La flétrissure est une peine afflictive et infamante d’Ancien Régime, consistant en une marque au fer rouge sur le condamné. Le caractère infamant tenait en partie au marquage en place publique. La flétrissure était plus grave que le blâme, l’amende honorable, l’exposition publique et le fouet, mais se situait en dessous de la mutilation, des galères, du bannissement et de la question.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La flétrissure est une peine afflictive et infamante d’Ancien Régime, consistant en une marque au fer rouge sur le condamné. Le caractère infamant tenait en partie au marquage en place publique. La flétrissure était plus grave que le blâme, l’amende honorable, l’exposition publique et le fouet, mais se situait en dessous de la mutilation, des galères, du bannissement et de la question. Son caractère permanent lui donnait un caractère stigmatisant recherché par les juridictions.Le fer servant à marquer les condamnés prend en France la forme d’une fleur de lys puis en 1724 d'une triple lettre (flétrissure lettrée : V pour voleur, M pour mendiant récidiviste et GAL pour galérien). Cette peine est abolie par l'article 2 du décret du 26 septembre 1791 puis rétablie par Napoléon Bonaparte. L'article 20 du Code pénal de 1810 prévoit la flétrissure au fer brûlant en place publique sur l'épaule droite : les condamnés sont marqués de l'empreinte des lettres T. P. pour travaux forcés à perpétuité, de la lettre T pour travaux forcés à temps ou de la lettre D pour les déportés. La lettre F est ajoutée à l'empreinte pour les faussaires, la lettre V pour les voleurs et le numéro du département où siège la Cour criminelle qui a rendu le jugement.L'identification des criminels a toujours été une préoccupation des services de police. Bien avant les fiches signalétiques modernes, les moyens de répertorier les marginaux, hors-la-loi et d'une manière générale toute personne mise au ban de la société, que cette exclusion soit une volonté de l'individu lui-même ou le fait d'une condition particulière, un code de marques extrêmement recherché, sorte de crécelles visuelles, fut mis en place dès l’Antiquité[réf. nécessaire].
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4753669 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 7872 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 39 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107575585 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wiktionary
  • flétrissure
prop-fr:wiktionaryTitre
  • Flétrissure
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La flétrissure est une peine afflictive et infamante d’Ancien Régime, consistant en une marque au fer rouge sur le condamné. Le caractère infamant tenait en partie au marquage en place publique. La flétrissure était plus grave que le blâme, l’amende honorable, l’exposition publique et le fouet, mais se situait en dessous de la mutilation, des galères, du bannissement et de la question.
rdfs:label
  • Flétrissure
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of