Dans l’histoire de l'astronomie, l’astronomie arabe renvoie aux travaux astronomiques accomplis par la civilisation islamique, particulièrement au cours de l’Âge d'or de l'Islam (VIIIe siècle-XVIe siècle), et transcrites pour la plupart en langue arabe. Ces découvertes ont été effectuées pour l’essentiel dans les sultanats du Moyen-Orient, d’Asie centrale, dans l’Al-Andalus, en Afrique du Nord, puis plus tard en Chine et en Inde.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Dans l’histoire de l'astronomie, l’astronomie arabe renvoie aux travaux astronomiques accomplis par la civilisation islamique, particulièrement au cours de l’Âge d'or de l'Islam (VIIIe siècle-XVIe siècle), et transcrites pour la plupart en langue arabe. Ces découvertes ont été effectuées pour l’essentiel dans les sultanats du Moyen-Orient, d’Asie centrale, dans l’Al-Andalus, en Afrique du Nord, puis plus tard en Chine et en Inde. Les débuts de l’astronomie ont procédé d'un cheminement semblable aux autres sciences dans l’Islam, par l’assimilation de connaissances de l’étranger et la composition de ces éléments disparates pour faire naître une tradition originale. Les principaux apports sont indiens, perses et grecs, connus par des traductions puis assimilés. Par la suite, l’astronomie arabe exercera à son tour une influence significative sur les astronomies indienne et européenne et même sur l’astronomie chinoise.Plusieurs étoiles visibles à l’œil nu dans le ciel, comme Aldébaran (α Tauri) et Altaïr (α Aquilae), ainsi que plusieurs termes d’astronomie comme « alidade », « azimut » et « almucantarat » témoignent par leur morphologie de leur origine arabe.Avec environ 10 000 manuscrits conservés à travers le monde, dont une grande partie n’a toujours pas fait l’objet d'un inventaire bibliographique, le corpus astronomique arabe constitue l’une des composantes les mieux préservées de la littérature scientifique médiévale. Malgré les lacunes bibliographiques, les textes étudiés à ce jour fournissent une image fidèle de l’activité astronomique des peuples de langue arabe.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3548665 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 112850 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 473 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110146389 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1908 (xsd:integer)
  • 1939 (xsd:integer)
  • 1945 (xsd:integer)
  • 1990 (xsd:integer)
  • 1997 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Jean-Pierre Verdet
prop-fr:collection
  • Que sais-je ?
  • Points sciences
  • Mathesis
prop-fr:directeur
  • oui
prop-fr:formatLivre
  • 3 (xsd:integer)
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:lienAuteur
  • Pierre Duhem
  • Paul Couderc
prop-fr:lieu
  • Paris
prop-fr:mois
  • décembre
  • mai
  • octobre
prop-fr:nom
  • Couderc
  • Gautier
  • Djebbar
  • Rashed
  • Adnan
  • Duhem
  • Morelon
prop-fr:numéroDansCollection
  • 165 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 82 (xsd:integer)
  • 384 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Pierre
  • Antoine
  • Paul
  • Régis
  • Ahmed
  • Roshdi
  • Abdulhak
prop-fr:réimpression
  • 6 (xsd:integer)
  • 1992 (xsd:integer)
prop-fr:sousTitre
  • Entretiens avec Jean Rosmorduc
prop-fr:titre
  • Histoire de l'astronomie
  • Histoire des sciences arabes
  • Une histoire de l’astronomie
  • L'Âge d'or des sciences arabes
  • Une histoire de la science arabe
  • La Science chez les Turcs ottomans
  • L’âge d'or de l’astronomie ottomane
  • Sozein ta phainomena. Essai sur la notion de théorie physique de Platon à Galilée
prop-fr:titreVolume
  • Astronomie, théorique et appliquée
  • L’Astronomie
prop-fr:volume
  • 119 (xsd:integer)
  • I
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Dans l’histoire de l'astronomie, l’astronomie arabe renvoie aux travaux astronomiques accomplis par la civilisation islamique, particulièrement au cours de l’Âge d'or de l'Islam (VIIIe siècle-XVIe siècle), et transcrites pour la plupart en langue arabe. Ces découvertes ont été effectuées pour l’essentiel dans les sultanats du Moyen-Orient, d’Asie centrale, dans l’Al-Andalus, en Afrique du Nord, puis plus tard en Chine et en Inde.
rdfs:label
  • Astronomie arabe
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:mainInterest of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of