Le saturnisme animal regroupe toutes les formes de saturnisme (c'est-à-dire d'intoxication par le plomb) pouvant toucher les animaux, qu'ils soient sauvages, domestiqués ou de compagnie, terrestres ou aquatiques (poissons dont truites par exemple chez lesquels des anomalies de développement peuvent apparaître dès 22 μg/L associés à des indices de neurotoxicité, et qui peuvent concentrer le plomb, surtout dans l'os operculaire, les branchies puis les reins, avec des anomalies du métabolisme dès 13 µg/L).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le saturnisme animal regroupe toutes les formes de saturnisme (c'est-à-dire d'intoxication par le plomb) pouvant toucher les animaux, qu'ils soient sauvages, domestiqués ou de compagnie, terrestres ou aquatiques (poissons dont truites par exemple chez lesquels des anomalies de développement peuvent apparaître dès 22 μg/L associés à des indices de neurotoxicité, et qui peuvent concentrer le plomb, surtout dans l'os operculaire, les branchies puis les reins, avec des anomalies du métabolisme dès 13 µg/L). C'est une expression employée en médecine vétérinaire ou de santé environnementale, mais aussi dans les contextes cynégétiques ou de l'élevage avicole.Le plomb affecte de nombreuses fonctions de l'organisme animal, dont l'apprentissage, en diminuant les chances de survie de l'individu intoxiqué. Le « saturnisme aviaire » en est l'une des formes les plus étudiées du saturnisme animal ; il regroupe toutes les variantes d'intoxications par le plomb - aiguë ou chronique - d'oiseaux, qu'ils soient sauvages, domestiques ou de compagnie . Le plomb peut être bioaccumulé par de nombreux organismes aquatiques . Il peut éventuellement les intoxiquer mortellement. Parmi d'autres, les insectes aquatiques sont touchés , et sont affectés dont des espèces très importantes pour l'alimentation d'oiseaux insectivores, telles que les chironomidés (LC50 = 0,258 mg/L). Ils peuvent à leur tour intoxiquer leurs prédateurs. On sait depuis plusieurs décennies que le saturnisme touche un grand nombre d'oiseaux d'eau .D'autres espèces, non aquatiques et « non-gibier » sont également fréquemment empoisonnées par le plomb. C'est le cas des oiseaux de proie , des oiseaux nécrophages et des oiseaux picorant le sol là où se sont accumulées de grenailles de plomb .De nombreuses espèces devenues rares ou menacées sont concernées, y compris dans des régions reculées comme l'Alaska , et dans certaines zones de chasse très éloignées, telles que les territoires Inuits d'Amérique du Nord. On a plus récemment montré que la venaison de « grand gibier » tué par balle (de plomb ou de plomb chemisé) contenait presque toujours de nombreux petits éclats de plomb (jusqu'à plusieurs centaines) perdus par la balle quand elle a pénétré l'animal, et parfois diffusés loin de la plaie par les derniers soubresauts du cœur, via le système sanguin . Ce plomb perturbe les équilibres prédateurs-proies et est inévitablement ingéré par l'homme avec la viande , et il se montre facteur de saturnisme (par exemple chez des porcs quand cette viande leur est expérimentalement donnée à manger).À partir des années 1970, des règlementations, encore aujourd'hui très hétérogènes ont commencé à réguler (ou localement interdire) le plomb dans les munitions ou certains agrès de pêche, d'abord en Amérique du Nord, puis en Europe dans les années 1990 et 2000 . Depuis quelques années, quelques réhabilitations de sites pollués par de la grenaille de plomb ont été conduites, dans quelques pays (sur des sites de ball-trap en général) ou des programmes de gestion des billes de plomb existent, dans le Massachusetts par exemple.
  • Animal lead poisoning (also known as avian plumbism, or avian saturnism for birds) is a veterinary condition and pathology caused by increased levels of the heavy metal lead in animal's body.Lead interferes with a variety of body and natural processes.It is toxic to many organs and tissues including the heart, bones, intestines, kidneys, and reproductive and nervous systems. It mainly affects the haematopoietic system. It also affects the sulfhydryl group containing enzymes and also thiol content of erythrocyte. It inhibits the enzyme delta amino levaminic acid dehydrogenase enzyme(ALA) which is present in the rbc.It is therefore particularly toxic to young animals, mainly dogs and cattle.As in humans, animal lead poisoning may be acute (from intense exposure of short duration) or chronic (from repeat low-level exposure over a prolonged period). Acute intoxication can quickly lead to death.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3500856 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 156279 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 407 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110892493 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le saturnisme animal regroupe toutes les formes de saturnisme (c'est-à-dire d'intoxication par le plomb) pouvant toucher les animaux, qu'ils soient sauvages, domestiqués ou de compagnie, terrestres ou aquatiques (poissons dont truites par exemple chez lesquels des anomalies de développement peuvent apparaître dès 22 μg/L associés à des indices de neurotoxicité, et qui peuvent concentrer le plomb, surtout dans l'os operculaire, les branchies puis les reins, avec des anomalies du métabolisme dès 13 µg/L).
  • Animal lead poisoning (also known as avian plumbism, or avian saturnism for birds) is a veterinary condition and pathology caused by increased levels of the heavy metal lead in animal's body.Lead interferes with a variety of body and natural processes.It is toxic to many organs and tissues including the heart, bones, intestines, kidneys, and reproductive and nervous systems. It mainly affects the haematopoietic system.
rdfs:label
  • Saturnisme animal
  • Animal lead poisoning
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of