Property Value
dbo:abstract
  • Le championnat du monde de Formule 1 1980 est remporté par l'Australien Alan Jones sur une Williams-Ford. Williams, grâce à Jones et Carlos Reutemann, remporte son premier titre en championnat du monde des constructeurs. La saison 1980 marque les débuts en Formule 1 du pilote français Alain Prost, 25 ans, qui entre dans les points dès sa première course au volant d'une McLaren, en se classant sixième à Buenos Aires. Elle présente aussi la particularité d'avoir connu un Grand Prix d'Espagne disputé, remporté par Alan Jones puis annulé et rayé du calendrier par la FISA dans le cadre de son conflit avec la FOCA. L'écurie Williams, qui ne court avec ses propres châssis que depuis 1978, parvient au sommet : sur la lancée de ses quatre victoires lors des six dernières courses de la saison 1979, l'Australien Alan Jonesse bat aux avant-postes au volant de la FW06-Ford, s'impose six fois, et devance finalement Nelson Piquet pour le titre. Sacré dès sa victoire lors de l'avant-dernière course de la saison, obtenue sur tapis vert au Canada, il met un point d'honneur à remporter le Grand Prix des États-Unis Est à Watkins Glen pour conclure en beauté. Renault obtient trois victoires avec la RE20 à moteur V6 turbocompressé (deux pour René Arnoux, une pour Jean-Pierre Jabouille). Didier Pironi, à Zolder, et Jacques Laffite, à Hockenheim, font gagner Ligier ; Nelson Piquet remporte trois courses au volant de sa Brabham-Ford. (fr)
  • Le championnat du monde de Formule 1 1980 est remporté par l'Australien Alan Jones sur une Williams-Ford. Williams, grâce à Jones et Carlos Reutemann, remporte son premier titre en championnat du monde des constructeurs. La saison 1980 marque les débuts en Formule 1 du pilote français Alain Prost, 25 ans, qui entre dans les points dès sa première course au volant d'une McLaren, en se classant sixième à Buenos Aires. Elle présente aussi la particularité d'avoir connu un Grand Prix d'Espagne disputé, remporté par Alan Jones puis annulé et rayé du calendrier par la FISA dans le cadre de son conflit avec la FOCA. L'écurie Williams, qui ne court avec ses propres châssis que depuis 1978, parvient au sommet : sur la lancée de ses quatre victoires lors des six dernières courses de la saison 1979, l'Australien Alan Jonesse bat aux avant-postes au volant de la FW06-Ford, s'impose six fois, et devance finalement Nelson Piquet pour le titre. Sacré dès sa victoire lors de l'avant-dernière course de la saison, obtenue sur tapis vert au Canada, il met un point d'honneur à remporter le Grand Prix des États-Unis Est à Watkins Glen pour conclure en beauté. Renault obtient trois victoires avec la RE20 à moteur V6 turbocompressé (deux pour René Arnoux, une pour Jean-Pierre Jabouille). Didier Pironi, à Zolder, et Jacques Laffite, à Hockenheim, font gagner Ligier ; Nelson Piquet remporte trois courses au volant de sa Brabham-Ford. (fr)
dbo:followingEvent
dbo:organisation
dbo:previousEvent
dbo:rank
dbo:sport
dbo:title
  • (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1980 (fr)
  • (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1980 (fr)
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 668316 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 28203 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190784435 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:championConstructeur
  • Williams-Ford (fr)
  • Williams-Ford (fr)
prop-fr:championPilote
  • Alan Jones (fr)
  • Alan Jones (fr)
prop-fr:charte
  • sport-automobile (fr)
  • sport-automobile (fr)
prop-fr:création
  • 1950 (xsd:integer)
prop-fr:nombreDeManche
  • 14 (xsd:integer)
prop-fr:organisateur
prop-fr:précédentLien
  • Championnat du monde de Formule 1 1979 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1979 (fr)
prop-fr:précédentTexte
  • 1979 (xsd:integer)
prop-fr:siteWeb
prop-fr:sport
prop-fr:suivantLien
  • Championnat du monde de Formule 1 1981 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1981 (fr)
prop-fr:suivantTexte
  • 1981 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • Championnat du monde de Formule 1 1980 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1980 (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le championnat du monde de Formule 1 1980 est remporté par l'Australien Alan Jones sur une Williams-Ford. Williams, grâce à Jones et Carlos Reutemann, remporte son premier titre en championnat du monde des constructeurs. Renault obtient trois victoires avec la RE20 à moteur V6 turbocompressé (deux pour René Arnoux, une pour Jean-Pierre Jabouille). Didier Pironi, à Zolder, et Jacques Laffite, à Hockenheim, font gagner Ligier ; Nelson Piquet remporte trois courses au volant de sa Brabham-Ford. (fr)
  • Le championnat du monde de Formule 1 1980 est remporté par l'Australien Alan Jones sur une Williams-Ford. Williams, grâce à Jones et Carlos Reutemann, remporte son premier titre en championnat du monde des constructeurs. Renault obtient trois victoires avec la RE20 à moteur V6 turbocompressé (deux pour René Arnoux, une pour Jean-Pierre Jabouille). Didier Pironi, à Zolder, et Jacques Laffite, à Hockenheim, font gagner Ligier ; Nelson Piquet remporte trois courses au volant de sa Brabham-Ford. (fr)
rdfs:label
  • Championnat du monde de Formule 1 1980 (fr)
  • Championnat du monde de Formule 1 1980 (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:event of
is dbo:followingEvent of
is dbo:isPartOf of
is dbo:previousEvent of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of