Property Value
dbo:abstract
  • Jacques Chirac (/ʒak ʃiʁak/ ) est un haut fonctionnaire et homme d'État français, né le 29 novembre 1932 à Paris et mort le 26 septembre 2019 dans la même ville. Il est Premier ministre de 1974 à 1976 puis de 1986 à 1988 et président de la République de 1995 à 2007. Après des études à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'École nationale d'administration (ENA), il rejoint en 1962 le cabinet du Premier ministre Georges Pompidou en qualité de chargé de mission. Il est élu député de la Corrèze au sein des Union des républicains de progrès et nommé quatre fois fois secrétaire d'État et quatre fois ministre à partir de 1967. Par la suite, Chirac est choisi comme Premier ministre par Valéry Giscard d'Estaing en 1974, notamment à la suite de l’appel des 43 et de l'affaire des plombiers. Deux ans plus tard, entretenant de mauvaises relations avec Giscard, il démissionne de Matignon et lance le Rassemblement pour la République (RPR), un parti politique se réclamant du gaullisme. Tout en poursuivant sa carrière d'élu en Corrèze, il devient maire de Paris en 1977 et se présente à l’élection présidentielle de 1981. Après la victoire de la droite aux élections législatives de 1986, il est désigné par le président socialiste François Mitterrand pour exercer à nouveau la fonction de Premier ministre : il est ainsi le premier chef du gouvernement d'une cohabitation sous la Ve République et, par la même occasion, la seule personnalité politique ayant assumé par deux fois la charge de Premier ministre sous ce même régime. Il est battu au second tour de l’élection présidentielle de 1988 face au président sortant, puis prend la tête de l’opposition, bien que confronté par la suite à la popularité croissante d'Édouard Balladur. En 1995, il est élu chef de l’État avec 52,6 % des voix au second tour, face au socialiste Lionel Jospin. Le début de son premier mandat est marqué par une réforme des retraites et de la Sécurité sociale qui est massivement contestée et en partie abandonnée, et par la reconnaissance de la responsabilité de l'État français dans la persécution et la déportation des Juifs au cours de l'Occupation. À la suite de la dissolution de l'Assemblée nationale en 1997, il perd la majorité au Parlement et se voit contraint à une cohabitation avec Lionel Jospin, lors de laquelle a notamment lieu un référendum instaurant le quinquennat présidentiel : Jacques Chirac est ainsi le dernier président de la Ve République à avoir effectué un septennat. Lors de l'élection présidentielle de 2002, il est réélu pour cinq ans avec 82,2 % des voix au second tour, bénéficiant d'un « front républicain » face au candidat du Front national, Jean-Marie Le Pen. Pendant son second mandat, après avoir lancé l'Union pour un mouvement populaire (UMP), il prend en 2003 la tête de l'opposition internationale à la guerre d'Irak lancée par le président américain George W. Bush, et s'implique pour le « oui » dans le référendum de 2005 sur la Constitution européenne, qui se solde par la victoire du « non ». À la fin de sa présidence, confronté à une faible popularité ainsi qu'à une succession d'échecs électoraux et affaibli par un accident vasculaire cérébral en 2005, il renonce à briguer un troisième mandat. Retiré de la vie politique, il siège jusqu’en 2011 au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit en tant qu'ancien président de la République. Mis en cause dans de nombreuses affaires judiciaires pendant sa carrière, il a bénéficié de son immunité présidentielle mais reste, après son départ de l'Élysée, poursuivi dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, pour laquelle il est condamné à deux ans d’emprisonnement avec sursis en 2011, ce qui fait de lui le premier chef de l’État français à être condamné en justice. Malade, il effectue sa dernière apparition publique en 2014. Durant son parcours politique, il se montre changeant du point de vue idéologique. Engagé à gauche dans sa jeunesse, il est généralement considéré comme gaulliste et classé à droite de l'échiquier politique, bien que certains observateurs qualifient sa pratique du pouvoir de radicale-socialiste. (fr)
  • Jacques Chirac (/ʒak ʃiʁak/ ) est un haut fonctionnaire et homme d'État français, né le 29 novembre 1932 à Paris et mort le 26 septembre 2019 dans la même ville. Il est Premier ministre de 1974 à 1976 puis de 1986 à 1988 et président de la République de 1995 à 2007. Après des études à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'École nationale d'administration (ENA), il rejoint en 1962 le cabinet du Premier ministre Georges Pompidou en qualité de chargé de mission. Il est élu député de la Corrèze au sein des Union des républicains de progrès et nommé quatre fois fois secrétaire d'État et quatre fois ministre à partir de 1967. Par la suite, Chirac est choisi comme Premier ministre par Valéry Giscard d'Estaing en 1974, notamment à la suite de l’appel des 43 et de l'affaire des plombiers. Deux ans plus tard, entretenant de mauvaises relations avec Giscard, il démissionne de Matignon et lance le Rassemblement pour la République (RPR), un parti politique se réclamant du gaullisme. Tout en poursuivant sa carrière d'élu en Corrèze, il devient maire de Paris en 1977 et se présente à l’élection présidentielle de 1981. Après la victoire de la droite aux élections législatives de 1986, il est désigné par le président socialiste François Mitterrand pour exercer à nouveau la fonction de Premier ministre : il est ainsi le premier chef du gouvernement d'une cohabitation sous la Ve République et, par la même occasion, la seule personnalité politique ayant assumé par deux fois la charge de Premier ministre sous ce même régime. Il est battu au second tour de l’élection présidentielle de 1988 face au président sortant, puis prend la tête de l’opposition, bien que confronté par la suite à la popularité croissante d'Édouard Balladur. En 1995, il est élu chef de l’État avec 52,6 % des voix au second tour, face au socialiste Lionel Jospin. Le début de son premier mandat est marqué par une réforme des retraites et de la Sécurité sociale qui est massivement contestée et en partie abandonnée, et par la reconnaissance de la responsabilité de l'État français dans la persécution et la déportation des Juifs au cours de l'Occupation. À la suite de la dissolution de l'Assemblée nationale en 1997, il perd la majorité au Parlement et se voit contraint à une cohabitation avec Lionel Jospin, lors de laquelle a notamment lieu un référendum instaurant le quinquennat présidentiel : Jacques Chirac est ainsi le dernier président de la Ve République à avoir effectué un septennat. Lors de l'élection présidentielle de 2002, il est réélu pour cinq ans avec 82,2 % des voix au second tour, bénéficiant d'un « front républicain » face au candidat du Front national, Jean-Marie Le Pen. Pendant son second mandat, après avoir lancé l'Union pour un mouvement populaire (UMP), il prend en 2003 la tête de l'opposition internationale à la guerre d'Irak lancée par le président américain George W. Bush, et s'implique pour le « oui » dans le référendum de 2005 sur la Constitution européenne, qui se solde par la victoire du « non ». À la fin de sa présidence, confronté à une faible popularité ainsi qu'à une succession d'échecs électoraux et affaibli par un accident vasculaire cérébral en 2005, il renonce à briguer un troisième mandat. Retiré de la vie politique, il siège jusqu’en 2011 au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit en tant qu'ancien président de la République. Mis en cause dans de nombreuses affaires judiciaires pendant sa carrière, il a bénéficié de son immunité présidentielle mais reste, après son départ de l'Élysée, poursuivi dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, pour laquelle il est condamné à deux ans d’emprisonnement avec sursis en 2011, ce qui fait de lui le premier chef de l’État français à être condamné en justice. Malade, il effectue sa dernière apparition publique en 2014. Durant son parcours politique, il se montre changeant du point de vue idéologique. Engagé à gauche dans sa jeunesse, il est généralement considéré comme gaulliste et classé à droite de l'échiquier politique, bien que certains observateurs qualifient sa pratique du pouvoir de radicale-socialiste. (fr)
dbo:almaMater
dbo:award
dbo:battle
dbo:birthDate
  • 1932-11-29 (xsd:date)
dbo:birthName
  • Jacques René Chirac (fr)
  • Jacques René Chirac (en)
dbo:birthPlace
dbo:child
dbo:citizenship
dbo:deathDate
  • 2019-09-26 (xsd:date)
dbo:deathPlace
dbo:father
dbo:mother
dbo:nationality
dbo:occupation
dbo:party
dbo:placeOfBurial
dbo:profession
dbo:religion
dbo:signature
  • Jacques Chirac Signature.svg
dbo:spouse
dbo:thumbnail
dbo:thumbnailCaption
  • Jacques Chirac en 1997.
dbo:university
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 2391038 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 375271 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 191498572 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:align
  • left (fr)
  • left (fr)
prop-fr:année
  • 1988 (xsd:integer)
  • 2007 (xsd:integer)
  • 2015 (xsd:integer)
  • 2016 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:charte
  • Chef d'État (fr)
  • Chef d'État (fr)
prop-fr:circonscription
prop-fr:coalition
prop-fr:collection
  • Document (fr)
  • Document (fr)
prop-fr:commons
  • Category:Jacques Chirac (fr)
  • Category:Jacques Chirac (fr)
prop-fr:conjoint
prop-fr:contenu
  • « Mes chers compatriotes de métropole, de l'outre-mer et de l'étranger, Demain, je transmettrai les pouvoirs que j'ai exercés en votre nom à Nicolas Sarkozy, notre nouveau président de la République. Je le ferai avec la fierté du devoir accompli et aussi avec une grande confiance dans l'avenir de notre pays. Nous sommes les héritiers d'une très grande nation, une nation admirée, respectée et qui compte en Europe et dans le monde. Vous avez des capacités immenses de créativité et de solidarité. Grâce à vous, grâce à votre engagement, nous avons modernisé notre pays pour l'adapter aux profonds changements de notre temps et nous l'avons fait dans la fidélité à notre identité et en portant haut les valeurs de la République. Mes chers compatriotes, Une nation, c'est une famille. Ce lien qui nous unit est notre bien le plus précieux. Il nous rassemble. Il nous protège. Il nous permet d'aller de l'avant. Il nous donne les forces nécessaires pour imprimer notre marque dans le monde d'aujourd'hui. Restez toujours unis et solidaires. Bien sûr, nous sommes profondément divers. Bien sûr, il peut y avoir des différences de conception, des divergences de vue. Mais nous devons, dans le dialogue, dans la concorde, nous retrouver sur l'essentiel. C'est comme cela que nous continuerons à avancer. Dans l'union, dans le respect de notre diversité et de nos valeurs, dans le rassemblement, nous pouvons nourrir toutes les ambitions. Unis, nous avons tous les atouts, toutes les forces, tous les talents pour nous imposer dans ce nouveau monde qui se dessine sous nos yeux. Unie, et en poursuivant sur la voie engagée, la France s'affirmera comme une terre exemplaire de progrès et de prospérité. La patrie de l'égalité des chances et de la solidarité. Une nation moteur de la construction européenne. Une nation généreuse, aux avant-postes des défis du monde que sont la paix, le développement, l'écologie. Dès demain, je poursuivrai mon engagement dans ces combats pour le dialogue des cultures et pour le développement durable. Je le ferai en apportant mon expérience et ma volonté d'agir pour faire avancer des projets concrets en France et dans le monde. Ce soir, je veux vous dire le très grand honneur que j'ai eu à vous servir. Je veux vous dire la force du lien qui, du plus profond de mon cœur, m'unit à chacune et à chacun d'entre vous. Ce lien, c'est celui du respect, c'est celui de l'admiration, c'est celui de l'affection pour vous, pour le peuple de France et je veux vous dire à quel point j'ai confiance en vous, à quel point j'ai confiance en la France. Je sais que le nouveau président de la République, Nicolas Sarkozy, aura à cœur de conduire notre pays plus avant sur les chemins de l'avenir et tous mes vœux l'accompagnent dans cette mission, qui est la plus exigeante et la plus belle qui soit, au service de notre nation. Cette nation magnifique que nous avons en partage. La France, notre nation, mes chers compatriotes, nous devons toujours en être profondément fiers. Vive la République ! Vive la France ! » (fr)
  • « Mes chers compatriotes de métropole, de l'outre-mer et de l'étranger, Demain, je transmettrai les pouvoirs que j'ai exercés en votre nom à Nicolas Sarkozy, notre nouveau président de la République. Je le ferai avec la fierté du devoir accompli et aussi avec une grande confiance dans l'avenir de notre pays. Nous sommes les héritiers d'une très grande nation, une nation admirée, respectée et qui compte en Europe et dans le monde. Vous avez des capacités immenses de créativité et de solidarité. Grâce à vous, grâce à votre engagement, nous avons modernisé notre pays pour l'adapter aux profonds changements de notre temps et nous l'avons fait dans la fidélité à notre identité et en portant haut les valeurs de la République. Mes chers compatriotes, Une nation, c'est une famille. Ce lien qui nous unit est notre bien le plus précieux. Il nous rassemble. Il nous protège. Il nous permet d'aller de l'avant. Il nous donne les forces nécessaires pour imprimer notre marque dans le monde d'aujourd'hui. Restez toujours unis et solidaires. Bien sûr, nous sommes profondément divers. Bien sûr, il peut y avoir des différences de conception, des divergences de vue. Mais nous devons, dans le dialogue, dans la concorde, nous retrouver sur l'essentiel. C'est comme cela que nous continuerons à avancer. Dans l'union, dans le respect de notre diversité et de nos valeurs, dans le rassemblement, nous pouvons nourrir toutes les ambitions. Unis, nous avons tous les atouts, toutes les forces, tous les talents pour nous imposer dans ce nouveau monde qui se dessine sous nos yeux. Unie, et en poursuivant sur la voie engagée, la France s'affirmera comme une terre exemplaire de progrès et de prospérité. La patrie de l'égalité des chances et de la solidarité. Une nation moteur de la construction européenne. Une nation généreuse, aux avant-postes des défis du monde que sont la paix, le développement, l'écologie. Dès demain, je poursuivrai mon engagement dans ces combats pour le dialogue des cultures et pour le développement durable. Je le ferai en apportant mon expérience et ma volonté d'agir pour faire avancer des projets concrets en France et dans le monde. Ce soir, je veux vous dire le très grand honneur que j'ai eu à vous servir. Je veux vous dire la force du lien qui, du plus profond de mon cœur, m'unit à chacune et à chacun d'entre vous. Ce lien, c'est celui du respect, c'est celui de l'admiration, c'est celui de l'affection pour vous, pour le peuple de France et je veux vous dire à quel point j'ai confiance en vous, à quel point j'ai confiance en la France. Je sais que le nouveau président de la République, Nicolas Sarkozy, aura à cœur de conduire notre pays plus avant sur les chemins de l'avenir et tous mes vœux l'accompagnent dans cette mission, qui est la plus exigeante et la plus belle qui soit, au service de notre nation. Cette nation magnifique que nous avons en partage. La France, notre nation, mes chers compatriotes, nous devons toujours en être profondément fiers. Vive la République ! Vive la France ! » (fr)
prop-fr:dateDeDécès
  • 2019-09-26 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1932-11-29 (xsd:date)
prop-fr:emblème
  • Coat of arms of the French Republic.svg (fr)
  • Armoiries de Paris.svg (fr)
  • Coat of arms of the French Republic.svg (fr)
  • Armoiries de Paris.svg (fr)
prop-fr:enfants
prop-fr:fonction
prop-fr:fr
  • ordre de Ali ibn Hussein (fr)
  • Médaille de la République orientale de l'Uruguay (fr)
  • ordre de Ali ibn Hussein (fr)
  • Médaille de la République orientale de l'Uruguay (fr)
prop-fr:gouvernement
prop-fr:groupeParlementaire
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:jusqu'auFonction
  • 1967-07-07 (xsd:date)
  • 1968-05-31 (xsd:date)
  • 1968-08-12 (xsd:date)
  • 1971-01-07 (xsd:date)
  • 1972-07-05 (xsd:date)
  • 1973-05-06 (xsd:date)
  • 1974-02-27 (xsd:date)
  • 1974-05-27 (xsd:date)
  • 1976-08-25 (xsd:date)
  • 1979-03-30 (xsd:date)
  • 1980-04-28 (xsd:date)
  • 1986-04-02 (xsd:date)
  • 1988-05-10 (xsd:date)
  • 1994-11-04 (xsd:date)
  • 1995-05-16 (xsd:date)
  • 2007-05-16 (xsd:date)
  • 2019-09-26 (xsd:date)
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:lienAuteur
  • Hervé Liffran (fr)
  • Hervé Liffran (fr)
prop-fr:lieu
  • Paris (fr)
  • Paris (fr)
prop-fr:liste
prop-fr:légende
  • Jacques Chirac en 1997. (fr)
  • Jacques Chirac en 1997. (fr)
prop-fr:législature
prop-fr:nationalité
prop-fr:natureDuDécès
prop-fr:nom
  • Dupont (fr)
  • Liffran (fr)
  • de Saint-Rémy (fr)
  • Dupont (fr)
  • Liffran (fr)
  • de Saint-Rémy (fr)
prop-fr:nomDeNaissance
  • Jacques René Chirac (fr)
  • Jacques René Chirac (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 200 (xsd:integer)
  • 204 (xsd:integer)
  • 245 (xsd:integer)
  • 336 (xsd:integer)
prop-fr:parti
  • UMP (fr)
  • RPR (fr)
  • UDR (fr)
  • UD- (fr)
  • UMP (fr)
  • RPR (fr)
  • UDR (fr)
  • UD- (fr)
prop-fr:premierMinistre
prop-fr:profession
prop-fr:prédécesseur
prop-fr:prénom
  • Hervé (fr)
  • Pauline (fr)
  • Laureline (fr)
  • Hervé (fr)
  • Pauline (fr)
  • Laureline (fr)
prop-fr:présentationEnLigne
prop-fr:président
prop-fr:religion
prop-fr:réélection
  • 1978-03-12 (xsd:date)
  • 1981-06-14 (xsd:date)
  • 1983-03-13 (xsd:date)
  • 1986-03-16 (xsd:date)
  • 1989-03-19 (xsd:date)
  • 1993-03-28 (xsd:date)
  • 2002-05-05 (xsd:date)
prop-fr:signature
  • Jacques Chirac Signature.svg (fr)
  • Jacques Chirac Signature.svg (fr)
prop-fr:successeur
prop-fr:sépulture
  • Cimetière du Montparnasse (fr)
  • Cimetière du Montparnasse (fr)
prop-fr:texte
  • ordre de Ali ibn Hussein (fr)
  • Médaille de la République orientale de l'Uruguay (fr)
  • ordre de Ali ibn Hussein (fr)
  • Médaille de la République orientale de l'Uruguay (fr)
prop-fr:titre
  • --05-15
  • Les Paris de Chirac (fr)
  • Jacques et Jacqueline, un homme et une femme face à la raison d’État (fr)
  • Le dernier secret de Jacques Chirac (fr)
  • Le Monde selon Chirac : Convictions, réflexions, traits d'humour et portraits (fr)
prop-fr:trad
  • Order of Al-Hussein bin Ali (fr)
  • Medal of the Oriental Republic of Uruguay (fr)
  • Order of Al-Hussein bin Ali (fr)
  • Medal of the Oriental Republic of Uruguay (fr)
prop-fr:université
  • ENA (fr)
  • IEP de Paris (fr)
  • ENA (fr)
  • IEP de Paris (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikinews
  • Catégorie:Jacques Chirac (fr)
  • Catégorie:Jacques Chirac (fr)
prop-fr:wikiquote
  • Jacques Chirac (fr)
  • Jacques Chirac (fr)
prop-fr:wikisource
  • Jacques Chirac (fr)
  • Jacques Chirac (fr)
prop-fr:àPartirDuFonction
  • 1967-04-06 (xsd:date)
  • 1968-05-31 (xsd:date)
  • 1970-03-20 (xsd:date)
  • 1971-01-07 (xsd:date)
  • 1972-07-06 (xsd:date)
  • 1974-02-27 (xsd:date)
  • 1974-05-27 (xsd:date)
  • 1976-11-15 (xsd:date)
  • 1976-12-05 (xsd:date)
  • 1977-03-25 (xsd:date)
  • 1979-07-17 (xsd:date)
  • 1986-03-20 (xsd:date)
  • 1988-06-23 (xsd:date)
  • 1995-05-17 (xsd:date)
  • 2007-05-16 (xsd:date)
  • --04-02
  • --07-11
  • --04-03
prop-fr:éditeur
prop-fr:élection
  • 1967-03-12 (xsd:date)
  • 1968-06-23 (xsd:date)
  • 1973-03-04 (xsd:date)
  • 1977-03-25 (xsd:date)
  • 1979-06-10 (xsd:date)
  • 1988-06-05 (xsd:date)
  • 1995-05-07 (xsd:date)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Jacques Chirac (/ʒak ʃiʁak/ ) est un haut fonctionnaire et homme d'État français, né le 29 novembre 1932 à Paris et mort le 26 septembre 2019 dans la même ville. Il est Premier ministre de 1974 à 1976 puis de 1986 à 1988 et président de la République de 1995 à 2007. Après des études à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'École nationale d'administration (ENA), il rejoint en 1962 le cabinet du Premier ministre Georges Pompidou en qualité de chargé de mission. (fr)
  • Jacques Chirac (/ʒak ʃiʁak/ ) est un haut fonctionnaire et homme d'État français, né le 29 novembre 1932 à Paris et mort le 26 septembre 2019 dans la même ville. Il est Premier ministre de 1974 à 1976 puis de 1986 à 1988 et président de la République de 1995 à 2007. Après des études à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'École nationale d'administration (ENA), il rejoint en 1962 le cabinet du Premier ministre Georges Pompidou en qualité de chargé de mission. (fr)
rdfs:label
  • Jacques Chirac (fr)
  • Jacques Chirac (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:author of
is dbo:child of
is dbo:commandant of
is dbo:father of
is dbo:foundedBy of
is dbo:keyPerson of
is dbo:leader of
is dbo:mainCharacter of
is dbo:monarch of
is dbo:namedAfter of
is dbo:parent of
is dbo:person of
is dbo:position of
is dbo:predecessor of
is dbo:president of
is dbo:primeMinister of
is dbo:relative of
is dbo:spouse of
is dbo:starring of
is dbo:successor of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:auteur of
is prop-fr:candidat of
is prop-fr:chef of
is prop-fr:coTitulaire of
is prop-fr:commandant of
is prop-fr:député of
is prop-fr:enfants of
is prop-fr:entourage of
is prop-fr:fondateur of
is prop-fr:fratrie of
is prop-fr:identité of
is prop-fr:leadera of
is prop-fr:maire of
is prop-fr:monarque of
is prop-fr:personnageClef of
is prop-fr:personneClé of
is prop-fr:premTitulaire of
is prop-fr:premierMinistre of
is prop-fr:prédécesseur of
is prop-fr:préface of
is prop-fr:présidenceDeLaRépublique of
is prop-fr:président of
is prop-fr:présidentDeLaRépublique of
is prop-fr:présidentielles2002PremierNom of
is prop-fr:père of
is prop-fr:successeur of
is prop-fr:thème of
is prop-fr:valeur of
is foaf:primaryTopic of