Property Value
dbo:abstract
  • Le championnat du monde de Formule 1 1984 est remporté par l'Autrichien Niki Lauda sur une McLaren-TAG. McLaren remporte le championnat du monde des constructeurs. Alain Prost, qui a quitté Renault, et Niki Lauda, double champion du monde revenu en Formule 1 en 1982 après trois ans d'arrêt, font équipe chez McLaren où ils disposent d'un moteur turbocompressé TAG Porsche. Le Français remporte sept victoires en s'imposant notamment à Monaco sous un véritable déluge, talonné par Ayrton Senna, jeune pilote brésilien qui, au volant d'une modeste Toleman, se révèle et est en passe de remporter la victoire au moment où la course est interrompue ; Prost marque ainsi 4,5 points pour sa victoire au lieu de neuf. Niki Lauda s'impose cinq fois et, plus régulier que son coéquipier qui a beau remporter les deux derniers Grand Prix sur le Nürburgring et à Estoril, remporte son troisième titre mondial avec 0,5 point d'avance, le plus petit écart de l'histoire de la Formule 1. Il prend sa retraite sportive à l'issue de la saison suivante. La saison est largement dominée par l'écurie de Ron Dennis ; seuls Michele Alboreto, Keke Rosberg (une victoire chacun) et le champion du monde 1983 Nelson Piquet (deux victoires) parviennent à troubler son jeu. (fr)
  • Le championnat du monde de Formule 1 1984 est remporté par l'Autrichien Niki Lauda sur une McLaren-TAG. McLaren remporte le championnat du monde des constructeurs. Alain Prost, qui a quitté Renault, et Niki Lauda, double champion du monde revenu en Formule 1 en 1982 après trois ans d'arrêt, font équipe chez McLaren où ils disposent d'un moteur turbocompressé TAG Porsche. Le Français remporte sept victoires en s'imposant notamment à Monaco sous un véritable déluge, talonné par Ayrton Senna, jeune pilote brésilien qui, au volant d'une modeste Toleman, se révèle et est en passe de remporter la victoire au moment où la course est interrompue ; Prost marque ainsi 4,5 points pour sa victoire au lieu de neuf. Niki Lauda s'impose cinq fois et, plus régulier que son coéquipier qui a beau remporter les deux derniers Grand Prix sur le Nürburgring et à Estoril, remporte son troisième titre mondial avec 0,5 point d'avance, le plus petit écart de l'histoire de la Formule 1. Il prend sa retraite sportive à l'issue de la saison suivante. La saison est largement dominée par l'écurie de Ron Dennis ; seuls Michele Alboreto, Keke Rosberg (une victoire chacun) et le champion du monde 1983 Nelson Piquet (deux victoires) parviennent à troubler son jeu. (fr)
dbo:endDate
  • 1984-10-21 (xsd:date)
dbo:followingEvent
dbo:organisation
dbo:previousEvent
dbo:rank
dbo:sport
dbo:title
  • (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1984 (fr)
  • (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1984 (fr)
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 673193 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 28878 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 189658462 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:championConstructeur
  • McLaren-TAG (fr)
  • McLaren-TAG (fr)
prop-fr:championPilote
  • Niki Lauda (fr)
  • Niki Lauda (fr)
prop-fr:charte
  • sport-automobile (fr)
  • sport-automobile (fr)
prop-fr:création
  • 1950 (xsd:integer)
prop-fr:nombreDeManche
  • 16 (xsd:integer)
prop-fr:organisateur
prop-fr:précédentLien
  • Championnat du monde de Formule 1 1983 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1983 (fr)
prop-fr:précédentTexte
  • 1983 (xsd:integer)
prop-fr:siteWeb
prop-fr:sport
prop-fr:suivantLien
  • Championnat du monde de Formule 1 1985 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1985 (fr)
prop-fr:suivantTexte
  • 1985 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • Championnat du monde de Formule 1 1984 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1984 (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le championnat du monde de Formule 1 1984 est remporté par l'Autrichien Niki Lauda sur une McLaren-TAG. McLaren remporte le championnat du monde des constructeurs. Alain Prost, qui a quitté Renault, et Niki Lauda, double champion du monde revenu en Formule 1 en 1982 après trois ans d'arrêt, font équipe chez McLaren où ils disposent d'un moteur turbocompressé TAG Porsche. La saison est largement dominée par l'écurie de Ron Dennis ; seuls Michele Alboreto, Keke Rosberg (une victoire chacun) et le champion du monde 1983 Nelson Piquet (deux victoires) parviennent à troubler son jeu. (fr)
  • Le championnat du monde de Formule 1 1984 est remporté par l'Autrichien Niki Lauda sur une McLaren-TAG. McLaren remporte le championnat du monde des constructeurs. Alain Prost, qui a quitté Renault, et Niki Lauda, double champion du monde revenu en Formule 1 en 1982 après trois ans d'arrêt, font équipe chez McLaren où ils disposent d'un moteur turbocompressé TAG Porsche. La saison est largement dominée par l'écurie de Ron Dennis ; seuls Michele Alboreto, Keke Rosberg (une victoire chacun) et le champion du monde 1983 Nelson Piquet (deux victoires) parviennent à troubler son jeu. (fr)
rdfs:label
  • Championnat du monde de Formule 1 1984 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1984 (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:followingEvent of
is dbo:isPartOf of
is dbo:previousEvent of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of