Property Value
dbo:abstract
  • Le championnat du monde de Formule 1 1982 est remporté par le Finlandais Keke Rosberg sur une Williams-Ford. La Scuderia Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs. La saison 1982 est une saison dramatique particulièrement agitée ; les pilotes se mettent en grève dès le premier Grand Prix, à Kyalami, pour marquer leur opposition à la super-licence de la FISA puis une partie des constructeurs boycotte le Grand Prix de Saint-Marin, quatrième course de la saison. Gilles Villeneuve se tue au volant le 8 mai, lors des essais du Grand Prix de Belgique à Zolder, alors qu'il chassait la pole position en plein conflit avec Didier Pironi son coéquipier chez Ferrari. Ce dernier est victime d'un grave accident qui met un terme à sa carrière en Formule 1 le 7 août, pendant les essais du Grand Prix d'Allemagne à Hockenheim, alors qu'il est en tête du championnat du monde. Par ailleurs, à Montréal, le 13 juin, le pilote italien Riccardo Paletti meurt au volant de son Osella lors de la procédure de départ. Le championnat est d'abord mené par Alain Prost, vainqueur des deux premiers Grands Prix sur Renault, puis par le pilote McLaren John Watson, qui réalise l'exploit de s'imposer à Detroit après être parti de la dix-septième place sur la grille, et ensuite par Didier Pironi y compris après son accident. Enfin, Keke Rosberg, grâce à sa régularité au volant de sa Williams, passe en tête du classement sans avoir gagné la moindre course, puis consolide son avance en s'imposant pour la première fois de sa carrière à Dijon-Prenois lors du Grand Prix de Suisse. Il est sacré avec cinq points d'avance sur Pironi et Watson au terme d'une saison où onze pilotes et six écuries différentes se sont imposés à l'arrivée des seize Grands Prix et où aucun n'a compté plus de deux victoires. Grâce à Gilles Villeneuve, Didier Pironi, puis Patrick Tambay et Mario Andretti, Ferrari remporte le titre constructeurs avec cinq points d'avance sur McLaren. (fr)
  • Le championnat du monde de Formule 1 1982 est remporté par le Finlandais Keke Rosberg sur une Williams-Ford. La Scuderia Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs. La saison 1982 est une saison dramatique particulièrement agitée ; les pilotes se mettent en grève dès le premier Grand Prix, à Kyalami, pour marquer leur opposition à la super-licence de la FISA puis une partie des constructeurs boycotte le Grand Prix de Saint-Marin, quatrième course de la saison. Gilles Villeneuve se tue au volant le 8 mai, lors des essais du Grand Prix de Belgique à Zolder, alors qu'il chassait la pole position en plein conflit avec Didier Pironi son coéquipier chez Ferrari. Ce dernier est victime d'un grave accident qui met un terme à sa carrière en Formule 1 le 7 août, pendant les essais du Grand Prix d'Allemagne à Hockenheim, alors qu'il est en tête du championnat du monde. Par ailleurs, à Montréal, le 13 juin, le pilote italien Riccardo Paletti meurt au volant de son Osella lors de la procédure de départ. Le championnat est d'abord mené par Alain Prost, vainqueur des deux premiers Grands Prix sur Renault, puis par le pilote McLaren John Watson, qui réalise l'exploit de s'imposer à Detroit après être parti de la dix-septième place sur la grille, et ensuite par Didier Pironi y compris après son accident. Enfin, Keke Rosberg, grâce à sa régularité au volant de sa Williams, passe en tête du classement sans avoir gagné la moindre course, puis consolide son avance en s'imposant pour la première fois de sa carrière à Dijon-Prenois lors du Grand Prix de Suisse. Il est sacré avec cinq points d'avance sur Pironi et Watson au terme d'une saison où onze pilotes et six écuries différentes se sont imposés à l'arrivée des seize Grands Prix et où aucun n'a compté plus de deux victoires. Grâce à Gilles Villeneuve, Didier Pironi, puis Patrick Tambay et Mario Andretti, Ferrari remporte le titre constructeurs avec cinq points d'avance sur McLaren. (fr)
dbo:followingEvent
dbo:organisation
dbo:previousEvent
dbo:rank
dbo:sport
dbo:title
  • (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1982 (fr)
  • (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1982 (fr)
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 669670 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 30472 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 189658530 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:championConstructeur
  • Ferrari (fr)
  • Ferrari (fr)
prop-fr:championPilote
  • Keke Rosberg (fr)
  • Keke Rosberg (fr)
prop-fr:charte
  • sport-automobile (fr)
  • sport-automobile (fr)
prop-fr:création
  • 1950 (xsd:integer)
prop-fr:fr
  • Ligier JS17 (fr)
  • Ligier JS17 (fr)
prop-fr:lang
  • en (fr)
  • en (fr)
prop-fr:nombreDeManche
  • 16 (xsd:integer)
prop-fr:organisateur
prop-fr:précédentLien
  • Championnat du monde de Formule 1 1981 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1981 (fr)
prop-fr:précédentTexte
  • 1981 (xsd:integer)
prop-fr:siteWeb
prop-fr:sport
prop-fr:suivantLien
  • Championnat du monde de Formule 1 1983 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1983 (fr)
prop-fr:suivantTexte
  • 1983 (xsd:integer)
prop-fr:texte
  • JS17 (fr)
  • JS17 (fr)
prop-fr:titre
  • Championnat du monde de Formule 1 1982 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1982 (fr)
prop-fr:trad
  • Ligier JS17 (fr)
  • Ligier JS17 (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le championnat du monde de Formule 1 1982 est remporté par le Finlandais Keke Rosberg sur une Williams-Ford. La Scuderia Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs. La saison 1982 est une saison dramatique particulièrement agitée ; les pilotes se mettent en grève dès le premier Grand Prix, à Kyalami, pour marquer leur opposition à la super-licence de la FISA puis une partie des constructeurs boycotte le Grand Prix de Saint-Marin, quatrième course de la saison. (fr)
  • Le championnat du monde de Formule 1 1982 est remporté par le Finlandais Keke Rosberg sur une Williams-Ford. La Scuderia Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs. La saison 1982 est une saison dramatique particulièrement agitée ; les pilotes se mettent en grève dès le premier Grand Prix, à Kyalami, pour marquer leur opposition à la super-licence de la FISA puis une partie des constructeurs boycotte le Grand Prix de Saint-Marin, quatrième course de la saison. (fr)
rdfs:label
  • Championnat du monde de Formule 1 1982 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1982 (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:followingEvent of
is dbo:isPartOf of
is dbo:previousEvent of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:championDuMonde of
is prop-fr:dernierGp of
is foaf:primaryTopic of