Le défrichement est la destruction volontaire d'espaces boisés, de forêts (ou étymologiquement) de « friche », quand il s'agit de mettre fin à l'état boisé, généralement pour mettre le sol en culture ou le transformer en pâturage ou l'urbaniser. La friche désigne ici – au sens ancien du terme – une forêts en début de régénération naturelle, un taillis ou une landes, etc. Il se fait par coupe à blanc suivi de dessouchage, ou par le feu.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le défrichement est la destruction volontaire d'espaces boisés, de forêts (ou étymologiquement) de « friche », quand il s'agit de mettre fin à l'état boisé, généralement pour mettre le sol en culture ou le transformer en pâturage ou l'urbaniser. La friche désigne ici – au sens ancien du terme – une forêts en début de régénération naturelle, un taillis ou une landes, etc. Il se fait par coupe à blanc suivi de dessouchage, ou par le feu. Sa définition juridique est en France « toute opération volontaire ayant pour effet de détruire l'état boisé d’un terrain et de mettre fin à sa destination forestière ».Les premiers défrichements significatifs remontent, au moins en Europe, au milieu du Néolithique et ils pourraient être bien antérieurs dans certaines zones de Chine, Mésopotamie, Moyen-Orient.Quand César envahit la Gaule, il y a un peu plus de 2 000 ans, il ne se dit gêné par la forêt qu'en « Belgique » (zone qui correspondrait aujourd'hui aux Pays-Bas, à l'actuelle Belgique et au Nord et à l'Est de la France).Les grands défrichements du Moyen Âge central témoignent de l’augmentation des surfaces cultivées (ager) aux dépens des terres incultes (saltus), forêts, landes et marais ; le recul généralisé de la forêt en Occident atteint son apogée aux XIIIe et XIVe siècles. Mais les rythmes et les modalités de ces déboisements dépendent de contextes pédologiques, écopaysagers, sociopolitiques et géopolitiques variées, que reflète une documentation inégale.Les grands défrichements (qui se poursuivent à un rythme régulièrement accéléré dans les forêts équatoriales et tropicales depuis le début du XXe siècle ont des impacts écologiques majeurs sur les sols, sur les cycles biogéochimiques et sur la biodiversité.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 114852 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 48633 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 269 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109106133 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le défrichement est la destruction volontaire d'espaces boisés, de forêts (ou étymologiquement) de « friche », quand il s'agit de mettre fin à l'état boisé, généralement pour mettre le sol en culture ou le transformer en pâturage ou l'urbaniser. La friche désigne ici – au sens ancien du terme – une forêts en début de régénération naturelle, un taillis ou une landes, etc. Il se fait par coupe à blanc suivi de dessouchage, ou par le feu.
rdfs:label
  • Défrichement
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of