L’affaire des frégates de Taïwan est liée à un contrat d’armement signé en août 1991 qui prévoyait la vente par des industries françaises (menée par Thomson-CSF) de six frégates devant servir à la marine taïwanaise. À cette occasion, plus de 500 millions de dollars furent versés sous la forme de commissions aux autorités chinoises et taïwanaises. Parmi celles-ci une partie est revenue en France sous la forme de rétrocommission.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L’affaire des frégates de Taïwan est liée à un contrat d’armement signé en août 1991 qui prévoyait la vente par des industries françaises (menée par Thomson-CSF) de six frégates devant servir à la marine taïwanaise. À cette occasion, plus de 500 millions de dollars furent versés sous la forme de commissions aux autorités chinoises et taïwanaises. Parmi celles-ci une partie est revenue en France sous la forme de rétrocommission. En plus des détournements d’argent, certaines personnes liées à ce dossier ont trouvé la mort d’une manière inexpliquée.Les commissions (payées in fine par l’État taïwanais) étaient explicitement interdites dans le contrat de vente ; les bénéficiaires n’ont jamais été inquiétés et ce sera la France qui remboursera cette somme en 2011.En France, une enquête fut ouverte à propos des rétrocommissions (interdites par la loi), mais les juges se sont vu opposer le secret défense par les gouvernements de droite comme de gauche.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 718949 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 34912 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 113 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110327018 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L’affaire des frégates de Taïwan est liée à un contrat d’armement signé en août 1991 qui prévoyait la vente par des industries françaises (menée par Thomson-CSF) de six frégates devant servir à la marine taïwanaise. À cette occasion, plus de 500 millions de dollars furent versés sous la forme de commissions aux autorités chinoises et taïwanaises. Parmi celles-ci une partie est revenue en France sous la forme de rétrocommission.
rdfs:label
  • Affaire des frégates de Taïwan
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of