L' histoire des Aurès est liée à une partie de ce qui allait devenir l'Algérie, peuplée principalement de Chaouis. Les Aurès sont un vaste territoire comprenant une chaîne de montagnes et des plaines à l'est de l'Algérie.Pendant la préhistoire, la région furent habités par le peuple caspien et les troglodytes.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L' histoire des Aurès est liée à une partie de ce qui allait devenir l'Algérie, peuplée principalement de Chaouis. Les Aurès sont un vaste territoire comprenant une chaîne de montagnes et des plaines à l'est de l'Algérie.Pendant la préhistoire, la région furent habités par le peuple caspien et les troglodytes. De l'Antiquité au Moyen Âge, l'histoire des Aurès faisait partie intégrante de l'histoire des anciens royaumes indépendants (Massaesyles et Massyles), Gétulie, Maurétanie Césarienne, Numidie, Mauritanie première, Ifriqiya et Maghreb central. Plusieurs révoltes, royaumes et États de l'histoire du Maghreb sont apparus dans les Aurès et se sont opposés à des envahisseur étrangers (Romains, Byzantins, Vandales, arabes Omeyades) de l'Antiquité à la conquête française en 1845. Les Ottomans n'ont pas pu pénétrer dans les Aurès. Et c'est dans les Aurès que la révolution algérienne s'est bien soldée et s'est déclenché en premier à Batna, pour aboutir par la suite à l'indépendance en 1962. L’armée française déploie tous les moyens pour vaincre cette guerre dans les Aurès, mais elle perd face à des hommes invisibles, ce que les historiens rapportent comme Yves Courrière. L'histoire contemporaine des Aurès est reliée aux wilayas des Aurès et certaines parties des wilayas proches. Les habitants actuels sont les chaouis ou aurassiens qui habitent principalement l'est algérien, notamment les wilayas de Batna, Khenchela, Oum el Bouaghi, Tébessa, Souk Ahras, Biskra, Constantine, M'Sila, Guelma, Sétif, Bordj-Bou-Arreridj, Annaba et Skikda. Le terme Chaouis était un terme employé en Constantinois pour désigner les berbères et qui signifie « berger », le terme Zénètes avait un emploi équivalent dans cette région. Actuellement, ce terme s'emploie pour désigner les habitants berbères des Aurès. Ibn Khaldoun, un historien du XIVe siècle, mentionne les Aurès, mais il indique une zone géographique plus large que celle d'aujourd'hui.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2936397 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 94732 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 734 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110329184 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:fr
  • Ahmad al-Buni
  • Shams al-Ma'arif
prop-fr:lang
  • en
prop-fr:texte
  • Ahmad al-Buni
  • Shams al-Ma'arif
prop-fr:trad
  • Ahmad al-Buni
  • Shams al-Ma'arif
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • L' histoire des Aurès est liée à une partie de ce qui allait devenir l'Algérie, peuplée principalement de Chaouis. Les Aurès sont un vaste territoire comprenant une chaîne de montagnes et des plaines à l'est de l'Algérie.Pendant la préhistoire, la région furent habités par le peuple caspien et les troglodytes.
rdfs:label
  • Histoire des Aurès
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is skos:subject of
is foaf:primaryTopic of