Dans la série d'animation américaine Les Simpson, les épisodes contiennent presque tous des références culturelles, principalement à des films, mais également à des œuvres picturales célèbres (peintures ou photographies), à des œuvres musicales, à des bandes dessinées (principalement des comics américains) ou à des œuvres littéraires, à d'autres séries, à des évènements historiques, ou bien encore à des légendes urbaines.Les références cinématographiques peuvent se manifester par une simple mention du film dans la série, mais le plus souvent, cela se fait par la reproduction d'un plan du film original, voire d'une séquence ou d'une scène entière.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Dans la série d'animation américaine Les Simpson, les épisodes contiennent presque tous des références culturelles, principalement à des films, mais également à des œuvres picturales célèbres (peintures ou photographies), à des œuvres musicales, à des bandes dessinées (principalement des comics américains) ou à des œuvres littéraires, à d'autres séries, à des évènements historiques, ou bien encore à des légendes urbaines.Les références cinématographiques peuvent se manifester par une simple mention du film dans la série, mais le plus souvent, cela se fait par la reproduction d'un plan du film original, voire d'une séquence ou d'une scène entière. De plus, il est fréquent que les épisodes spécial Halloween reprennent le scenario entier d'un film. Ce fut le cas dès l'épisode Simpson Horror Show III de 1992 dans lequel l'une des histoires King Homer s'inspire du film King Kong dans sa version de 1933).En ce qui concerne la musique, il peut arriver que des œuvres soient reproduites dans leur version originale en tant que bande-son de l'épisode (par exemple, la musique passe à la radio ou bien en fond sonore dans un magasin), ou qu'elles soient interprétées par certains personnages.Il en va de même pour les tableaux et les photographies célèbres. Ils peuvent être reproduits tels quels, adaptés néanmoins au dessin simplifié de la série (La Persistance de la mémoire de Salvador Dalí, La Joconde…), adaptés à des personnages (Le Fils de l'homme de René Magritte représentant Bart), ou enfin servir de modèle pour un plan (Le Jardin des délices de Jérôme Bosch, American Gothic de Grant Wood).De plus, certaines références au cinéma ou à la musique peuvent s'accompagner de caméos, voire de l'invitation de guest stars. On peut apercevoir certains cameos de personnalités mais sans doublage par le personnage original, parce qu'il a refusé (Anthony Hopkins, Clint Eastwood) ou du simple fait qu'il soit décédé (Alfred Hitchcock). En revanche, il peut arriver que certains personnages emblématiques du cinéma soient doublés par leurs interprètes originaux (par exemple le personnage de Freddy Krueger dans l'épisode Simpson Horror Show IX est réellement doublé en anglais par l'acteur Robert Englund), ou que certains artistes musicaux apparaissent en train de jouer leurs morceaux (ce fut le cas de Metallica dont les membres ont prêté leurs voix dans la version originale de l'épisode Parrain par intérim où l'on entend la chanson Master of Puppets).Il est à noter enfin que certaines références peuvent être propres à la version originale ou bien à la version française ou dans une moindre mesure à la version québécoise. On peut citer l'exemple de l'épisode Les Ailes du délire, faisant référence au film de Wim Wenders, Les Ailes du désir. Cette référence ne se trouve que dans les titres des versions française et québécoise, l'épisode s'intitulant en version original Lisa the Skeptic. L'épisode Mini golf, maxi beauf (La crise du mini-golf en québécois) quant à lui s'intitule Dead Putting Society en anglais, en référence au film Le Cercle des poètes disparus (Dead Poets Society), film auquel il n'est pas fait référence dans la version française.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2843427 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 107737 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 1874 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110902436 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:fr
  • Patricia
  • Brandy
  • That's the Way
  • Bingo
  • One Fine Day
  • Witchcraft
  • Barnacle Bill
  • Colour My World
  • Der fröhliche Wanderer
  • Embraceable You
  • I'm Gonna Love You Just a Little More Baby
  • La marche du bébé éléphant
  • The Streak
  • Wichita Lineman
prop-fr:lang
  • en
prop-fr:texte
  • Patricia
  • Brandy
  • That's the Way
  • Bingo
  • One Fine Day
  • Witchcraft
  • Barnacle Bill
  • Colour My World
  • Embraceable You
  • I'm Gonna Love You Just a Little More Baby
  • The Streak
  • Wichita Lineman
prop-fr:trad
  • Patricia
  • Brandy
  • That's the Way
  • Bingo
  • One Fine Day
  • Witchcraft
  • Baby Elephant Walk
  • Barnacle Bill
  • Colour My World
  • Embraceable You
  • I'm Gonna Love You Just a Little More Baby
  • The Happy Wanderer
  • The Streak
  • Wichita Lineman
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Dans la série d'animation américaine Les Simpson, les épisodes contiennent presque tous des références culturelles, principalement à des films, mais également à des œuvres picturales célèbres (peintures ou photographies), à des œuvres musicales, à des bandes dessinées (principalement des comics américains) ou à des œuvres littéraires, à d'autres séries, à des évènements historiques, ou bien encore à des légendes urbaines.Les références cinématographiques peuvent se manifester par une simple mention du film dans la série, mais le plus souvent, cela se fait par la reproduction d'un plan du film original, voire d'une séquence ou d'une scène entière.
rdfs:label
  • Liste des références culturelles dans les épisodes des Simpson
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of