Property Value
dbo:abstract
  • Amphibiens, batraciens( Pour la série d’animation, voir Amphibia (série télévisée). ) Cet article pourrait être amélioré en traduisant l'article de Wikipédia en anglais : Amphibian. * anglais - Amphibian (article labellisé) Si vous connaissez bien la langue suggérée, vous pouvez faire cette traduction. Découvrez comment. Amphibia Amphibiens de différents ordres: (de gauche à droite et de haut en bas) un anoure (Litoria phyllochroa), un seymouriamorphe (Seymouria baylorensis), un urodèle (Notophthalmus viridescens) et un gymnophiones (Dermophis mexicanus) Classe AmphibiaGray, 1825 Taxons de rang inférieur * Clade Batrachomorpha * † Temnospondyli * Lissamphibia (amphibiens modernes) * Clade Reptiliomorpha * (ancestral au amniotes) * † Lepospondyli * † Anthracosauria Les amphibiens (Amphibia), anciennement « batraciens », forment une classe de vertébrés tétrapodes. Ils sont généralement définis comme un groupe incluant l'« ensemble des tétrapodes non-amniotes ». La branche de la zoologie qui les étudie (ainsi que les « reptiles ») est l'herpétologie, plus précisément la batrachologie, du grec batrachos, grenouille, qui leur est spécialement consacrée. Les amphibiens vivent dans une grande variété d’habitats mais la majorité des espèces affectionnent les écosystèmes terrestres, d’eau douce ou arboricoles. Les amphibiens débutent généralement leur vie sous la forme d’une larve aquatique, qui se métamorphose plus tard en forme adulte définitive, mais certaines espèces n’effectuent pas cette métamorphose, soit en restant larvaires toute leur vie et se reproduisant ainsi (néoténie), soit en prenant la forme adulte miniature avant éclosion. La larve a un mode de vie totalement aquatique et respire par le biais de branchies tandis que l’adulte est doté de poumons et respire à l’air libre. Les amphibiens utilisent leur peau comme surface respiratoire secondaire, et certaines espèces de petites salamandres et de grenouilles terrestres respirent même exclusivement par la peau, et sont dépourvues de poumons. Ils ont un certain nombre de ressemblances avec les reptiles, mais ces derniers sont des amniotes qui, comme les oiseaux et les mammifères, n’ont pas besoin d’eau pour se reproduire. Les amphibiens ont, pour leur reproduction et la santé de leur peau perméable, besoin d’eaux chimiquement non-polluées, ce qui en fait de bons indicateurs écologiques. Dans les dernières décennies, il y a eu un déclin spectaculaire de leurs populations à travers le monde, dû à la pollution et à la diffusion des mycoses. Les premiers amphibiens sont apparus au début du Dévonien parmi des « poissons » sarcoptérygiens, munis de poumons et de nageoires osseuses, organes adaptés à l’exondation régulière et prolongée sur les estrans des estuaires, deltas et autres milieux paraliques. Ils se sont diversifiés et sont devenus le groupe prédominant parmi les vertébrés terrestres au cours du Carbonifère et du début du Permien, avant d’être supplantés par les amniotes dont l’essor a profité de la disparition, au fil des extinctions de masse, de nombreuses lignées d’amphibiens. Seuls les ancêtres de la sous-classe des Lissamphibiens, plus petits et moins diversifiés, ont survécu jusqu’à nos jours. Les trois ordres modernes d'amphibiens sont les anoures (grenouilles et crapauds), les urodèles (tritons et salamandres), et les gymnophiones (les cécilies). Le nombre total d'espèces connues d'amphibiens est d'environ 7 000, dont près de 90 % sont des grenouilles (à comparer avec les mammifères : environ 5000 espèces). Le plus petit amphibien (et plus petit vertébré terrestre) au monde est une grenouille de Nouvelle-Guinée, Paedophryne amauensis qui mesure seulement 7,7 mm. Le plus grand amphibien vivant est la Salamandre géante de Chine (Andrias davidianus) avec 1,8 m de long, toutefois bien en deçà des 9 m de Prionosuchus, espèce éteinte qui vivait durant le Permien au Brésil, ou des 7 m du Brachyopoïde d'Alweynskop au Lesotho, qui vivait à la fin du Trias et au début du Jurassique. Selon la liste rouge de l'UICN publiée en 2019, 40 % des 8 100 espèces amphibiennes répertoriées sont en voie d’extinction. (fr)
  • Amphibiens, batraciens( Pour la série d’animation, voir Amphibia (série télévisée). ) Cet article pourrait être amélioré en traduisant l'article de Wikipédia en anglais : Amphibian. * anglais - Amphibian (article labellisé) Si vous connaissez bien la langue suggérée, vous pouvez faire cette traduction. Découvrez comment. Amphibia Amphibiens de différents ordres: (de gauche à droite et de haut en bas) un anoure (Litoria phyllochroa), un seymouriamorphe (Seymouria baylorensis), un urodèle (Notophthalmus viridescens) et un gymnophiones (Dermophis mexicanus) Classe AmphibiaGray, 1825 Taxons de rang inférieur * Clade Batrachomorpha * † Temnospondyli * Lissamphibia (amphibiens modernes) * Clade Reptiliomorpha * (ancestral au amniotes) * † Lepospondyli * † Anthracosauria Les amphibiens (Amphibia), anciennement « batraciens », forment une classe de vertébrés tétrapodes. Ils sont généralement définis comme un groupe incluant l'« ensemble des tétrapodes non-amniotes ». La branche de la zoologie qui les étudie (ainsi que les « reptiles ») est l'herpétologie, plus précisément la batrachologie, du grec batrachos, grenouille, qui leur est spécialement consacrée. Les amphibiens vivent dans une grande variété d’habitats mais la majorité des espèces affectionnent les écosystèmes terrestres, d’eau douce ou arboricoles. Les amphibiens débutent généralement leur vie sous la forme d’une larve aquatique, qui se métamorphose plus tard en forme adulte définitive, mais certaines espèces n’effectuent pas cette métamorphose, soit en restant larvaires toute leur vie et se reproduisant ainsi (néoténie), soit en prenant la forme adulte miniature avant éclosion. La larve a un mode de vie totalement aquatique et respire par le biais de branchies tandis que l’adulte est doté de poumons et respire à l’air libre. Les amphibiens utilisent leur peau comme surface respiratoire secondaire, et certaines espèces de petites salamandres et de grenouilles terrestres respirent même exclusivement par la peau, et sont dépourvues de poumons. Ils ont un certain nombre de ressemblances avec les reptiles, mais ces derniers sont des amniotes qui, comme les oiseaux et les mammifères, n’ont pas besoin d’eau pour se reproduire. Les amphibiens ont, pour leur reproduction et la santé de leur peau perméable, besoin d’eaux chimiquement non-polluées, ce qui en fait de bons indicateurs écologiques. Dans les dernières décennies, il y a eu un déclin spectaculaire de leurs populations à travers le monde, dû à la pollution et à la diffusion des mycoses. Les premiers amphibiens sont apparus au début du Dévonien parmi des « poissons » sarcoptérygiens, munis de poumons et de nageoires osseuses, organes adaptés à l’exondation régulière et prolongée sur les estrans des estuaires, deltas et autres milieux paraliques. Ils se sont diversifiés et sont devenus le groupe prédominant parmi les vertébrés terrestres au cours du Carbonifère et du début du Permien, avant d’être supplantés par les amniotes dont l’essor a profité de la disparition, au fil des extinctions de masse, de nombreuses lignées d’amphibiens. Seuls les ancêtres de la sous-classe des Lissamphibiens, plus petits et moins diversifiés, ont survécu jusqu’à nos jours. Les trois ordres modernes d'amphibiens sont les anoures (grenouilles et crapauds), les urodèles (tritons et salamandres), et les gymnophiones (les cécilies). Le nombre total d'espèces connues d'amphibiens est d'environ 7 000, dont près de 90 % sont des grenouilles (à comparer avec les mammifères : environ 5000 espèces). Le plus petit amphibien (et plus petit vertébré terrestre) au monde est une grenouille de Nouvelle-Guinée, Paedophryne amauensis qui mesure seulement 7,7 mm. Le plus grand amphibien vivant est la Salamandre géante de Chine (Andrias davidianus) avec 1,8 m de long, toutefois bien en deçà des 9 m de Prionosuchus, espèce éteinte qui vivait durant le Permien au Brésil, ou des 7 m du Brachyopoïde d'Alweynskop au Lesotho, qui vivait à la fin du Trias et au début du Jurassique. Selon la liste rouge de l'UICN publiée en 2019, 40 % des 8 100 espèces amphibiennes répertoriées sont en voie d’extinction. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 9138 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 145397 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190592553 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:alignement
  • right (fr)
  • right (fr)
prop-fr:année
  • 1991 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 2007 (xsd:integer)
  • 2008 (xsd:integer)
  • 2018 (xsd:integer)
prop-fr:article
  • Amphibian (fr)
  • Amphibian (fr)
prop-fr:auteur
  • Keith R. McDonald (fr)
  • Losange (fr)
  • Ross A. Alford (fr)
  • Stephen J. Richards (fr)
  • Keith R. McDonald (fr)
  • Losange (fr)
  • Ross A. Alford (fr)
  • Stephen J. Richards (fr)
prop-fr:collection
  • Découverte nature (fr)
  • Découverte nature (fr)
prop-fr:colonnes
  • 3 (xsd:integer)
prop-fr:commentaire
  • article labellisé (fr)
  • article labellisé (fr)
prop-fr:commons
  • Category:Amphibia (fr)
  • Category:Amphibia (fr)
prop-fr:directeur
  • Simon Levin (fr)
  • Simon Levin (fr)
prop-fr:id
  • Dorit1991 (fr)
  • Losange2008 (fr)
  • arm (fr)
  • Dorit1991 (fr)
  • Losange2008 (fr)
  • arm (fr)
prop-fr:isbn
  • 0 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:lang
  • en (fr)
  • en (fr)
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:lieu
  • Chicago (fr)
  • Paris (fr)
  • Versailles/93-La Plaine-Saint-Denis (fr)
  • Chicago (fr)
  • Paris (fr)
  • Versailles/93-La Plaine-Saint-Denis (fr)
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:nom
  • Cohen (fr)
  • Wells (fr)
  • Walker (fr)
  • Barnes (fr)
  • Muratet (fr)
  • Dorit (fr)
  • Miaud (fr)
  • Stebbins (fr)
  • Cohen (fr)
  • Wells (fr)
  • Walker (fr)
  • Barnes (fr)
  • Muratet (fr)
  • Dorit (fr)
  • Miaud (fr)
  • Stebbins (fr)
prop-fr:nv
  • Amphibiens (fr)
  • batraciens (fr)
  • Amphibiens (fr)
  • batraciens (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 127 (xsd:integer)
  • 226 (xsd:integer)
  • 316 (xsd:integer)
  • 1009 (xsd:integer)
  • 1148 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • 1 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Jean (fr)
  • R. D. (fr)
  • Claude (fr)
  • Kentwood David (fr)
  • Nathan W. (fr)
  • R. L. (fr)
  • Robert C. (fr)
  • W. F. (fr)
  • Jean (fr)
  • R. D. (fr)
  • Claude (fr)
  • Kentwood David (fr)
  • Nathan W. (fr)
  • R. L. (fr)
  • Robert C. (fr)
  • W. F. (fr)
prop-fr:titre
  • A Natural History of Amphibians (fr)
  • Amphibiens & reptiles (fr)
  • Encyclopedia of Biodiversity (fr)
  • Phylogénie partielle des Amphibia (fr)
  • The Ecology & Behavior of Amphibians (fr)
  • Zoology (fr)
  • selon Cannatella : (fr)
  • Les amphibiens de France ; Guide d'identification des œufs et des larves (fr)
  • A Natural History of Amphibians (fr)
  • Amphibiens & reptiles (fr)
  • Encyclopedia of Biodiversity (fr)
  • Phylogénie partielle des Amphibia (fr)
  • The Ecology & Behavior of Amphibians (fr)
  • Zoology (fr)
  • selon Cannatella : (fr)
  • Les amphibiens de France ; Guide d'identification des œufs et des larves (fr)
prop-fr:titreChapitre
  • Amphibians, Biodiversity of (fr)
  • Amphibians, Biodiversity of (fr)
prop-fr:trad
  • Czatkobatrachus (fr)
  • Czatkobatrachus (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikispecies
  • Amphibia (fr)
  • Amphibia (fr)
prop-fr:wiktionary
  • amphibien (fr)
  • amphibien (fr)
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Amphibiens, batraciens( Pour la série d’animation, voir Amphibia (série télévisée). ) Cet article pourrait être amélioré en traduisant l'article de Wikipédia en anglais : Amphibian. * anglais - Amphibian (article labellisé) Si vous connaissez bien la langue suggérée, vous pouvez faire cette traduction. Découvrez comment. Amphibia Amphibiens de différents ordres: (de gauche à droite et de haut en bas) un anoure (Litoria phyllochroa), un seymouriamorphe (Seymouria baylorensis), un urodèle (Notophthalmus viridescens) et un gymnophiones (Dermophis mexicanus) Classe AmphibiaGray, 1825 (fr)
  • Amphibiens, batraciens( Pour la série d’animation, voir Amphibia (série télévisée). ) Cet article pourrait être amélioré en traduisant l'article de Wikipédia en anglais : Amphibian. * anglais - Amphibian (article labellisé) Si vous connaissez bien la langue suggérée, vous pouvez faire cette traduction. Découvrez comment. Amphibia Amphibiens de différents ordres: (de gauche à droite et de haut en bas) un anoure (Litoria phyllochroa), un seymouriamorphe (Seymouria baylorensis), un urodèle (Notophthalmus viridescens) et un gymnophiones (Dermophis mexicanus) Classe AmphibiaGray, 1825 (fr)
rdfs:label
  • Amphibia (fr)
  • Amfibieën (nl)
  • Amfibis (ca)
  • Amphibia (an)
  • Amphibia (es)
  • Amphibien (de)
  • Amphibien (als)
  • Anfíbios (pt)
  • Divelfenneg (br)
  • Groddjur (sv)
  • Płazy (pl)
  • አምፊናል (am)
  • 两栖动物 (zh)
  • Amphibia (fr)
  • Amfibieën (nl)
  • Amfibis (ca)
  • Amphibia (an)
  • Amphibia (es)
  • Amphibien (de)
  • Amphibien (als)
  • Anfíbios (pt)
  • Divelfenneg (br)
  • Groddjur (sv)
  • Płazy (pl)
  • አምፊናል (am)
  • 两栖动物 (zh)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:discipline of
is dbo:isPartOf of
is dbo:knownFor of
is dbo:mainArticleForCategory of
is dbo:subsequentWork of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:albumSuivant of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of