La gnomonique (du grec gnomon, indicateur) est l'art de concevoir, calculer et tracer des cadrans solaires.la gnomonique était utilisée chez les architectes grecs et romain dans les années -25 lors de la conception des bâtiments (source : De Architectura de Vitruve, chapitre III).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La gnomonique (du grec gnomon, indicateur) est l'art de concevoir, calculer et tracer des cadrans solaires.la gnomonique était utilisée chez les architectes grecs et romain dans les années -25 lors de la conception des bâtiments (source : De Architectura de Vitruve, chapitre III). Un des premiers essais sur la gnomonique fut écrit par le jésuite allemand Athanasius Kircher en 1635, alors qu'il était professeur à Avignon : Primitiae gnomonicae catoptricae, hoc est horologiographiae novae specularis.Le père Pierre Bobynet publia un ouvrage en 1649 présentant son invention d'un cadran équinoxial universel.Antoine Deparcieux rédigea un ouvrage complet consacré à ce sujet en 1741.Dom Bedos de Celles publia en 1760 La Gnomonique pratique ou l’Art de tracer les cadrans solaires avec la plus grande précision, un des meilleurs traités de l'époque sur ce sujet.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 230138 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 6834 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 28 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106811462 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La gnomonique (du grec gnomon, indicateur) est l'art de concevoir, calculer et tracer des cadrans solaires.la gnomonique était utilisée chez les architectes grecs et romain dans les années -25 lors de la conception des bâtiments (source : De Architectura de Vitruve, chapitre III).
rdfs:label
  • Gnomonique
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:domain of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:champs of
is foaf:primaryTopic of