Pour lui, les systèmes politiques basés sur l'interdépendance économique et sur l'intérêt conduisent à l'inégalité, à l'égoïsme et finalement à la société bourgeoise (un terme qu'il est un des premiers à employer). Toutefois, s'il est critique de la philosophie des Lumières, il s'agit d'une critique interne. En effet, il ne veut revenir ni à Aristote, ni à l'ancien républicanisme ou à la moralité chrétienne. La philosophie politique de Rousseau exerce une influence considérable lors de la période révolutionnaire durant laquelle son livre le Contrat social est « redécouvert ». À plus long terme, Rousseau marque le mouvement républicain français ainsi que la philosophie allemande. Par exemple, l'impératif catégorique de Kant est imprégné par l'idée rousseauiste de volonté générale. Durant une partie du XXe siècle, une controverse opposera ceux qui estiment que Rousseau est en quelque sorte le père des totalitarismes et ceux qui l'en exonèrent. Selon Claude Lévi-Strauss, Rousseau est le premier véritable fondateur de l'anthropologie, notamment car ce dernier aurait par son universalisme posé « en termes presque modernes » le problème du passage de la nature à la culture. L'historien Léon Poliakov ajoute que Rousseau invitait ses contemporains à faire des voyages dans les pays lointains, afin d'y « étudier, non toujours des pierres et des plantes, mais une fois les hommes et les mœurs ». Son corps est transféré au Panthéon de Paris en 1794. (fr)
dbo:birthPlace
dbo:citizenship
dbo:deathPlace
dbo:discipline
dbo:father
dbo:movement
dbo:occupation
dbo:placeOfBurial
dbo:religion
dbo:signature
  • Jean-Jacques Rousseau Signature.svg
dbo:spouse
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 1607 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 260477 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190951392 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:adjectifsDérivés
  • rousseauiste (fr)
  • rousseauiste (fr)
prop-fr:année
  • 1753 (xsd:integer)
  • 1844 (xsd:integer)
  • 1857 (xsd:integer)
  • 1906 (xsd:integer)
  • 1911 (xsd:integer)
  • 1913 (xsd:integer)
  • 1916 (xsd:integer)
  • 1920 (xsd:integer)
  • 1931 (xsd:integer)
  • 1949 (xsd:integer)
  • 1952 (xsd:integer)
  • 1953 (xsd:integer)
  • 1960 (xsd:integer)
  • 1964 (xsd:integer)
  • 1968 (xsd:integer)
  • 1974 (xsd:integer)
  • 1976 (xsd:integer)
  • 1977 (xsd:integer)
  • 1979 (xsd:integer)
  • 1980 (xsd:integer)
  • 1984 (xsd:integer)
  • 1985 (xsd:integer)
  • 1986 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1993 (xsd:integer)
  • 1994 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 1997 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 1999 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2003 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2008 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
  • 2011 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
  • 2013 (xsd:integer)
  • 2014 (xsd:integer)
  • 2015 (xsd:integer)
  • 2018 (xsd:integer)
prop-fr:annéePremièreÉdition
  • 1949 (xsd:integer)
  • 1959 (xsd:integer)
  • 1961 (xsd:integer)
  • 1969 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:auteursOuvrage
  • Jean-François Perrin, Michel Delon (fr)
  • Jean-François Perrin, Michel Delon (fr)
prop-fr:bnf
  • 3.4560459E7
  • 35612231m (fr)
prop-fr:charte
  • philosophe (fr)
  • philosophe (fr)
prop-fr:collection
prop-fr:commons
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
prop-fr:consultéLe
  • 2016-09-23 (xsd:date)
prop-fr:date
  • 1936 (xsd:integer)
  • 2016-10-11 (xsd:date)
  • Décembre 2018 (fr)
prop-fr:directeur
  • oui (fr)
  • oui (fr)
prop-fr:doi
  • 10.340600 (xsd:double)
prop-fr:formatLivre
  • 3 (xsd:integer)
  • CD-ROM (fr)
prop-fr:groupe
  • n (fr)
  • n (fr)
prop-fr:id
  • CON (fr)
  • ECR (fr)
  • Paul Pittion1960 (fr)
  • Antoine Goléa1977 (fr)
  • DIS (fr)
  • Claude Debussy1987 (fr)
  • Jean Malignon1960 (fr)
  • Maritain 1965 (fr)
  • OC1 (fr)
  • OC2 (fr)
  • OC3 (fr)
  • OC4 (fr)
  • OC5 (fr)
  • Trousson 2003 (fr)
  • CON (fr)
  • ECR (fr)
  • Paul Pittion1960 (fr)
  • Antoine Goléa1977 (fr)
  • DIS (fr)
  • Claude Debussy1987 (fr)
  • Jean Malignon1960 (fr)
  • Maritain 1965 (fr)
  • OC1 (fr)
  • OC2 (fr)
  • OC3 (fr)
  • OC4 (fr)
  • OC5 (fr)
  • Trousson 2003 (fr)
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
  • 270112025 (xsd:integer)
  • 283091449 (xsd:integer)
  • 284679202 (xsd:integer)
  • 284734098 (xsd:integer)
  • 2213603006 (xsd:decimal)
  • 2745310941 (xsd:decimal)
  • 2757002236 (xsd:decimal)
  • 9780729406857 (xsd:decimal)
  • 9780729410151 (xsd:decimal)
  • 9782020069816 (xsd:decimal)
  • 9782070294732 (xsd:decimal)
  • 9782070354832 (xsd:decimal)
  • 9782228896658 (xsd:decimal)
  • 9782262021283 (xsd:decimal)
  • 9782351160015 (xsd:decimal)
  • 9782356414120 (xsd:decimal)
  • 9782361650209 (xsd:decimal)
  • 9782711601783 (xsd:decimal)
  • 9782711603114 (xsd:decimal)
  • 9782711614981 (xsd:decimal)
  • 9782711762187 (xsd:decimal)
  • 9782729806347 (xsd:decimal)
  • 9782729851910 (xsd:decimal)
  • 9782738474377 (xsd:decimal)
  • 9782738478474 (xsd:decimal)
  • 9782745310941 (xsd:decimal)
  • 9782747551007 (xsd:decimal)
  • 9782757002230 (xsd:decimal)
  • 9782830914498 (xsd:decimal)
  • 9782846792028 (xsd:decimal)
  • 9782846792929 (xsd:decimal)
  • 9782847880007 (xsd:decimal)
  • 9782852038448 (xsd:decimal)
  • 9782859445119 (xsd:decimal)
  • 9782868781871 (xsd:decimal)
  • 9782869311114 (xsd:decimal)
  • 9782908340587 (xsd:decimal)
  • 9782914332019 (xsd:decimal)
prop-fr:issn
  • 435 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • fr1835 (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • fr1835 (fr)
prop-fr:libellé
  • Contrat (fr)
  • Discours (fr)
  • Écrits (fr)
  • OC I (fr)
  • OC II (fr)
  • OC III (fr)
  • OC IV (fr)
  • OC V (fr)
  • Contrat (fr)
  • Discours (fr)
  • Écrits (fr)
  • OC I (fr)
  • OC II (fr)
  • OC III (fr)
  • OC IV (fr)
  • OC V (fr)
prop-fr:lienAuteur
  • Béatrice Didier (fr)
  • Frédéric Worms (fr)
  • Alexandre Lacassagne (fr)
  • Leo Strauss (fr)
  • Augustin Cabanès (fr)
  • Raymond Trousson (fr)
  • Bernard Gagnebin (fr)
  • Bernadette Bensaude-Vincent (fr)
  • Charles Eisenmann (fr)
  • Ernst Cassirer (fr)
  • André Charrak (fr)
  • Catherine Kintzler (fr)
  • Gérard Mairet (fr)
  • Marcel Raymond (fr)
  • Paul Bénichou (fr)
  • Pierre Villey (fr)
  • Victor Goldschmidt (fr)
  • Béatrice Didier (fr)
  • Frédéric Worms (fr)
  • Alexandre Lacassagne (fr)
  • Leo Strauss (fr)
  • Augustin Cabanès (fr)
  • Raymond Trousson (fr)
  • Bernard Gagnebin (fr)
  • Bernadette Bensaude-Vincent (fr)
  • Charles Eisenmann (fr)
  • Ernst Cassirer (fr)
  • André Charrak (fr)
  • Catherine Kintzler (fr)
  • Gérard Mairet (fr)
  • Marcel Raymond (fr)
  • Paul Bénichou (fr)
  • Pierre Villey (fr)
  • Victor Goldschmidt (fr)
prop-fr:lieu
  • dbpedia-fr:Villeneuve-d'Ascq
  • Cambridge (fr)
  • Genève (fr)
  • Lons-le-Saunier (fr)
  • Lyon (fr)
  • Orléans (fr)
  • Oxford (fr)
  • Paris (fr)
  • Tunis (fr)
  • Chicago et Londres (fr)
prop-fr:lieuDeDécès
  • Ermenonville (fr)
  • Ermenonville (fr)
prop-fr:lieuDeNaissance
  • Genève (fr)
  • Genève (fr)
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:légende
  • Pastel de Quentin de La Tour . (fr)
  • Pastel de Quentin de La Tour . (fr)
prop-fr:nom
  • dbpedia-fr:Yves_Vargas
  • Dauphin (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Worms (fr)
  • Goldschmidt (fr)
  • Jacob (fr)
  • Raymond (fr)
  • Strauss (fr)
  • Didier (fr)
  • Eisenmann (fr)
  • Kelly (fr)
  • Salem (fr)
  • Leigh (fr)
  • Perrin (fr)
  • Masters (fr)
  • Metzler (fr)
  • Lacassagne (fr)
  • Cabanès (fr)
  • Rousseau (fr)
  • Bernardi (fr)
  • Soler (fr)
  • Villey (fr)
  • Farrugia (fr)
  • Spector (fr)
  • Mairet (fr)
  • Bensaude-Vincent (fr)
  • Bénichou (fr)
  • Coutel (fr)
  • Malignon (fr)
  • Cassirer (fr)
  • Charrak (fr)
  • Burgelin (fr)
  • Eigeldinger (fr)
  • Di Palma (fr)
  • Trousson (fr)
  • Gagnebin (fr)
  • Genoux (fr)
  • Guénard (fr)
  • Bachofen (fr)
  • Coz (fr)
  • Derathé (fr)
  • Dhifaoui (fr)
  • Guichet (fr)
  • Kintzler (fr)
  • L'Aminot (fr)
  • Namer (fr)
  • Potton (fr)
  • Yamazaki-Jamin (fr)
prop-fr:numéro
  • 8 (xsd:integer)
  • 324 (xsd:integer)
prop-fr:oclc
  • 41075262 (xsd:integer)
  • 421688749 (xsd:integer)
  • 468417832 (xsd:integer)
  • 470285057 (xsd:integer)
  • 747437044 (xsd:integer)
  • 795444772 (xsd:integer)
prop-fr:oldid
  • 130507202 (xsd:integer)
prop-fr:page
  • 8 (xsd:integer)
  • 124 (xsd:integer)
prop-fr:pages
  • 204 (xsd:integer)
  • 285 (xsd:integer)
  • 287 (xsd:integer)
  • 319 (xsd:integer)
  • 341 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 40 (xsd:integer)
  • 70 (xsd:integer)
  • 73 (xsd:integer)
  • 132 (xsd:integer)
  • 180 (xsd:integer)
  • 183 (xsd:integer)
  • 192 (xsd:integer)
  • 222 (xsd:integer)
  • 270 (xsd:integer)
  • 298 (xsd:integer)
  • 319 (xsd:integer)
  • 350 (xsd:integer)
  • 354 (xsd:integer)
  • 362 (xsd:integer)
  • 384 (xsd:integer)
  • 416 (xsd:integer)
  • 466 (xsd:integer)
  • 474 (xsd:integer)
  • 534 (xsd:integer)
  • 579 (xsd:integer)
  • 954 (xsd:integer)
  • 2096 (xsd:integer)
  • 2160 (xsd:integer)
  • 2192 (xsd:integer)
  • 2240 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • 156 (xsd:integer)
  • 211 (xsd:integer)
prop-fr:photographe
  • Julien Raspail (fr)
  • Julien Raspail (fr)
prop-fr:préface
prop-fr:prénom
  • Augustin (fr)
  • Colette (fr)
  • Gérard (fr)
  • Pierre (fr)
  • Jean (fr)
  • Paul (fr)
  • Victor (fr)
  • Alexandre (fr)
  • André (fr)
  • Bernard (fr)
  • Charles (fr)
  • Francis (fr)
  • François (fr)
  • Frédéric (fr)
  • Jean-Luc (fr)
  • Leo (fr)
  • Marcel (fr)
  • Marco (fr)
  • Michel (fr)
  • Robert (fr)
  • Claude (fr)
  • Jean-François (fr)
  • Jean-Jacques (fr)
  • Raymond (fr)
  • Yves (fr)
  • Arthur (fr)
  • Bernadette (fr)
  • Blaise (fr)
  • Bruno (fr)
  • Florent (fr)
  • Catherine (fr)
  • Ernst (fr)
  • Béatrice (fr)
  • Céline (fr)
  • R.A. (fr)
  • Tanguy (fr)
  • Roger D. (fr)
  • Ariste (fr)
  • George Armstrong (fr)
  • Harumi (fr)
  • Arbi (fr)
  • Frédéric S. (fr)
  • Augustin (fr)
  • Colette (fr)
  • Gérard (fr)
  • Pierre (fr)
  • Jean (fr)
  • Paul (fr)
  • Victor (fr)
  • Alexandre (fr)
  • André (fr)
  • Bernard (fr)
  • Charles (fr)
  • Francis (fr)
  • François (fr)
  • Frédéric (fr)
  • Jean-Luc (fr)
  • Leo (fr)
  • Marcel (fr)
  • Marco (fr)
  • Michel (fr)
  • Robert (fr)
  • Claude (fr)
  • Jean-François (fr)
  • Jean-Jacques (fr)
  • Raymond (fr)
  • Yves (fr)
  • Arthur (fr)
  • Bernadette (fr)
  • Blaise (fr)
  • Bruno (fr)
  • Florent (fr)
  • Catherine (fr)
  • Ernst (fr)
  • Béatrice (fr)
  • Céline (fr)
  • R.A. (fr)
  • Tanguy (fr)
  • Roger D. (fr)
  • Ariste (fr)
  • George Armstrong (fr)
  • Harumi (fr)
  • Arbi (fr)
  • Frédéric S. (fr)
prop-fr:présentationEnLigne
prop-fr:périodique
  • Gazette des beaux-arts (fr)
  • Revue philosophique de Louvain (fr)
  • Studies on Voltaire and the eighteenth century (fr)
  • Studies on Voltaire and the Eighteenth Century (fr)
  • Modern Philosophy (fr)
  • The Cambridge Companion to Rousseau (fr)
  • Gazette des beaux-arts (fr)
  • Revue philosophique de Louvain (fr)
  • Studies on Voltaire and the eighteenth century (fr)
  • Studies on Voltaire and the Eighteenth Century (fr)
  • Modern Philosophy (fr)
  • The Cambridge Companion to Rousseau (fr)
prop-fr:raison
  • à référencer, et probablement à reformuler:les femmes n'avaient pas le statut de citoyen à l'époque, elles pouvaient seulement faire partie d'une famille où les hommes étaient citoyens (fr)
  • à référencer, et probablement à reformuler:les femmes n'avaient pas le statut de citoyen à l'époque, elles pouvaient seulement faire partie d'une famille où les hommes étaient citoyens (fr)
prop-fr:responsabilité
  • éd. (fr)
  • éditeur scientifique (fr)
  • Études présentées par (fr)
  • éd. (fr)
  • éditeur scientifique (fr)
  • Études présentées par (fr)
prop-fr:réimpression
  • 1971 (xsd:integer)
  • 2003 (xsd:integer)
  • --07-07
prop-fr:site
  • books.google.fr (fr)
  • Rousseauonline (fr)
  • rousseaustudies.free.fr (fr)
  • books.google.fr (fr)
  • Rousseauonline (fr)
  • rousseaustudies.free.fr (fr)
prop-fr:sousTitre
  • dbpedia-fr:Lettre_sur_la_musique_française
  • tome I — des origines à Beethoven (fr)
  • Désir et profession de foi chez Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • De l'inégalité économique à l'inégalité politique (fr)
  • Autour des « Rêveries du promeneur solitaire » (fr)
  • De la créativité au machiavélisme (fr)
  • Diderot, l'Encyclopédie, Rousseau (fr)
  • Iconographie réunie et commentée (fr)
  • Voltaire, Condorcet, Diderot (fr)
  • durant les années 1768, 1769 et 1770 (fr)
  • fonder l'harmonie au (fr)
  • heurs et malheurs d'une conscience (fr)
  • la transparence et l'obstacle (fr)
  • les Lumières grâce à Dieu (fr)
  • roman par lettres, roman de la lettre (fr)
  • l’animalité dans l’horizon anthropologique des Lumières (fr)
prop-fr:sépulture
  • Cénotaphe au Panthéon (fr)
  • Cénotaphe au Panthéon (fr)
prop-fr:série
  • année (fr)
  • année (fr)
prop-fr:taille
  • 36 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • dbpedia-fr:Jean-Philippe_Rameau
  • dbpedia-fr:La_Sagesse_du_fou
  • dbpedia-fr:S:J.-J._Rousseau_(Cabanès)
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques (fr)
  • Œuvres complètes (fr)
  • La musique, de la nuit des temps aux aurores nouvelles (fr)
  • Julie ou la Nouvelle Héloïse (fr)
  • Rousseau et les sciences (fr)
  • Archéologie du pacte social (fr)
  • La musique et son histoire (fr)
  • Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (fr)
  • Monsieur Croche, antidilettante (fr)
  • Du contrat social (fr)
  • Rousseau's Political Philosophy: Stoic and Augustinian Origins (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau à Venise raconté par lui-même (fr)
  • Notes historiques sur le séjour de Jean-Jacques Rousseau à Bourgoin (fr)
  • Politique et révolution chez Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau et la science politique de son temps (fr)
  • Poétique de l'opéra français de Corneille à Rousseau (fr)
  • Œuvres complètes I : Les Confessions et Autres textes autobiographiques (fr)
  • Les promenades matérialistes de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • A General Overview (fr)
  • Album Rousseau (fr)
  • Anthropologie et politique (fr)
  • Apprendre à philosopher avec Rousseau (fr)
  • Collection complète des œuvres de Rousseau (fr)
  • Correspondance Complète (fr)
  • Dictionnaire de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Dictionnaire de Musique de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Je suis... Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau : Écrits politiques (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau en son temps (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau et Paris (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau ou l'impossible unité (fr)
  • L'Affaire J.-J. Rousseau (fr)
  • L'apprenti des Lumières ou l'ombre de Voltaire (fr)
  • L'homme et l'État (fr)
  • La Cène et l'Autre Scène (fr)
  • La Religion de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • La mort de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • La musique des Lumières (fr)
  • La philosophie de l'existence de J.-J. Rousseau (fr)
  • La philosophie politique de Rousseau (fr)
  • Le Fils de Jean-Jacques ou la Faute à Rousseau (fr)
  • Le problème Jean-jacques Rousseau (fr)
  • Le roman épistolaire et son péritexte (fr)
  • Le système social de Rousseau (fr)
  • Les enfants de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Lumières de l'Europe (fr)
  • Moi, Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Moments de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Musique et langage chez Rousseau (fr)
  • Pensée de Rousseau (fr)
  • Philosophie de Rousseau (fr)
  • Raison et perception (fr)
  • Rousseau : une politique de la vérité (fr)
  • Rousseau Studies (fr)
  • Rousseau et la philosophie (fr)
  • Rousseau et le travail de la convenance (fr)
  • Rousseau sociologue de la connaissance (fr)
  • Rousseau's General Will (fr)
  • Rousseau, Voltaire, and the Revenge of Pascal (fr)
  • Rousseau, citoyen du futur (fr)
  • Rousseau, l’animal et l’homme (fr)
  • Rousseau, une histoire genevoise (fr)
  • Rousseau, Émile ou de l'éducation, Livre IV (fr)
  • Rousseau. La bonté naturelle de l'homme (fr)
  • Rêveries sans fin (fr)
  • The Cambridge Companion to Rousseau (fr)
  • L'influence de Montaigne sur les idées pédagogiques de Locke et de Rousseau (fr)
  • L’aventure littéraire, ou la psychose inspirée, Rousseau, Joyce, Pessoa (fr)
  • The Ethics of the Lettres morales and Rousseau's Philosophical Project (fr)
  • Études et documents sur les minora de Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Œuvres complètes V : Écrits sur la musique, la langue et le théâtre (fr)
  • Œuvres complètes II : La Nouvelle Héloïse, Théâtre, Poésies, Essais Littéraires (fr)
  • Victor Goldschmidt, Anthropologie et politique. Les principes du système de Rousseau (fr)
  • Œuvres complètes III : Du contrat social, Écrits politiques (fr)
  • Au prisme de Rousseau : usages politiques contemporains (fr)
  • Œuvres complètes IV : Émile, Éducation, Morale, Botanique (fr)
  • La Condition de la liberté. Rousseau, critique des raisons politiques (fr)
  • La Fabrique des concepts. Recherches sur l'invention conceptuelle chez Rousseau (fr)
  • Le tombeau de Jean-Jacques Rousseau d'après les peintres (fr)
prop-fr:titreChapitre
  • Introduction (fr)
  • Commentaire (fr)
  • Préface (fr)
  • Jean Jacques Rousseau (fr)
  • Le récit d'enfance du siècle à Rousseau (fr)
  • Introduction (fr)
  • Commentaire (fr)
  • Préface (fr)
  • Jean Jacques Rousseau (fr)
  • Le récit d'enfance du siècle à Rousseau (fr)
prop-fr:titreOriginal
  • Man and the State (fr)
  • Man and the State (fr)
prop-fr:titreOuvrage
  • Stanford Encyclopedia of Philosophy (fr)
  • The Major Political Writings of Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau. Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau. Du contrat social (fr)
  • La recherche aujourd'hui (fr)
  • Le problème Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau. The Social Contract and Other Later Political Writings (fr)
  • Stanford Encyclopedia of Philosophy (fr)
  • The Major Political Writings of Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau. Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau. Du contrat social (fr)
  • La recherche aujourd'hui (fr)
  • Le problème Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau. The Social Contract and Other Later Political Writings (fr)
prop-fr:tome
  • XVI période (fr)
  • XVI période (fr)
prop-fr:traducteur
prop-fr:url
prop-fr:volume
  • 30 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikiquote
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
prop-fr:wikisource
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
prop-fr:éditeur
prop-fr:époque
  • Époque moderne des Lumières (fr)
  • Époque moderne des Lumières (fr)
prop-fr:œuvresPrincipales
  • Julie ou la Nouvelle Héloïse (fr)
  • Les Confessions (fr)
  • Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (fr)
  • Du contrat social (fr)
  • Émile ou De l'éducation (fr)
  • Julie ou la Nouvelle Héloïse (fr)
  • Les Confessions (fr)
  • Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (fr)
  • Du contrat social (fr)
  • Émile ou De l'éducation (fr)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Jean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois francophone. Orphelin de mère très jeune, sa vie est marquée par l'errance. Si ses livres et lettres connaissent à partir de 1749 un fort succès, ils lui valent aussi des conflits avec l'Église catholique et Genève qui l'obligent à changer souvent de résidence et alimentent son sentiment de persécution. Son corps est transféré au Panthéon de Paris en 1794. (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois francophone. Orphelin de mère très jeune, sa vie est marquée par l'errance. Si ses livres et lettres connaissent à partir de 1749 un fort succès, ils lui valent aussi des conflits avec l'Église catholique et Genève qui l'obligent à changer souvent de résidence et alimentent son sentiment de persécution. Son corps est transféré au Panthéon de Paris en 1794. (fr)
rdfs:label
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
  • Jean-Jacques Rousseau (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:author of
is dbo:child of
is dbo:composer of
is dbo:creator of
is dbo:discoverer of
is dbo:employer of
is dbo:influenced of
is dbo:influencedBy of
is dbo:mainArticleForCategory of
is dbo:mainInterest of
is dbo:musicComposer of
is dbo:namedAfter of
is dbo:spouse of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:aInfluencé of
is prop-fr:auteur of
is prop-fr:influencéPar of
is prop-fr:musique of
is prop-fr:origineNom of
is prop-fr:principauxIntérêts of
is prop-fr:texte of
is prop-fr:traditionPhilosophique of
is foaf:primaryTopic of