Property Value
dbo:abstract
  • La shehita (hébreu : שְׁחִיטָה « occision ») est le rite juif d'abattage par jugulation qui rend les animaux (bétail, gibier et volaille) purs, propres à la consommation alimentaire et, anciennement, à être offerts devant Dieu. Les poissons et insectes autorisés à la consommation en sont exemptés. L'acte est accompli par un shohet, spécialiste dûment autorisé et formé aux lois de la shehita. Il coupe, au moyen d'un , la trachée, l'œsophage, les artères carotides et les veines jugulaires ; la bête abattue est suspendue la tête en bas de façon qu'elle se vide de son sang. Une bête incorrectement abattue a le statut de nevela (« charogne ») ; une bête morte sans abattage ou impropre à être abattue (quand bien même le défaut qui la rend impropre a été découvert après l'abattage) a celui de treifa (« déchirée »). Toutes deux sont inconsommables. La shehita est suivie d'autres procédures destinées à séparer la viande consommable des parties prohibées par la Bible, telles que le sang, le suif et les tendons. La Loi juive prescrit de réaliser la shehita dans le respect des animaux et en leur évitant de souffrir. Elle a cependant fait l'objet à plusieurs reprises depuis le XIXe siècle de polémiques menées par les défenseurs des droits des animaux qui ont souligné son caractère, qu'ils considèrent cruel et demandé son abolition. La shehita et son pendant islamique, la Dhabiha, ont été au centre d'un autre débat en 2012 sur les risques sanitaires de l'abattage rituel. (fr)
  • La shehita (hébreu : שְׁחִיטָה « occision ») est le rite juif d'abattage par jugulation qui rend les animaux (bétail, gibier et volaille) purs, propres à la consommation alimentaire et, anciennement, à être offerts devant Dieu. Les poissons et insectes autorisés à la consommation en sont exemptés. L'acte est accompli par un shohet, spécialiste dûment autorisé et formé aux lois de la shehita. Il coupe, au moyen d'un , la trachée, l'œsophage, les artères carotides et les veines jugulaires ; la bête abattue est suspendue la tête en bas de façon qu'elle se vide de son sang. Une bête incorrectement abattue a le statut de nevela (« charogne ») ; une bête morte sans abattage ou impropre à être abattue (quand bien même le défaut qui la rend impropre a été découvert après l'abattage) a celui de treifa (« déchirée »). Toutes deux sont inconsommables. La shehita est suivie d'autres procédures destinées à séparer la viande consommable des parties prohibées par la Bible, telles que le sang, le suif et les tendons. La Loi juive prescrit de réaliser la shehita dans le respect des animaux et en leur évitant de souffrir. Elle a cependant fait l'objet à plusieurs reprises depuis le XIXe siècle de polémiques menées par les défenseurs des droits des animaux qui ont souligné son caractère, qu'ils considèrent cruel et demandé son abolition. La shehita et son pendant islamique, la Dhabiha, ont été au centre d'un autre débat en 2012 sur les risques sanitaires de l'abattage rituel. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 1655906 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 39485 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 187640852 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1906 (xsd:integer)
prop-fr:ca
  • Yore Dea (fr)
  • Yore Dea (fr)
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • en (fr)
prop-fr:lienAuteur
  • Jewish Encyclopedia (fr)
  • Jewish Encyclopedia (fr)
prop-fr:lieu
  • New York (fr)
  • New York (fr)
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:légende
  • , Allemagne (fr)
  • , Allemagne (fr)
prop-fr:mitzvah
  • mitzva (fr)
  • mitzva (fr)
prop-fr:mitzvar
  • asse (fr)
  • asse (fr)
prop-fr:nom
  • Jewish Encyclopedia (fr)
  • Jewish Encyclopedia (fr)
prop-fr:rambam
  • (fr)
  • (fr)
prop-fr:talmud
prop-fr:titre
  • Shehitah (fr)
  • Shehitah (fr)
prop-fr:verset
  • Deutéronome 12:20-21 (fr)
  • Deutéronome 12:20-21 (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Jewish Encyclopedia (fr)
  • Jewish Encyclopedia (fr)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La shehita (hébreu : שְׁחִיטָה « occision ») est le rite juif d'abattage par jugulation qui rend les animaux (bétail, gibier et volaille) purs, propres à la consommation alimentaire et, anciennement, à être offerts devant Dieu. Les poissons et insectes autorisés à la consommation en sont exemptés. L'acte est accompli par un shohet, spécialiste dûment autorisé et formé aux lois de la shehita. Il coupe, au moyen d'un , la trachée, l'œsophage, les artères carotides et les veines jugulaires ; la bête abattue est suspendue la tête en bas de façon qu'elle se vide de son sang. (fr)
  • La shehita (hébreu : שְׁחִיטָה « occision ») est le rite juif d'abattage par jugulation qui rend les animaux (bétail, gibier et volaille) purs, propres à la consommation alimentaire et, anciennement, à être offerts devant Dieu. Les poissons et insectes autorisés à la consommation en sont exemptés. L'acte est accompli par un shohet, spécialiste dûment autorisé et formé aux lois de la shehita. Il coupe, au moyen d'un , la trachée, l'œsophage, les artères carotides et les veines jugulaires ; la bête abattue est suspendue la tête en bas de façon qu'elle se vide de son sang. (fr)
rdfs:label
  • Shehita (fr)
  • Shehita (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:occupation of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of