Property Value
dbo:abstract
  • Un graffiti (ou, pour des réalisations contemporaines, un tag) est une inscription exécutée sur une surface publique (mur, transports en communs, etc.), parfois considérée comme une forme d’art et plus souvent comme une dégradation. En particulier, la chambre criminelle de la Cour de cassation considère que, quel que soit le caractère d’œuvre, celui-ci n’efface pas la qualification des « destruction, dégradation ou détérioration d’un bien appartenant à autrui » faisant prévaloir le droit pénal sur le droit d’auteur. On en retrouve, remontant à plusieurs siècles avant notre ère, de la simple marque de griffure à des représentations plus élaborées, en passant par des textes, parfois difficiles à déchiffrer. Au tournant des années 1960, advient l'invention de la peinture aérosol en bombe et des gros marqueurs, qui sont devenus les outils les plus utilisés pour ce genre de pratique. Dans la plupart des pays, cette activité, quelle que soit la nature de la surface, est considérée comme illégale.En France, l'acte de vandalisme consiste à détruire, dégrader ou détériorer volontairement le bien d'autrui. Le graffiti et les autres inscriptions non autorisées — mur, plafond, métro ou bus — constituent de tels actes de vandalisme. A priori, la signification du geste pose un gros problème d'interprétation sur les plans anthropologique et culturel. On ne saurait réduire cet acte, à une seule dimension : volonté de dégrader, geste politique, signature, geste esthétique ? Toute personne qui pratique le graffiti ne voit pas son geste comme étant absolument celui d'un « artiste ». De même, tout artiste qui se revendique comme adepte de l'art urbain ne considère pas systématiquement ses productions comme étant du graffiti. Enfin, si le graffiti est destiné à être vu (ce qui n'est pas toujours le cas), l'opinion que l'on en a dépend essentiellement du contexte. (fr)
  • Un graffiti (ou, pour des réalisations contemporaines, un tag) est une inscription exécutée sur une surface publique (mur, transports en communs, etc.), parfois considérée comme une forme d’art et plus souvent comme une dégradation. En particulier, la chambre criminelle de la Cour de cassation considère que, quel que soit le caractère d’œuvre, celui-ci n’efface pas la qualification des « destruction, dégradation ou détérioration d’un bien appartenant à autrui » faisant prévaloir le droit pénal sur le droit d’auteur. On en retrouve, remontant à plusieurs siècles avant notre ère, de la simple marque de griffure à des représentations plus élaborées, en passant par des textes, parfois difficiles à déchiffrer. Au tournant des années 1960, advient l'invention de la peinture aérosol en bombe et des gros marqueurs, qui sont devenus les outils les plus utilisés pour ce genre de pratique. Dans la plupart des pays, cette activité, quelle que soit la nature de la surface, est considérée comme illégale.En France, l'acte de vandalisme consiste à détruire, dégrader ou détériorer volontairement le bien d'autrui. Le graffiti et les autres inscriptions non autorisées — mur, plafond, métro ou bus — constituent de tels actes de vandalisme. A priori, la signification du geste pose un gros problème d'interprétation sur les plans anthropologique et culturel. On ne saurait réduire cet acte, à une seule dimension : volonté de dégrader, geste politique, signature, geste esthétique ? Toute personne qui pratique le graffiti ne voit pas son geste comme étant absolument celui d'un « artiste ». De même, tout artiste qui se revendique comme adepte de l'art urbain ne considère pas systématiquement ses productions comme étant du graffiti. Enfin, si le graffiti est destiné à être vu (ce qui n'est pas toujours le cas), l'opinion que l'on en a dépend essentiellement du contexte. (fr)
dbo:isPartOf
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 26553 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 98368 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190618452 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 2011 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
  • 2020 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:collection
  • Précisions, 6 (fr)
  • Précisions, 6 (fr)
prop-fr:fr
  • Loomit (fr)
  • Liste de victimes d'accidents liés aux graffitis et aux arts de la rue (fr)
  • Eric Haze (fr)
  • Loomit (fr)
  • Liste de victimes d'accidents liés aux graffitis et aux arts de la rue (fr)
  • Eric Haze (fr)
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • de (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • de (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:langueOriginale
  • en (fr)
  • en (fr)
prop-fr:lieu
  • Bruxelles (fr)
  • Paris (fr)
  • Bruxelles (fr)
  • Paris (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 128 (xsd:integer)
  • 208 (xsd:integer)
prop-fr:présentationEnLigne
prop-fr:sousTitre
  • une histoire en images (fr)
  • une histoire en images (fr)
prop-fr:texte
  • Haze (fr)
  • Liste de victimes d'accidents liés aux graffitis et aux arts de la rue (fr)
  • Haze (fr)
  • Liste de victimes d'accidents liés aux graffitis et aux arts de la rue (fr)
prop-fr:titre
  • Graffiti (fr)
  • Le graffiti arabe (fr)
  • Le graffiti-signature. Reflet d'histoire (fr)
  • Graffiti (fr)
  • Le graffiti arabe (fr)
  • Le graffiti-signature. Reflet d'histoire (fr)
prop-fr:trad
  • Loomit (fr)
  • List of graffiti and street art injuries and deaths (fr)
  • Eric Haze (fr)
  • Loomit (fr)
  • List of graffiti and street art injuries and deaths (fr)
  • Eric Haze (fr)
prop-fr:traducteur
  • Charlotte Woillez (fr)
  • Charlotte Woillez (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Un graffiti (ou, pour des réalisations contemporaines, un tag) est une inscription exécutée sur une surface publique (mur, transports en communs, etc.), parfois considérée comme une forme d’art et plus souvent comme une dégradation. En particulier, la chambre criminelle de la Cour de cassation considère que, quel que soit le caractère d’œuvre, celui-ci n’efface pas la qualification des « destruction, dégradation ou détérioration d’un bien appartenant à autrui » faisant prévaloir le droit pénal sur le droit d’auteur. (fr)
  • Un graffiti (ou, pour des réalisations contemporaines, un tag) est une inscription exécutée sur une surface publique (mur, transports en communs, etc.), parfois considérée comme une forme d’art et plus souvent comme une dégradation. En particulier, la chambre criminelle de la Cour de cassation considère que, quel que soit le caractère d’œuvre, celui-ci n’efface pas la qualification des « destruction, dégradation ou détérioration d’un bien appartenant à autrui » faisant prévaloir le droit pénal sur le droit d’auteur. (fr)
rdfs:label
  • Graffiti (fr)
  • Graffiti (en)
  • Graffiti (oc)
  • Graffiti (pl)
  • Graffiti (vi)
  • Graffitismo (it)
  • Grafit (art) (ca)
  • Grafiti (es)
  • Grafiti (eu)
  • Grafito (pt)
  • Граффити (ru)
  • جرافيتي (ar)
  • 落書き (ja)
rdfs:seeAlso
rdfs:subClassOf
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:activity of
is dbo:constructionMaterial of
is dbo:disciple of
is dbo:discipline of
is dbo:genre of
is dbo:movement of
is dbo:profession of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:activitéPrincipale of
is prop-fr:activités of
is prop-fr:genreCollections of
is prop-fr:mouvement of
is prop-fr:profession of
is prop-fr:professionAutre of
is prop-fr:technique of
is prop-fr:élèves of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of