Property Value
dbo:abstract
  • Lisandro de la Torre (Rosario, 1868 – Buenos Aires, 1939) était un homme politique, avocat, journaliste et essayiste argentin, fondateur en 1914 du parti politique de centre droit Parti démocrate progressiste (PDP). Issu de la haute bourgeoisie de la province de Santa Fe, De la Torre entreprit, en dépit de ses propensions littéraires et philosophiques, des études de droit à Buenos Aires. Sans doute sous l’influence des philosophies progressistes de Taine, de Renan et de Spencer, il se distancia de son milieu d’origine et s’engagea dans les rangs du parti radical UCR. Il prit une part très active dans les deux révolutions radicales de la fin du XIXe siècle dirigées contre le régime conservateur, mais répudia bientôt l’abstention révolutionnaire pour privilégier une opposition formelle dans le stricte cadre des institutions, moyennant certes que celles-ci fussent dûment démocratisées, par des institutions adéquates fermement ancrées dans la constitution. S’étant brouillé avec Yrigoyen, alors l’homme fort de l’UCR, il cofonda en 1908 le parti centriste provincial Ligue du sud, préfiguration du PDP national, constitué quelques années plus tard. Le parti, dont l’électorat se composait principalement de la petite bourgeoisie, d’artisans, de petits propriétaires terriens (souvent d’origine Italienne) de sa province natale de Santa Fe, sut s’implanter solidement dans le sud de la province et dans la ville de Rosario. Battu en 1916 par le même Yrigoyen aux premières élections présidentielles tenues au suffrage universel en Argentine, il fut en revanche élu en 1921 à siéger dans l’assemblée constituante provinciale, laquelle élabora, largement sous son inspiration, une constitution parmi les plus progressistes de l’époque, en incorporant dans le bloc de constitutionnalité non seulement le fonctionnement démocratique, mais aussi un ensemble de mesures sociales (instruction publique, lutte contre le système latifondiaire, laïcité, sécurité sociale, suffrage féminin, etc.) ; ce texte cependant fut rejeté par le gouverneur radical de Santa Fe. L’une des propositions phare de De la Torre était la mise en place, sur l’ensemble du territoire argentin, de municipalités autonomes, qui forment selon De la Torre l’échelon fondamental de tout régime démocratique — sujet, du reste, de sa thèse de maîtrise en droit. En 1926, alors qu’à Yrigoyen avait succédé à la tête de l’État le radical Alvear, c’est-à-dire le chef de file de la faction la plus conservatrice de l’UCR, De la Torre, en butte à la méfiance des socialistes, à qui répugnait toute coopération avec le PDP, et donc impuissant à mettre en œuvre ses idées, se retira de la politique. Au lendemain du coup d’État militaire de 1930, il participa, sur les instances de ses partisans, aux élections (frauduleuses) de 1931 et fut élu sénateur. Désormais adversaire déclaré de l’oligarchie, ayant déplacé son curseur vers la gauche, il s’efforça, en vain, de mettre sur pied une coalition (notamment avec le PS) pour faire pièce au régime en place et dut affronter seul la corruption, l’affairisme et la fraude électorale massive de la Décennie infâme. Désabusé, très affecté par la mort de son disciple Bordabehere (assassiné en pleine enceinte du sénat, pendant un débat houleux à propos du pacte Roca-Runciman), il quitta définitivement la scène politique en 1937 et mit volontairement fin à ses jours deux ans plus tard. (fr)
  • Lisandro de la Torre (Rosario, 1868 – Buenos Aires, 1939) était un homme politique, avocat, journaliste et essayiste argentin, fondateur en 1914 du parti politique de centre droit Parti démocrate progressiste (PDP). Issu de la haute bourgeoisie de la province de Santa Fe, De la Torre entreprit, en dépit de ses propensions littéraires et philosophiques, des études de droit à Buenos Aires. Sans doute sous l’influence des philosophies progressistes de Taine, de Renan et de Spencer, il se distancia de son milieu d’origine et s’engagea dans les rangs du parti radical UCR. Il prit une part très active dans les deux révolutions radicales de la fin du XIXe siècle dirigées contre le régime conservateur, mais répudia bientôt l’abstention révolutionnaire pour privilégier une opposition formelle dans le stricte cadre des institutions, moyennant certes que celles-ci fussent dûment démocratisées, par des institutions adéquates fermement ancrées dans la constitution. S’étant brouillé avec Yrigoyen, alors l’homme fort de l’UCR, il cofonda en 1908 le parti centriste provincial Ligue du sud, préfiguration du PDP national, constitué quelques années plus tard. Le parti, dont l’électorat se composait principalement de la petite bourgeoisie, d’artisans, de petits propriétaires terriens (souvent d’origine Italienne) de sa province natale de Santa Fe, sut s’implanter solidement dans le sud de la province et dans la ville de Rosario. Battu en 1916 par le même Yrigoyen aux premières élections présidentielles tenues au suffrage universel en Argentine, il fut en revanche élu en 1921 à siéger dans l’assemblée constituante provinciale, laquelle élabora, largement sous son inspiration, une constitution parmi les plus progressistes de l’époque, en incorporant dans le bloc de constitutionnalité non seulement le fonctionnement démocratique, mais aussi un ensemble de mesures sociales (instruction publique, lutte contre le système latifondiaire, laïcité, sécurité sociale, suffrage féminin, etc.) ; ce texte cependant fut rejeté par le gouverneur radical de Santa Fe. L’une des propositions phare de De la Torre était la mise en place, sur l’ensemble du territoire argentin, de municipalités autonomes, qui forment selon De la Torre l’échelon fondamental de tout régime démocratique — sujet, du reste, de sa thèse de maîtrise en droit. En 1926, alors qu’à Yrigoyen avait succédé à la tête de l’État le radical Alvear, c’est-à-dire le chef de file de la faction la plus conservatrice de l’UCR, De la Torre, en butte à la méfiance des socialistes, à qui répugnait toute coopération avec le PDP, et donc impuissant à mettre en œuvre ses idées, se retira de la politique. Au lendemain du coup d’État militaire de 1930, il participa, sur les instances de ses partisans, aux élections (frauduleuses) de 1931 et fut élu sénateur. Désormais adversaire déclaré de l’oligarchie, ayant déplacé son curseur vers la gauche, il s’efforça, en vain, de mettre sur pied une coalition (notamment avec le PS) pour faire pièce au régime en place et dut affronter seul la corruption, l’affairisme et la fraude électorale massive de la Décennie infâme. Désabusé, très affecté par la mort de son disciple Bordabehere (assassiné en pleine enceinte du sénat, pendant un débat houleux à propos du pacte Roca-Runciman), il quitta définitivement la scène politique en 1937 et mit volontairement fin à ses jours deux ans plus tard. (fr)
dbo:almaMater
dbo:birthDate
  • 1868-12-06 (xsd:date)
dbo:birthPlace
dbo:citizenship
dbo:deathDate
  • 1939-01-05 (xsd:date)
dbo:deathPlace
dbo:nationality
dbo:occupation
dbo:party
dbo:placeOfBurial
dbo:profession
dbo:religion
dbo:signature
  • Lisandro de la Torre (firma).png
dbo:thumbnail
dbo:university
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 12297268 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 58206 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 188574422 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1889 (xsd:integer)
  • 1923 (xsd:integer)
  • 1937 (xsd:integer)
  • 1939 (xsd:integer)
  • 1940 (xsd:integer)
  • 1941 (xsd:integer)
  • 1942 (xsd:integer)
  • 1951 (xsd:integer)
  • 1952 (xsd:integer)
  • 1954 (xsd:integer)
  • 1957 (xsd:integer)
  • 1958 (xsd:integer)
  • 1961 (xsd:integer)
  • 1964 (xsd:integer)
  • 1970 (xsd:integer)
  • 1983 (xsd:integer)
  • 1984 (xsd:integer)
  • 1996 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2014 (xsd:integer)
  • XVIII (fr)
prop-fr:auteur
  • dbpedia-fr:Félix_Luna
  • Beatriz Guido (fr)
  • Horacio Sanguinetti (fr)
  • Raúl Larra (fr)
  • David Viñas (fr)
  • Emilio Corbière (fr)
  • Alberto Lettieri (fr)
  • Bernardo González Arrili (fr)
  • Edgardo L. Amaral (fr)
  • Eduardo Rinesi (fr)
  • Enrique Silberstein (fr)
  • Gustavo Battistoni (fr)
  • Hugo Sylvester (fr)
  • Juan Lazarte (fr)
  • Oscar Blando (fr)
  • Oscar Defante (fr)
  • Pedro Siegler (fr)
  • Ricardo Molinas (fr)
  • Santiago Barberis (fr)
prop-fr:conjoint
  • Néant (fr)
  • Néant (fr)
prop-fr:consultéLe
  • 2019-01-03 (xsd:date)
  • 2019-04-28 (xsd:date)
  • janvier 2019 (fr)
prop-fr:date
  • 2007 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
  • 2009-10-26 (xsd:date)
  • décembre 2006 (fr)
  • novembre 1979 (fr)
  • deuxième semestre 2008 (fr)
prop-fr:dateDeDécès
  • 1939-01-05 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1868-12-06 (xsd:date)
prop-fr:enfants
  • Néant (fr)
  • Néant (fr)
prop-fr:fonction
prop-fr:jusqu'auFonction
  • 1925 (xsd:integer)
  • 1912-06-01 (xsd:date)
  • 1937-01-05 (xsd:date)
prop-fr:langue
  • es (fr)
  • espagnol (fr)
  • es (fr)
  • espagnol (fr)
prop-fr:lieu
prop-fr:lieuDeDécès
prop-fr:lieuDeNaissance
prop-fr:mère
  • Virginia Paganini (fr)
  • Virginia Paganini (fr)
prop-fr:natureDuDécès
  • Suicide (fr)
  • Suicide (fr)
prop-fr:nom
  • Lisandro de la Torre (fr)
  • Lisandro de la Torre (fr)
prop-fr:numéro
  • 35 (xsd:integer)
  • 150 (xsd:integer)
prop-fr:page
  • 111 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 118 (xsd:integer)
  • 253 (xsd:integer)
prop-fr:parti
  • UCR ; Ligue du sud ; Parti démocrate progressiste (fr)
  • UCR ; Ligue du sud ; Parti démocrate progressiste (fr)
prop-fr:profession
prop-fr:président
prop-fr:père
  • Don Lisandro de la Torre (fr)
  • Don Lisandro de la Torre (fr)
prop-fr:périodique
  • Estudios Sociales (fr)
  • Todo es Historia (fr)
  • Estudios de filosofía práctica e historia de las ideas (fr)
  • Estudios Sociales (fr)
  • Todo es Historia (fr)
  • Estudios de filosofía práctica e historia de las ideas (fr)
prop-fr:religion
prop-fr:signature
  • Lisandro de la Torre .png (fr)
  • Lisandro de la Torre .png (fr)
prop-fr:sousTitre
  • 1916 (xsd:integer)
  • Variaciones Sobre Lisandro de la Torre (fr)
  • el solitario de Pinas (fr)
  • escritos y discursos (fr)
prop-fr:successeur
prop-fr:sépulture
  • Cimetière El Salvador (fr)
  • Cimetière El Salvador (fr)
prop-fr:titre
  • Lisandro (fr)
  • Historia argentina (fr)
  • Régimen federal de la enseñanza : hacia una nueva legislación escolar (fr)
  • Lisandro de la Torre y la política de la reforma electoral de Saenz Peña (fr)
  • Biografía de Lisandro de la Torre (fr)
  • Cartas de Lisandro de la Torre (fr)
  • Cartas íntimas a Elvira Aldao de Díaz (fr)
  • Centro de Estudios Lisandro de la Torre (fr)
  • Cuestiones monetarias financieras (fr)
  • De la Torre y los frigoríficos (fr)
  • Discours de Lisandro de la Torre en 1930 (fr)
  • El Partido Demócrata Progresista (fr)
  • El Ultimo Tribuno (fr)
  • El régimen municipal (fr)
  • Fin de Fiesta (fr)
  • La verdadera Constitución progresista de Santa Fe (fr)
  • Las dos campañas presidenciales (fr)
  • Lisandro De La Torre, Reformador social emericano (fr)
  • Lisandro de la Torre (fr)
  • Lisandro de la Torre y el problema agrario (fr)
  • Lisandro de la Torre y la Pampa Gringa (fr)
  • Lisandro de la Torre y la década infame (fr)
  • Lisandro de la Torre y los problemas de su época (fr)
  • Lisandro de la Torre, a setenta años (fr)
  • Lisandro de la Torre: el “fiscal de la patria” (fr)
  • Obras Completas (fr)
  • Poderes de las convenciones constituyentes (fr)
  • Política y Filosofía en Lisandro de la Torre (fr)
  • Vida de Lisandro de la Torre (fr)
  • Lisandro De la Torre: Crónica de un suicidio patriótico (fr)
  • Intermedio philosophique ; La cuestión social y los cristianos sociales ; La cuestión social y un cura (fr)
  • Invención y destrucción del Fiscal de la Patria. El Partido Comunista, su reconstrucción ideológica de la figura de Lisandro de La Torre y la revisión histórica de la Izquierda Nacional (fr)
  • Lisandro (fr)
  • Historia argentina (fr)
  • Régimen federal de la enseñanza : hacia una nueva legislación escolar (fr)
  • Lisandro de la Torre y la política de la reforma electoral de Saenz Peña (fr)
  • Biografía de Lisandro de la Torre (fr)
  • Cartas de Lisandro de la Torre (fr)
  • Cartas íntimas a Elvira Aldao de Díaz (fr)
  • Centro de Estudios Lisandro de la Torre (fr)
  • Cuestiones monetarias financieras (fr)
  • De la Torre y los frigoríficos (fr)
  • Discours de Lisandro de la Torre en 1930 (fr)
  • El Partido Demócrata Progresista (fr)
  • El Ultimo Tribuno (fr)
  • El régimen municipal (fr)
  • Fin de Fiesta (fr)
  • La verdadera Constitución progresista de Santa Fe (fr)
  • Las dos campañas presidenciales (fr)
  • Lisandro De La Torre, Reformador social emericano (fr)
  • Lisandro de la Torre (fr)
  • Lisandro de la Torre y el problema agrario (fr)
  • Lisandro de la Torre y la Pampa Gringa (fr)
  • Lisandro de la Torre y la década infame (fr)
  • Lisandro de la Torre y los problemas de su época (fr)
  • Lisandro de la Torre, a setenta años (fr)
  • Lisandro de la Torre: el “fiscal de la patria” (fr)
  • Obras Completas (fr)
  • Poderes de las convenciones constituyentes (fr)
  • Política y Filosofía en Lisandro de la Torre (fr)
  • Vida de Lisandro de la Torre (fr)
  • Lisandro De la Torre: Crónica de un suicidio patriótico (fr)
  • Intermedio philosophique ; La cuestión social y los cristianos sociales ; La cuestión social y un cura (fr)
  • Invención y destrucción del Fiscal de la Patria. El Partido Comunista, su reconstrucción ideológica de la figura de Lisandro de La Torre y la revisión histórica de la Izquierda Nacional (fr)
prop-fr:université
prop-fr:url
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:àPartirDuFonction
  • 1911-03-27 (xsd:date)
  • 1922-10-12 (xsd:date)
  • 1932-02-20 (xsd:date)
prop-fr:éditeur
  • Anaconda (fr)
  • Coni (fr)
  • YouTube (fr)
  • Laborde (fr)
  • Centro Editor de América Latina (fr)
  • El Historiador (fr)
  • Canal Encuentro (fr)
  • CEAL (fr)
  • Hemisferio (fr)
  • Americalee (fr)
  • Centro de Estudios Lisandro de la Torre (fr)
  • Colegio Libre de Estudios Superiores (fr)
  • Colegio libre de estudios Superiores (fr)
  • Complejo Teatral de Buenos Aires y Losada (fr)
  • Cátedra Lisandro de La Torre (fr)
  • Editorial Colihue (fr)
  • Editorial Danar (fr)
  • Futuro (fr)
  • Hyspamerica Orbis (fr)
  • Impr. López (fr)
  • Indoamérica (fr)
  • Peuser (fr)
  • Planeta Sinopsis (fr)
  • Site officiel du PDP (fr)
  • Universidad Nacional del Litoral (fr)
  • Anaconda (fr)
  • Coni (fr)
  • YouTube (fr)
  • Laborde (fr)
  • Centro Editor de América Latina (fr)
  • El Historiador (fr)
  • Canal Encuentro (fr)
  • CEAL (fr)
  • Hemisferio (fr)
  • Americalee (fr)
  • Centro de Estudios Lisandro de la Torre (fr)
  • Colegio Libre de Estudios Superiores (fr)
  • Colegio libre de estudios Superiores (fr)
  • Complejo Teatral de Buenos Aires y Losada (fr)
  • Cátedra Lisandro de La Torre (fr)
  • Editorial Colihue (fr)
  • Editorial Danar (fr)
  • Futuro (fr)
  • Hyspamerica Orbis (fr)
  • Impr. López (fr)
  • Indoamérica (fr)
  • Peuser (fr)
  • Planeta Sinopsis (fr)
  • Site officiel du PDP (fr)
  • Universidad Nacional del Litoral (fr)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Lisandro de la Torre (Rosario, 1868 – Buenos Aires, 1939) était un homme politique, avocat, journaliste et essayiste argentin, fondateur en 1914 du parti politique de centre droit Parti démocrate progressiste (PDP). (fr)
  • Lisandro de la Torre (Rosario, 1868 – Buenos Aires, 1939) était un homme politique, avocat, journaliste et essayiste argentin, fondateur en 1914 du parti politique de centre droit Parti démocrate progressiste (PDP). (fr)
rdfs:label
  • Lisandro de la Torre (fr)
  • Lisandro de la Torre (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • (fr)
  • Lisandro de la Torre (fr)
  • (fr)
  • Lisandro de la Torre (fr)
is dbo:award of
is dbo:foundedBy of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of