Property Value
dbo:abstract
  • Un cataphractaire était une forme de cavalerie lourde utilisée dans les guerres antiques par un grand nombre de peuples d'Eurasie occidentale. Le terme français est dérivé du grec κατάφρακτος, kataphractos, qui signifie littéralement « totalement protégé ». Le terme de « cataphracte » peut également être rencontré en référence à l'armure portée par les cataphractaires. Historiquement, les cataphractaires étaient des cavaliers très lourdement protégés dont le cavalier et sa monture étaient recouverts de la tête aux pieds par une cotte de mailles, et étaient armés avec une longue lance appelée contus. Les cataphractaires servirent dans les armées de l'Antiquité comme une troupe de choc destinée à briser les formations d'infanterie adverse. Décrits par de nombreux historiens depuis le début de l'Antiquité classique jusqu'au Haut Moyen Âge, ils ont en partie donné naissance à la féodalité en Europe et sont les ancêtres des chevaliers et des paladins du Moyen Âge. De nombreux peuples tels que les Scythes, les Sarmates, les Achéménides, les Séleucides, les Parthes, les Alains, les Sassanides, les Romains, les Arméniens et les Byzantins ont déployé des cataphractaires. À l'Ouest, l'apparition de la cavalerie lourde romaine semble avoir été une réponse aux campagnes orientales contre les Parthes et les Sassanides en Asie Mineure, ainsi qu'à plusieurs défaites face aux cataphractaires scythes des steppes eurasiennes dont la plus notable est celle de Carrhes. Traditionnellement la cavalerie romaine n'était ni lourdement cuirassée, ni vraiment efficace. Le corps des équites, essentiellement composé de cavalerie légère équipée de lances et d'épées, servait principalement à attaquer les traînards et les ennemis en déroute et n'était que peu utilisé en bataille rangée. L'adoption de la cavalerie lourde au sein de l'armée romaine tardive eut lieu vers le IIIe et le IVe siècle. L'empereur Gallien (253–268 AD) et son général Auréolus, qui conspira contre lui, sont les principaux acteurs de l'entrée des cataphractaires au sein de l'armée. (fr)
  • Un cataphractaire était une forme de cavalerie lourde utilisée dans les guerres antiques par un grand nombre de peuples d'Eurasie occidentale. Le terme français est dérivé du grec κατάφρακτος, kataphractos, qui signifie littéralement « totalement protégé ». Le terme de « cataphracte » peut également être rencontré en référence à l'armure portée par les cataphractaires. Historiquement, les cataphractaires étaient des cavaliers très lourdement protégés dont le cavalier et sa monture étaient recouverts de la tête aux pieds par une cotte de mailles, et étaient armés avec une longue lance appelée contus. Les cataphractaires servirent dans les armées de l'Antiquité comme une troupe de choc destinée à briser les formations d'infanterie adverse. Décrits par de nombreux historiens depuis le début de l'Antiquité classique jusqu'au Haut Moyen Âge, ils ont en partie donné naissance à la féodalité en Europe et sont les ancêtres des chevaliers et des paladins du Moyen Âge. De nombreux peuples tels que les Scythes, les Sarmates, les Achéménides, les Séleucides, les Parthes, les Alains, les Sassanides, les Romains, les Arméniens et les Byzantins ont déployé des cataphractaires. À l'Ouest, l'apparition de la cavalerie lourde romaine semble avoir été une réponse aux campagnes orientales contre les Parthes et les Sassanides en Asie Mineure, ainsi qu'à plusieurs défaites face aux cataphractaires scythes des steppes eurasiennes dont la plus notable est celle de Carrhes. Traditionnellement la cavalerie romaine n'était ni lourdement cuirassée, ni vraiment efficace. Le corps des équites, essentiellement composé de cavalerie légère équipée de lances et d'épées, servait principalement à attaquer les traînards et les ennemis en déroute et n'était que peu utilisé en bataille rangée. L'adoption de la cavalerie lourde au sein de l'armée romaine tardive eut lieu vers le IIIe et le IVe siècle. L'empereur Gallien (253–268 AD) et son général Auréolus, qui conspira contre lui, sont les principaux acteurs de l'entrée des cataphractaires au sein de l'armée. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 431106 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 45036 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 189780885 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1955 (xsd:integer)
  • 1967 (xsd:integer)
  • 1972 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2015 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:collection
  • Elite (fr)
  • La Librairie du (fr)
  • Warrior series (fr)
  • Elite (fr)
  • La Librairie du (fr)
  • Warrior series (fr)
prop-fr:doi
  • 10.230700 (xsd:double)
  • 10.340600 (xsd:double)
prop-fr:illustrateur
  • Angus McBride (fr)
  • Angus McBride (fr)
prop-fr:isbn
  • 1 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
  • 0978-02-02 (xsd:date)
prop-fr:journal
  • Historia (fr)
  • Dumbarton Oaks Papers (fr)
  • Anthropology & Archeology of Eurasia (fr)
  • Journal of Roman Studies (fr)
  • Historia (fr)
  • Dumbarton Oaks Papers (fr)
  • Anthropology & Archeology of Eurasia (fr)
  • Journal of Roman Studies (fr)
prop-fr:jstor
  • 299352 (xsd:integer)
  • 300572 (xsd:integer)
  • 1291323 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • de (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • de (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:lienAuteur
  • Jean-Paul Demoule (fr)
  • Jean-Paul Demoule (fr)
prop-fr:lienÉditeur
  • Osprey Publishing (fr)
  • Osprey Publishing (fr)
prop-fr:lieu
  • Paris (fr)
  • London (fr)
  • Oxford New York (fr)
  • Paris (fr)
  • London (fr)
  • Oxford New York (fr)
prop-fr:nom
  • Rubin (fr)
  • Sachs (fr)
  • Demoule (fr)
  • MacDowall (fr)
  • Bopearachchi (fr)
  • Farrokh (fr)
  • Bivar (fr)
  • Eadie (fr)
  • Perevalov (fr)
  • Rubin (fr)
  • Sachs (fr)
  • Demoule (fr)
  • MacDowall (fr)
  • Bopearachchi (fr)
  • Farrokh (fr)
  • Bivar (fr)
  • Eadie (fr)
  • Perevalov (fr)
prop-fr:numéro
  • 1 (xsd:integer)
  • 4 (xsd:integer)
prop-fr:numéroDansCollection
  • 15 (xsd:integer)
  • 110 (xsd:integer)
prop-fr:pages
  • 321 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 64 (xsd:integer)
  • 742 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • 7 (xsd:integer)
  • 13 (xsd:integer)
  • 161 (xsd:integer)
  • 264 (xsd:integer)
  • 271 (xsd:integer)
prop-fr:plume
  • oui (fr)
  • oui (fr)
prop-fr:prénom
  • Jean-Paul (fr)
  • Simon (fr)
  • Christine (fr)
  • S. M. (fr)
  • John W. (fr)
  • Kaveh (fr)
  • Berthold (fr)
  • Osmund (fr)
  • A. D. H. (fr)
  • Jean-Paul (fr)
  • Simon (fr)
  • Christine (fr)
  • S. M. (fr)
  • John W. (fr)
  • Kaveh (fr)
  • Berthold (fr)
  • Osmund (fr)
  • A. D. H. (fr)
prop-fr:périodique
  • Topoi (fr)
  • Topoi (fr)
prop-fr:sousTitre
  • Le mythe d'origine de l'Occident (fr)
  • Le mythe d'origine de l'Occident (fr)
prop-fr:titre
  • Mais où sont passés les Indo-Européens ? (fr)
  • Late Roman cavalryman, 236-565 AD (fr)
  • Cavalry Equipment and Tactics on the Euphrates Frontier (fr)
  • The Sarmatian Lance and the Sarmatian Horse-Riding Posture (fr)
  • Sassanian elite cavalry AD 224-642 (fr)
  • Teach Yourself How to Be a General (fr)
  • The Development of Roman Mailed Cavalry (fr)
  • Armures et armes des Indo-Scythes d'après leurs émissions monétaires et les données archéologiques (fr)
  • Die Entstehung der Kataphraktenreiterei im Lichte der chorezmischen Ausgrabungen (fr)
  • Mais où sont passés les Indo-Européens ? (fr)
  • Late Roman cavalryman, 236-565 AD (fr)
  • Cavalry Equipment and Tactics on the Euphrates Frontier (fr)
  • The Sarmatian Lance and the Sarmatian Horse-Riding Posture (fr)
  • Sassanian elite cavalry AD 224-642 (fr)
  • Teach Yourself How to Be a General (fr)
  • The Development of Roman Mailed Cavalry (fr)
  • Armures et armes des Indo-Scythes d'après leurs émissions monétaires et les données archéologiques (fr)
  • Die Entstehung der Kataphraktenreiterei im Lichte der chorezmischen Ausgrabungen (fr)
prop-fr:volume
  • 4 (xsd:integer)
  • 11 (xsd:integer)
  • 26 (xsd:integer)
  • 41 (xsd:integer)
  • 57 (xsd:integer)
  • 77 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdfs:comment
  • Un cataphractaire était une forme de cavalerie lourde utilisée dans les guerres antiques par un grand nombre de peuples d'Eurasie occidentale. Le terme français est dérivé du grec κατάφρακτος, kataphractos, qui signifie littéralement « totalement protégé ». Le terme de « cataphracte » peut également être rencontré en référence à l'armure portée par les cataphractaires. De nombreux peuples tels que les Scythes, les Sarmates, les Achéménides, les Séleucides, les Parthes, les Alains, les Sassanides, les Romains, les Arméniens et les Byzantins ont déployé des cataphractaires. (fr)
  • Un cataphractaire était une forme de cavalerie lourde utilisée dans les guerres antiques par un grand nombre de peuples d'Eurasie occidentale. Le terme français est dérivé du grec κατάφρακτος, kataphractos, qui signifie littéralement « totalement protégé ». Le terme de « cataphracte » peut également être rencontré en référence à l'armure portée par les cataphractaires. De nombreux peuples tels que les Scythes, les Sarmates, les Achéménides, les Séleucides, les Parthes, les Alains, les Sassanides, les Romains, les Arméniens et les Byzantins ont déployé des cataphractaires. (fr)
rdfs:label
  • Catafracta (ca)
  • Cataphractaire (fr)
  • Katafrak (af)
  • Katafrakt (nl)
  • Katafrakt (pl)
  • Katafrakt (sv)
  • Katafrakto (eu)
  • Катафрактарии (ru)
  • 全覆裝甲騎兵 (zh)
  • Catafracta (ca)
  • Cataphractaire (fr)
  • Katafrak (af)
  • Katafrakt (nl)
  • Katafrakt (pl)
  • Katafrakt (sv)
  • Katafrakto (eu)
  • Катафрактарии (ru)
  • 全覆裝甲騎兵 (zh)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of