À l’aube de la Terreur, en 1793, la Commune de Paris nomma une petite quinzaine de policiers pour encadrer toutes les activités des Parisiens.Tous issus de milieux différents, artisans, commerçants, juristes, poètes, ils étaient représentatifs de ce petit peuple de Paris engagé dans le nivellement de la société française.Sans eux, la Convention n’aurait pu tenir Paris. Ils furent la cheville ouvrière de la Terreur.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • À l’aube de la Terreur, en 1793, la Commune de Paris nomma une petite quinzaine de policiers pour encadrer toutes les activités des Parisiens.Tous issus de milieux différents, artisans, commerçants, juristes, poètes, ils étaient représentatifs de ce petit peuple de Paris engagé dans le nivellement de la société française.Sans eux, la Convention n’aurait pu tenir Paris. Ils furent la cheville ouvrière de la Terreur.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 359107 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 14143 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 77 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110524009 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • À l’aube de la Terreur, en 1793, la Commune de Paris nomma une petite quinzaine de policiers pour encadrer toutes les activités des Parisiens.Tous issus de milieux différents, artisans, commerçants, juristes, poètes, ils étaient représentatifs de ce petit peuple de Paris engagé dans le nivellement de la société française.Sans eux, la Convention n’aurait pu tenir Paris. Ils furent la cheville ouvrière de la Terreur.
rdfs:label
  • Policiers de Paris sous la Terreur
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of