Property Value
dbo:abstract
  • Alpine F1 Team (engagée en compétition en 2022 sous la dénomination commerciale BWT Alpine F1 Team) est une écurie française de Formule 1, appartenant au constructeur automobile français Renault, basée à Viry-Châtillon dans l'Essonne dans les locaux de l'usine Amédée Gordini et à Enstone dans l'Oxfordshire au Royaume-Uni. Le site d'Enstone abrite le siège technique de l'équipe et est chargé du développement et de la conception du châssis des monoplaces tandis que le site de Viry-Châtillon se concentre sur le développement et la conception du moteur. Renault participe sous son nom au championnat du monde de Formule 1 en tant que constructeur de châssis et motoriste de 1977 à 1985, de 2002 à 2011 et de 2016 à 2020. À partir de 2021, l'écurie tricolore change de nom pour devenir Alpine F1 Team. Sur les périodes intermédiaires, Renault s'en est tenu au rôle de motoriste. Renault, qui débute en tant que constructeur en Formule 1 lors de la saison 1977, y introduit le moteur V6 turbocompressé. Les débuts sont difficiles et les observateurs britanniques ne manquent pas de surnommer la monoplace française « la théière jaune ». En 1979, Renault Elf remporte sa première victoire lors du Grand Prix de France avec Jean-Pierre Jabouille. Le turbocompresseur se généralise en Formule 1 au début des années 1980 ; en 1981, l'écurie française engage Alain Prost qui remporte neuf victoires, obtient dix pole positions et ne passe pas loin du titre mondial en 1983. Renault se retire du championnat à la fin de la saison 1985 et conserve son rôle de motoriste, permettant dans les années 1990 à Williams de remporter cinq titres des constructeurs et à Benetton de s'en adjuger un. Le groupe français revient en tant que constructeur de châssis en 2002 après le rachat de l'écurie italienne Benetton Formula intervenu le 16 mars 2000. Il obtient deux titres mondiaux des constructeurs en 2005 et 2006 ainsi que deux titres de champion du monde des pilotes avec Fernando Alonso sous la houlette de Flavio Briatore. À la suite de la révélation de l'affaire du Crashgate, le sponsor principal de l'écurie se retire et contraint Renault à trouver de nouveaux partenaires. Dans le même temps, les résultats sportifs ne sont pas au rendez-vous. En 2009, le fonds d'investissement Genii Capital devient actionnaire principal de l'écurie avec le rachat de 75 % des parts de l'écurie du groupe Renault, qui souhaite réduire les dépenses. Fin 2010, Genii Capital devient le propriétaire unique de l'écurie et la dénomination commerciale de l'écurie est Lotus Renault GP. À partir de 2012, Genii Capital produit ses propres châssis et s'inscrit en championnat du monde sous la dénomination Lotus F1 Team. Renault F1 Team, qui quitte le championnat du monde des constructeurs en 2011, reprend son rôle de motoriste pour régner sur l'ère des V8 atmosphériques avec Red Bull Racing (quatre titres mondiaux pilotes remportés par Sebastian Vettel et quatre titres constructeurs de 2010 à 2013). Estimant que Renault ne bénéficie pas assez des retombées de son association avec Red Bull, Renault rachète les parts de Genii Capital afin de revenir en 2016 en tant que constructeur sous la dénomination Renault Sport Formula One Team. Cyril Abiteboul est désigné directeur général, Frédéric Vasseur devient patron de la compétition tandis que Kevin Magnussen et Jolyon Palmer sont titularisés en tant que pilotes. Début 2017, Vasseur quitte l'écurie alors que le pilote allemand Nico Hülkenberg est engagé aux côtés de Palmer en vue de la saison 2017. L'Espagnol Carlos Sainz Jr. remplace Jolyon Palmer, en manque de résultats, à partir du Grand Prix des États-Unis et est confirmé pour la saison 2018. Pour la saison 2019, l'Australien Daniel Ricciardo s'engage avec Renault alors que Carlos Sainz Jr quitte l'écurie pour McLaren. En 2020, Ricciardo conserve son baquet tandis que Hülkenberg est remplacé par le Français Esteban Ocon, ancien pilote de réserve de l’écurie. Le pilote australien obtient au cours de ce championnat les deux premiers podiums de l'écurie depuis 2011, deux fois une troisième place, alors qu'Esteban Ocon réussit à se classer deuxième lors de l'avant-dernière course de la saison. Dans l'optique de la saison 2021, l'Espagnol Fernando Alonso fait son retour au sein de l'écurie avec laquelle il a obtenu ses deux titres de champion du monde pour remplacer Ricciardo parti chez McLaren. Abiteboul quitte également l'écurie tricolore et est remplacé par l'Italien Davide Brivio. Après onze départs sous sa nouvelle dénomination, Alpine obtient sa première victoire avec Ocon au Grand Prix de Hongrie. En 2022, l'Américain Otmar Szafnauer est nommé directeur d'équipe à la place de Brivio tandis que Bruno Famin arrive en tant que directeur exécutif. (fr)
  • Alpine F1 Team (engagée en compétition en 2022 sous la dénomination commerciale BWT Alpine F1 Team) est une écurie française de Formule 1, appartenant au constructeur automobile français Renault, basée à Viry-Châtillon dans l'Essonne dans les locaux de l'usine Amédée Gordini et à Enstone dans l'Oxfordshire au Royaume-Uni. Le site d'Enstone abrite le siège technique de l'équipe et est chargé du développement et de la conception du châssis des monoplaces tandis que le site de Viry-Châtillon se concentre sur le développement et la conception du moteur. Renault participe sous son nom au championnat du monde de Formule 1 en tant que constructeur de châssis et motoriste de 1977 à 1985, de 2002 à 2011 et de 2016 à 2020. À partir de 2021, l'écurie tricolore change de nom pour devenir Alpine F1 Team. Sur les périodes intermédiaires, Renault s'en est tenu au rôle de motoriste. Renault, qui débute en tant que constructeur en Formule 1 lors de la saison 1977, y introduit le moteur V6 turbocompressé. Les débuts sont difficiles et les observateurs britanniques ne manquent pas de surnommer la monoplace française « la théière jaune ». En 1979, Renault Elf remporte sa première victoire lors du Grand Prix de France avec Jean-Pierre Jabouille. Le turbocompresseur se généralise en Formule 1 au début des années 1980 ; en 1981, l'écurie française engage Alain Prost qui remporte neuf victoires, obtient dix pole positions et ne passe pas loin du titre mondial en 1983. Renault se retire du championnat à la fin de la saison 1985 et conserve son rôle de motoriste, permettant dans les années 1990 à Williams de remporter cinq titres des constructeurs et à Benetton de s'en adjuger un. Le groupe français revient en tant que constructeur de châssis en 2002 après le rachat de l'écurie italienne Benetton Formula intervenu le 16 mars 2000. Il obtient deux titres mondiaux des constructeurs en 2005 et 2006 ainsi que deux titres de champion du monde des pilotes avec Fernando Alonso sous la houlette de Flavio Briatore. À la suite de la révélation de l'affaire du Crashgate, le sponsor principal de l'écurie se retire et contraint Renault à trouver de nouveaux partenaires. Dans le même temps, les résultats sportifs ne sont pas au rendez-vous. En 2009, le fonds d'investissement Genii Capital devient actionnaire principal de l'écurie avec le rachat de 75 % des parts de l'écurie du groupe Renault, qui souhaite réduire les dépenses. Fin 2010, Genii Capital devient le propriétaire unique de l'écurie et la dénomination commerciale de l'écurie est Lotus Renault GP. À partir de 2012, Genii Capital produit ses propres châssis et s'inscrit en championnat du monde sous la dénomination Lotus F1 Team. Renault F1 Team, qui quitte le championnat du monde des constructeurs en 2011, reprend son rôle de motoriste pour régner sur l'ère des V8 atmosphériques avec Red Bull Racing (quatre titres mondiaux pilotes remportés par Sebastian Vettel et quatre titres constructeurs de 2010 à 2013). Estimant que Renault ne bénéficie pas assez des retombées de son association avec Red Bull, Renault rachète les parts de Genii Capital afin de revenir en 2016 en tant que constructeur sous la dénomination Renault Sport Formula One Team. Cyril Abiteboul est désigné directeur général, Frédéric Vasseur devient patron de la compétition tandis que Kevin Magnussen et Jolyon Palmer sont titularisés en tant que pilotes. Début 2017, Vasseur quitte l'écurie alors que le pilote allemand Nico Hülkenberg est engagé aux côtés de Palmer en vue de la saison 2017. L'Espagnol Carlos Sainz Jr. remplace Jolyon Palmer, en manque de résultats, à partir du Grand Prix des États-Unis et est confirmé pour la saison 2018. Pour la saison 2019, l'Australien Daniel Ricciardo s'engage avec Renault alors que Carlos Sainz Jr quitte l'écurie pour McLaren. En 2020, Ricciardo conserve son baquet tandis que Hülkenberg est remplacé par le Français Esteban Ocon, ancien pilote de réserve de l’écurie. Le pilote australien obtient au cours de ce championnat les deux premiers podiums de l'écurie depuis 2011, deux fois une troisième place, alors qu'Esteban Ocon réussit à se classer deuxième lors de l'avant-dernière course de la saison. Dans l'optique de la saison 2021, l'Espagnol Fernando Alonso fait son retour au sein de l'écurie avec laquelle il a obtenu ses deux titres de champion du monde pour remplacer Ricciardo parti chez McLaren. Abiteboul quitte également l'écurie tricolore et est remplacé par l'Italien Davide Brivio. Après onze départs sous sa nouvelle dénomination, Alpine obtient sa première victoire avec Ocon au Grand Prix de Hongrie. En 2022, l'Américain Otmar Szafnauer est nommé directeur d'équipe à la place de Brivio tandis que Bruno Famin arrive en tant que directeur exécutif. (fr)
dbo:country
dbo:owner
dbo:personName
  • Alpine F1 Team
dbo:relatedPlaces
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 208096 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 241800 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 191514799 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:autresNoms
  • Renault F1 Team (fr)
  • Alpine F1 Team (fr)
  • ING Renault F1 Team (fr)
  • Lotus Renault GP (fr)
  • Mild Seven Renault F1 Team (fr)
  • Noms précédents : Équipe Renault Elf (fr)
  • Renault DP World F1 Team (fr)
  • Renault Sport Formula One Team (fr)
  • Renault F1 Team (fr)
  • Alpine F1 Team (fr)
  • ING Renault F1 Team (fr)
  • Lotus Renault GP (fr)
  • Mild Seven Renault F1 Team (fr)
  • Noms précédents : Équipe Renault Elf (fr)
  • Renault DP World F1 Team (fr)
  • Renault Sport Formula One Team (fr)
prop-fr:châssis
  • Alpine A522 (fr)
  • Alpine A522 (fr)
prop-fr:designerEnChef
  • Antony Villain (fr)
  • Antony Villain (fr)
prop-fr:directeur
  • (fr)
  • Bruno Famin (fr)
  • Otmar Szafnauer (fr)
  • (fr)
  • Bruno Famin (fr)
  • Otmar Szafnauer (fr)
prop-fr:directeurTechnique
  • (fr)
  • Matthew Harman (fr)
  • Pat Fry (fr)
  • (fr)
  • Matthew Harman (fr)
  • Pat Fry (fr)
prop-fr:discipline
prop-fr:débutEnCmF
prop-fr:gpDisputés
  • 22 (xsd:integer)
  • 400 (xsd:integer)
prop-fr:localisation
  • Viry-Châtillon (fr)
  • (fr)
  • Enstone (fr)
  • Viry-Châtillon (fr)
  • (fr)
  • Enstone (fr)
prop-fr:logo
  • Logo BWT Alpine F1 Team - 2022.svg (fr)
  • Logo BWT Alpine F1 Team - 2022.svg (fr)
prop-fr:meilleursToursEnCourse
  • 0 (xsd:integer)
  • 33 (xsd:integer)
prop-fr:moteurs
  • Renault V6 turbo hybride E-Tech 21 (fr)
  • Renault V6 turbo hybride E-Tech 21 (fr)
prop-fr:nom
  • Alpine F1 Team (fr)
  • Alpine F1 Team (fr)
prop-fr:pilotes
  • 14 (xsd:integer)
  • 31 (xsd:integer)
prop-fr:pilotesEssayeurs
  • Oscar Piastri (fr)
  • Oscar Piastri (fr)
prop-fr:pneumatiques
  • Pirelli (fr)
  • Pirelli (fr)
prop-fr:podiums
  • 2 (xsd:integer)
  • 103 (xsd:integer)
prop-fr:pointsMarqués
  • 155 (xsd:integer)
  • 1777 (xsd:integer)
prop-fr:polePositions
  • 0 (xsd:integer)
  • 51 (xsd:integer)
prop-fr:président
  • Laurent Rossi (fr)
  • Laurent Rossi (fr)
prop-fr:titresConstructeurs
  • 0 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:titresPilotes
  • 0 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:victoires
  • 1 (xsd:integer)
  • 35 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdfs:comment
  • Alpine F1 Team (engagée en compétition en 2022 sous la dénomination commerciale BWT Alpine F1 Team) est une écurie française de Formule 1, appartenant au constructeur automobile français Renault, basée à Viry-Châtillon dans l'Essonne dans les locaux de l'usine Amédée Gordini et à Enstone dans l'Oxfordshire au Royaume-Uni. Le site d'Enstone abrite le siège technique de l'équipe et est chargé du développement et de la conception du châssis des monoplaces tandis que le site de Viry-Châtillon se concentre sur le développement et la conception du moteur. Renault participe sous son nom au championnat du monde de Formule 1 en tant que constructeur de châssis et motoriste de 1977 à 1985, de 2002 à 2011 et de 2016 à 2020. À partir de 2021, l'écurie tricolore change de nom pour devenir Alpine F1 Tea (fr)
  • Alpine F1 Team (engagée en compétition en 2022 sous la dénomination commerciale BWT Alpine F1 Team) est une écurie française de Formule 1, appartenant au constructeur automobile français Renault, basée à Viry-Châtillon dans l'Essonne dans les locaux de l'usine Amédée Gordini et à Enstone dans l'Oxfordshire au Royaume-Uni. Le site d'Enstone abrite le siège technique de l'équipe et est chargé du développement et de la conception du châssis des monoplaces tandis que le site de Viry-Châtillon se concentre sur le développement et la conception du moteur. Renault participe sous son nom au championnat du monde de Formule 1 en tant que constructeur de châssis et motoriste de 1977 à 1985, de 2002 à 2011 et de 2016 à 2020. À partir de 2021, l'écurie tricolore change de nom pour devenir Alpine F1 Tea (fr)
rdfs:label
  • Alpine F1 Team (fr)
  • Alpine F1 (pl)
  • Alpine F1 (sv)
  • Alpine F1 Team (br)
  • Alpine F1 Team (ca)
  • Alpine F1 Team (de)
  • Alpine F1 Team (en)
  • Alpine F1 Team (eu)
  • Renault F1 (it)
  • Đội đua Alpine (vi)
  • Альпін (команда Формули-1) (uk)
  • アルピーヌF1 (ja)
  • 阿爾派車隊 (zh)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:activity of
is dbo:employer of
is dbo:fastestDriverTeam of
is dbo:firstDriverTeam of
is dbo:mainArticleForCategory of
is dbo:poleDriverTeam of
is dbo:subsidiary of
is dbo:team of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:boîteDeVitesses of
is prop-fr:constructeur of
is prop-fr:filiales of
is prop-fr:écuriePole of
is prop-fr:écurieRecord of
is prop-fr:écurieRecordTour of
is prop-fr:écurieVainqueur of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of