Property Value
dbo:abstract
  • Strategic Simulations (SSI) est une ancienne société de développement et d'édition de jeux vidéo américaine. Elle est fondée en 1979 par Joel Billings qui a alors pour objectif d’adapter son loisir favori, les jeux de guerre, en jeu vidéo. Pour cela, il recrute John Lyon qui programme le premier jeu du studio, Computer Bismarck. Le succès de ce dernier permet à Strategic Simulations de se faire connaître et attire de nombreux programmeurs indépendants qui propose à Joel de publier leurs jeux. Au cours de ces premières années d’existence, la société publie ainsi de nombreux wargames sur ordinateur et devient rapidement le leader de ce secteur de niche. En 1982, le studio commence à se diversifier en lançant une gamme de jeux plus accessibles, baptisée RapidFire, puis en publiant, à partir de 1984, des jeux vidéo de rôle comme Questron, Phantasie et Wizard's Crown qui connaissent un succès commercial bien plus important que les wargames qu’il publie jusque-là. 1987 marque un tournant pour Strategic Simulations. Malgré la concurrence de nombreux studios de développement, Joel parvient en effet à obtenir les droits sur la franchise Donjons et Dragons de TSR et en tire le jeu Pool of Radiance qui devient en 1988 le plus gros succès commercial du studio avec plus de 260 000 exemplaires vendus en Amérique du Nord. Celui-ci marque le début d’une longue série de jeux vidéo, désigné par le titre Gold Box, qui a fortement contribué à populariser la licence Donjons et Dragons dans le monde du jeu vidéo avec plus de douze jeux publiés dans les cinq années suivantes. SSI devient ainsi un éditeur reconnu dans le domaine du jeu de rôle mais le studio n’abandonne pas pour autant les jeux de stratégie qui ont fait son succès initial. En 1994, il publie notamment Panzer General qui devient le plus important succès de SSI dans ce domaine grâce notamment à une prise en main plus aisée que leurs précédents jeux de guerre. En parallèle de ce dernier, SSI commence à travailler sur Dark Sun qui est destiné à être le premier titre d’une nouvelle génération de jeu de rôle basé sur la franchise Donjons et Dragons. Son développement prend cependant du retard, ce qui met l’éditeur dans une situation financière délicate. Afin de s’en sortir, Joel décide de vendre l’entreprise et en 1994, elle est rachetée par Mindscape. Joel quitte ensuite la présidence du studio et en 1998, Mindscape est racheté par The Learning Company, qui est elle-même racheté par Mattel en 1999. Le catalogue de SSI est ensuite cédé à Ubisoft qui abandonne peu à peu les jeux SSI au profit de jeux d’action et de blockbusters. (fr)
  • Strategic Simulations (SSI) est une ancienne société de développement et d'édition de jeux vidéo américaine. Elle est fondée en 1979 par Joel Billings qui a alors pour objectif d’adapter son loisir favori, les jeux de guerre, en jeu vidéo. Pour cela, il recrute John Lyon qui programme le premier jeu du studio, Computer Bismarck. Le succès de ce dernier permet à Strategic Simulations de se faire connaître et attire de nombreux programmeurs indépendants qui propose à Joel de publier leurs jeux. Au cours de ces premières années d’existence, la société publie ainsi de nombreux wargames sur ordinateur et devient rapidement le leader de ce secteur de niche. En 1982, le studio commence à se diversifier en lançant une gamme de jeux plus accessibles, baptisée RapidFire, puis en publiant, à partir de 1984, des jeux vidéo de rôle comme Questron, Phantasie et Wizard's Crown qui connaissent un succès commercial bien plus important que les wargames qu’il publie jusque-là. 1987 marque un tournant pour Strategic Simulations. Malgré la concurrence de nombreux studios de développement, Joel parvient en effet à obtenir les droits sur la franchise Donjons et Dragons de TSR et en tire le jeu Pool of Radiance qui devient en 1988 le plus gros succès commercial du studio avec plus de 260 000 exemplaires vendus en Amérique du Nord. Celui-ci marque le début d’une longue série de jeux vidéo, désigné par le titre Gold Box, qui a fortement contribué à populariser la licence Donjons et Dragons dans le monde du jeu vidéo avec plus de douze jeux publiés dans les cinq années suivantes. SSI devient ainsi un éditeur reconnu dans le domaine du jeu de rôle mais le studio n’abandonne pas pour autant les jeux de stratégie qui ont fait son succès initial. En 1994, il publie notamment Panzer General qui devient le plus important succès de SSI dans ce domaine grâce notamment à une prise en main plus aisée que leurs précédents jeux de guerre. En parallèle de ce dernier, SSI commence à travailler sur Dark Sun qui est destiné à être le premier titre d’une nouvelle génération de jeu de rôle basé sur la franchise Donjons et Dragons. Son développement prend cependant du retard, ce qui met l’éditeur dans une situation financière délicate. Afin de s’en sortir, Joel décide de vendre l’entreprise et en 1994, elle est rachetée par Mindscape. Joel quitte ensuite la présidence du studio et en 1998, Mindscape est racheté par The Learning Company, qui est elle-même racheté par Mattel en 1999. Le catalogue de SSI est ensuite cédé à Ubisoft qui abandonne peu à peu les jeux SSI au profit de jeux d’action et de blockbusters. (fr)
dbo:country
dbo:extinctionYear
  • 2001-01-01 (xsd:gYear)
dbo:fate
  • (fr)
  • 2001: Absorbé parUbisoft (fr)
  • (fr)
  • 2001: Absorbé parUbisoft (fr)
dbo:formationYear
  • 1979-01-01 (xsd:gYear)
dbo:foundedBy
dbo:headquarter
dbo:industry
dbo:numberOfEmployees
  • 15 (xsd:nonNegativeInteger)
  • 30 (xsd:nonNegativeInteger)
  • 50 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:personName
  • Strategic Simulations, Inc.
dbo:revenue
  • 5000000.0
  • 4000000.0
  • 1830000.0
  • 900000.0
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 1823313 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 40101 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190498894 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 2008 (xsd:integer)
prop-fr:chiffreD'affaires
  • 5000000.0
  • 4000000.0
  • 1830000.0
  • 900000.0
prop-fr:dateDeCréation
  • 1979 (xsd:integer)
prop-fr:dateDeDisparition
  • 2001 (xsd:integer)
prop-fr:datesClés
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1994 (xsd:integer)
prop-fr:drapeau
  • non (fr)
  • non (fr)
prop-fr:effectif
  • 15 (xsd:integer)
  • 30 (xsd:integer)
  • 50 (xsd:integer)
prop-fr:fondateur
  • Joel Billings (fr)
  • Joel Billings (fr)
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • en (fr)
prop-fr:lieu
  • Wellesley (fr)
  • Wellesley (fr)
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:logo
  • Strategic Simulations logo.PNG (fr)
  • Strategic Simulations logo.PNG (fr)
prop-fr:nom
  • Barton (fr)
  • Strategic Simulations, Inc. (fr)
  • Barton (fr)
  • Strategic Simulations, Inc. (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 451 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Matt (fr)
  • Matt (fr)
prop-fr:secteursD'activités
prop-fr:siège(pays)_
  • Etats-Unis (fr)
  • Etats-Unis (fr)
prop-fr:sousTitre
  • the History of Computer Role-Playing Games (fr)
  • the History of Computer Role-Playing Games (fr)
prop-fr:titre
  • Dungeons and Desktops (fr)
  • Dungeons and Desktops (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Strategic Simulations (SSI) est une ancienne société de développement et d'édition de jeux vidéo américaine. Elle est fondée en 1979 par Joel Billings qui a alors pour objectif d’adapter son loisir favori, les jeux de guerre, en jeu vidéo. Pour cela, il recrute John Lyon qui programme le premier jeu du studio, Computer Bismarck. Le succès de ce dernier permet à Strategic Simulations de se faire connaître et attire de nombreux programmeurs indépendants qui propose à Joel de publier leurs jeux. Au cours de ces premières années d’existence, la société publie ainsi de nombreux wargames sur ordinateur et devient rapidement le leader de ce secteur de niche. En 1982, le studio commence à se diversifier en lançant une gamme de jeux plus accessibles, baptisée RapidFire, puis en publiant, à partir d (fr)
  • Strategic Simulations (SSI) est une ancienne société de développement et d'édition de jeux vidéo américaine. Elle est fondée en 1979 par Joel Billings qui a alors pour objectif d’adapter son loisir favori, les jeux de guerre, en jeu vidéo. Pour cela, il recrute John Lyon qui programme le premier jeu du studio, Computer Bismarck. Le succès de ce dernier permet à Strategic Simulations de se faire connaître et attire de nombreux programmeurs indépendants qui propose à Joel de publier leurs jeux. Au cours de ces premières années d’existence, la société publie ainsi de nombreux wargames sur ordinateur et devient rapidement le leader de ce secteur de niche. En 1982, le studio commence à se diversifier en lançant une gamme de jeux plus accessibles, baptisée RapidFire, puis en publiant, à partir d (fr)
rdfs:label
  • Strategic Simulations (fr)
  • Strategic Simulations (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • (fr)
  • Strategic Simulations, Inc. (fr)
  • (fr)
  • Strategic Simulations, Inc. (fr)
is dbo:developer of
is dbo:employer of
is dbo:occupation of
is dbo:publisher of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:développeur of
is prop-fr:éditeur of
is foaf:primaryTopic of