La loi n° 56-619 du 23 juin 1956, dite loi-cadre Defferre, autorisant le gouvernement français à mettre en œuvre les réformes et à prendre les mesures propres à assurer l’évolution des territoires relevant du ministère de la France d’outre-mer, est adoptée sur l'initiative de Gaston Defferre, ministre français d'outre-mer et maire de Marseille, et Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d'Ivoire et maire d'Abidjan.On l'appelle « loi-cadre » car elle habilite le gouvernement à statuer par décret dans un domaine réservé en principe à la loi.Elle crée dans les territoires d'outre-mer des Conseils de gouvernement élus au suffrage universel, ce qui permet au pouvoir exécutif local d'être plus autonome vis-à-vis de la métropole (toutefois le mode de scrutin reste défavorable aux habitants locaux [réf.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La loi n° 56-619 du 23 juin 1956, dite loi-cadre Defferre, autorisant le gouvernement français à mettre en œuvre les réformes et à prendre les mesures propres à assurer l’évolution des territoires relevant du ministère de la France d’outre-mer, est adoptée sur l'initiative de Gaston Defferre, ministre français d'outre-mer et maire de Marseille, et Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d'Ivoire et maire d'Abidjan.On l'appelle « loi-cadre » car elle habilite le gouvernement à statuer par décret dans un domaine réservé en principe à la loi.Elle crée dans les territoires d'outre-mer des Conseils de gouvernement élus au suffrage universel, ce qui permet au pouvoir exécutif local d'être plus autonome vis-à-vis de la métropole (toutefois le mode de scrutin reste défavorable aux habitants locaux [réf. souhaitée]span / [Comment ?]). Elle crée aussi le collège unique alors que jusque-là les habitants étaient répartis en deux collèges selon leur statut civil (de droit commun ou de droit local).La loi-cadre sera complétée par plusieurs décrets d'application concernant les territoires d'outre-mer. Le décret pour le territoire des Comores publié le 22 juillet 1957. Elle ne s'applique pas à l'Algérie française, qui relève du ministère de l'intérieur, où le double collège, défavorable aux indigènes, est supprimé en 1958.
  • La legge n° 56-619 del 23 giugno 1956 detta legge quadro Defferre è una legge adottata il 23 giugno 1956 dalla Francia, che viene talvolta indicata come l'inizio del processo di decolonizzazione intrapreso dalla Francia nel secondo dopoguerra.La legge fu proposta da Gaston Defferre, allora ministro della Francia d'oltremare e sindaco di Marsiglia, da Félix Houphouët-Boigny primo presidente della Costa d'Avorio e sindaco di Abidjan; consentiva l'istituzione, nei possedimenti coloniali francesi, di organismi governativi locali eletti per suffragio universale e con un certo grado di autonomia esecutiva rispetto al governo centrale francese. Sebbene le modalità di scrutinio rimanessero favorevoli ai "coloni" francesi rispetto alle popolazioni indigene la legge quadro fu anche notevole perché indigeni e coloni venivano per la prima volta equiparati all'interno di un unico collegio.
  • Der loi-cadre Defferre war ein französisches Rahmengesetz aus dem Jahr 1956 zur Reform der französischen Überseegebiete. Es ist nach Gaston Defferre benannt. Seine eigentliche Bezeichnung lautet loi n° 56-619 du 23 juin 1956.Der loi-cadre Defferre war eine Initiative von Gaston Defferre, damals Minister für die Überseegebiete, und des ivorischen Abgeordneten Félix Houphouët-Boigny. Das Gesetz wurde am 23. Juni 1956 von der Nationalversammlung angenommen. Es schuf einen Rahmen, der es der französischen Regierung ermöglichte, mittels Dekreten eine Reform der Überseegebiete voranzutreiben. Schon 1946 waren die meisten französischen Kolonien in Überseegebiete umgewandelt worden. Diese unterhielten jeweils eigene Parlamente, die von zwei Wahlkollegien gewählt wurden. Das erste Wahlkollegium waren de facto die in den Überseegebieten lebenden, aus Metropolitan-Frankreich stammenden französischen Staatsbürger. Das zweite Wahlkollegium bildeten die Einheimischen, die die französische Unionsbürgerschaft übertragen bekommen hatten. Der loi-cadre Defferre ermöglichte nun einerseits die Einführung des allgemeines Wahlrechts und andererseits die Schaffung jeweils eigener Regierungen in den Überseegebieten. Auch wenn die weiterhin direkt von der französischen Zentralregierung ernannten Gouverneure der Überseegebiete weitreichende politische Befugnisse behielten, bildete der loi-cadre Defferre einen wichtigen Schritt bei der Dekolonisation.
  • L'anomenada Llei-marc (francès Loi Cadre) és una llei aprovada el 23 de juny de 1956 per iniciativa de Gaston Defferre, ministre francès d'Ultramar i alcalde de Marsella, i Félix Houphouët-Boigny, primer president de Costa d'Ivori i l'alcalde d'Abidjan. Rep el nom de "llei marc" perquè faculta el govern a concedir estatuts per decret en un domini reservat en principi a la llei.Mercè aquesta llei foren creats per als territoris d'ultramar francès (Nova Caledònia, Polinèsia Francesa) els consells de govern elegits per sufragi universal, que permet a les autoritats executives locals ser més autònoms respecte la metròpoli (encara que el vot continua sent desfavorable als residents locals). També crea un col·legi electoral únic, mentre que abans els habitants eren dividits en dos col·legis en funció del seu estatut civil (dret comú o dret local). La llei-marc fou complementarà amb diversos decrets d'aplicació relatius als territoris d'ultramar. També fou el primer pas en la creació de la Comunitat Francesa, similar a la Commonwealth britànica, amb Madagascar, Àfrica Equatorial Francesa i Àfrica Occidental Francesa
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 843413 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 4482 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 27 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108178981 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:adoption
  • 1956-06-23 (xsd:date)
prop-fr:année
  • 2006 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Georgette Elgey
  • Jean Marc Regnault
prop-fr:branche
  • Droit colonial
prop-fr:consultéLe
  • 2014-02-19 (xsd:date)
prop-fr:désignationCourte
  • Loi-cadre Defferre
prop-fr:langue
prop-fr:lienAuteur
  • Georgette Elgey
prop-fr:lireEnLigne
  • 0001-06-23 (xsd:date)
prop-fr:promulgation
  • 1956-06-24 (xsd:date)
prop-fr:précédent
  • 1948-08-17 (xsd:date)
prop-fr:référence
  • Loi
prop-fr:site
prop-fr:série
  • Histoire de l'Assemblée territoriale de la Polynésie française
  • Célébrations nationales 2006
prop-fr:titre
  • Gaston Defferre fait adopter la loi-cadre sur l'évolution des territoires d'outre-mer
  • La préparation de la loi-cadre de Gaston Defferre
  • Loi relative aux mesures propres à assurer l'évolution des territoires relevant du Ministère de la France d'Outre-Mer
prop-fr:url
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La loi n° 56-619 du 23 juin 1956, dite loi-cadre Defferre, autorisant le gouvernement français à mettre en œuvre les réformes et à prendre les mesures propres à assurer l’évolution des territoires relevant du ministère de la France d’outre-mer, est adoptée sur l'initiative de Gaston Defferre, ministre français d'outre-mer et maire de Marseille, et Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d'Ivoire et maire d'Abidjan.On l'appelle « loi-cadre » car elle habilite le gouvernement à statuer par décret dans un domaine réservé en principe à la loi.Elle crée dans les territoires d'outre-mer des Conseils de gouvernement élus au suffrage universel, ce qui permet au pouvoir exécutif local d'être plus autonome vis-à-vis de la métropole (toutefois le mode de scrutin reste défavorable aux habitants locaux [réf.
  • La legge n° 56-619 del 23 giugno 1956 detta legge quadro Defferre è una legge adottata il 23 giugno 1956 dalla Francia, che viene talvolta indicata come l'inizio del processo di decolonizzazione intrapreso dalla Francia nel secondo dopoguerra.La legge fu proposta da Gaston Defferre, allora ministro della Francia d'oltremare e sindaco di Marsiglia, da Félix Houphouët-Boigny primo presidente della Costa d'Avorio e sindaco di Abidjan; consentiva l'istituzione, nei possedimenti coloniali francesi, di organismi governativi locali eletti per suffragio universale e con un certo grado di autonomia esecutiva rispetto al governo centrale francese.
  • L'anomenada Llei-marc (francès Loi Cadre) és una llei aprovada el 23 de juny de 1956 per iniciativa de Gaston Defferre, ministre francès d'Ultramar i alcalde de Marsella, i Félix Houphouët-Boigny, primer president de Costa d'Ivori i l'alcalde d'Abidjan.
  • Der loi-cadre Defferre war ein französisches Rahmengesetz aus dem Jahr 1956 zur Reform der französischen Überseegebiete. Es ist nach Gaston Defferre benannt. Seine eigentliche Bezeichnung lautet loi n° 56-619 du 23 juin 1956.Der loi-cadre Defferre war eine Initiative von Gaston Defferre, damals Minister für die Überseegebiete, und des ivorischen Abgeordneten Félix Houphouët-Boigny. Das Gesetz wurde am 23. Juni 1956 von der Nationalversammlung angenommen.
rdfs:label
  • Loi-cadre Defferre
  • Legge quadro Defferre
  • Llei-marc Defferre
  • Loi-cadre Defferre
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:type of
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:evt of
is foaf:primaryTopic of