Property Value
dbo:abstract
  • Un affluent ou tributaire est un cours d'eau qui se déverse dans un autre cours d'eau ou dans un lac. Le lieu où un cours d'eau reçoit un affluent s'appelle point de confluence ou confluent. Le plus souvent, l'affluent possède un débit plus faible que le cours d'eau qu'il rejoint. Mais ce n'est pas toujours le cas : parfois le tributaire est plus puissant, même en débit annuel moyen, que le cours d'eau qui est historiquement et géographiquement considéré comme principal, ainsi qu’en atteste le maintien de son hydronyme en aval du confluent. Le cours d'eau principal qui reçoit l'affluence de son tributaire se nomme, par opposition avec ce terme, le distributaire du système fluvial. Le cours d'eau dans lequel se jette un affluent reçoit aussi le nom d'« effluent ». Au couple d'opposition « tributaire / distributaire » correspond à peu près le couple « affluent / effluent » [voir aussi notes 1 et 2]. (fr)
  • Un affluent ou tributaire est un cours d'eau qui se déverse dans un autre cours d'eau ou dans un lac. Le lieu où un cours d'eau reçoit un affluent s'appelle point de confluence ou confluent. Le plus souvent, l'affluent possède un débit plus faible que le cours d'eau qu'il rejoint. Mais ce n'est pas toujours le cas : parfois le tributaire est plus puissant, même en débit annuel moyen, que le cours d'eau qui est historiquement et géographiquement considéré comme principal, ainsi qu’en atteste le maintien de son hydronyme en aval du confluent. Le cours d'eau principal qui reçoit l'affluence de son tributaire se nomme, par opposition avec ce terme, le distributaire du système fluvial. Le cours d'eau dans lequel se jette un affluent reçoit aussi le nom d'« effluent ». Au couple d'opposition « tributaire / distributaire » correspond à peu près le couple « affluent / effluent » [voir aussi notes 1 et 2]. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 177529 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 66096 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190376498 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:align
  • right (fr)
  • right (fr)
prop-fr:année
  • 1923 (xsd:integer)
  • 1968 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2018 (xsd:integer)
prop-fr:collection
  • U (fr)
  • U 2 (fr)
  • U (fr)
  • U 2 (fr)
prop-fr:commons
  • Category:Tributaries by river (fr)
  • Category:Tributaries by river (fr)
prop-fr:commonsTitre
  • Affluents classés par rivière (fr)
  • Affluents classés par rivière (fr)
prop-fr:consultéLe
  • 2021-12-06 (xsd:date)
prop-fr:ean
  • 9782200263188 (xsd:decimal)
  • 9782951964747 (xsd:decimal)
  • 9791037636065 (xsd:decimal)
prop-fr:groupe
  • note (fr)
  • note (fr)
prop-fr:hauteur
  • 300 (xsd:integer)
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 10 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
  • 1274757754 (xsd:integer)
  • 2343144559 (xsd:decimal)
  • 2842536797 (xsd:decimal)
prop-fr:langue
  • fr (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:largeur
  • 220 (xsd:integer)
prop-fr:légende
  • Carte interactive du tracé du cours de la Loire et de ses principaux affluents. (fr)
  • Carte interactive du tracé du cours de la Loire et de ses principaux affluents. (fr)
prop-fr:nom
  • Alain Giret (fr)
  • Annie-Paule et Christian Félix (fr)
  • Bethemont (fr)
  • E. de Mont Rond (fr)
  • Maurice Pardé (fr)
  • Maurice Pardé et Jean-Paul Bravard (fr)
  • Alain Giret (fr)
  • Annie-Paule et Christian Félix (fr)
  • Bethemont (fr)
  • E. de Mont Rond (fr)
  • Maurice Pardé (fr)
  • Maurice Pardé et Jean-Paul Bravard (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 109 (xsd:integer)
  • 144 (xsd:integer)
  • 220 (xsd:integer)
  • 256 (xsd:integer)
  • 262 (xsd:integer)
  • 272 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Jacques (fr)
  • Jacques (fr)
prop-fr:présentationEnLigne
prop-fr:qid
  • Q1469 (fr)
  • Q1469 (fr)
prop-fr:site
  • fleuve-trotteur.net (fr)
  • fleuve-trotteur.net (fr)
prop-fr:sousAffluents
  • non (fr)
  • non (fr)
prop-fr:sousTitre
  • entre nature et société (fr)
  • entre nature et société (fr)
prop-fr:texte
  • Cette suite de noms différents émaillant le cours de l'Amazone est empruntée à l'article consacré au Río Apurímac, dans la section « La plus lointaine source de l'Amazone ». D'autres successions de noms pourraient être établies si l'on choisissait d'autres sources possibles pour l'Amazone, notamment dans sa branche hydrologique principale constituée par le Marañon. On pourra voir de nombreux autres exemples et analyses de cette particularité hydronymique dans les sections « Nom du cours d'eau » et « Difficultés d'application » de l'article "Confluence". (fr)
  • Il s'agit bien de la Sarre qui donne son nom à un land allemand, à ne pas confondre avec la Sarre de Bretagne. (fr)
  • Voir de nombreux exemples de ce phénomène d'implantation urbaine privilégiée sur les sites de confluence fluviale , ainsi qu'une analyse de ses raisons prioritaires malgré les risques accrus d'inondation, dans la section « Rôle dans l'aménagement du territoire » de l'article consacré à la confluence. (fr)
  • Le terme « tributaire » peut aussi s'appliquer à un fleuve tributaire d'une mer, alors que le vocable d'affluent ne s'y applique que rarement, car seul un fleuve, qu'il soit côtier ou au long cours, peut être tributaire d'une mer, et le mot "affluent" est souvent synonyme de "rivière". Mais on trouve des sources qui emploient l'expression « affluent maritime » ou encore « affluents de la baie de Sept-Îles », au Québec. De même, on trouve « le Danube et les autres affluents de la mer Noire » à la fin du . Après tout, les eaux d'un fleuve affluent en effet toujours dans une mer au sens général d'"alimenter" et de "flux qui rejoint un ensemble plus grand". Toujours est-il qu'aujourd'hui l'expression « affluent d'une mer » semble plutôt tombée en désuétude : les mots « tributaire » et « affluent » ne sont donc pas exactement synonymes dans le langage courant. (fr)
  • Il s'agit de l'Orne, rivière de l’est de la France, à ne pas confondre avec le fleuve côtier normand homonyme ni avec de nombreux autres hydronymes homonymes : voir la section "" de la page d'homonymie consacrée à ce nom. (fr)
  • La ville brésilienne de Tabatinga se trouve au tripoint lieu-dit des entre Pérou , Colombie et Brésil . Attention à ne pas confondre ce lieu-dit des « Trois Frontières » avec un autre tripoint célèbre, celui de la « Triple frontière » entre l'Argentine, le Brésil et le Paraguay, au confluent entre les rios Iguaçu et Paraná à Puerto Iguazú : voir les articles consacrés à ces toponymes, ainsi que la section « Rôle dans l'aménagement du territoire » de l'article dédié à la confluence en hydrologie. (fr)
  • Voir à ce sujet la section « La recherche des sources du Nil » de l'article consacré au très long fleuve sacré du Nil. (fr)
  • Le mot « distributaire » est un néologisme du milieu du . Il est dérivé de « distributeur » avec le suffixe -aire par substitution de suffixe et contamination de « tributaire », et formé selon le Littré sur le modèle de « donataire » qui est celui qui reçoit donation de la part du donateur lors d'une succession. Sur le même modèle, dans le « Schéma de la communication » du linguisticien Roman Jakobson, ou encore en sémiotique pour le « schéma actantiel », on trouve le couple d'opposition lexicale « destinateur/destinataire », le destinateur étant l'émetteur d'un message ou d'une action, le destinataire étant celui qui est censé les recevoir ou en être bénéficiaire. En ce sens, le « distributaire » est donc le cours d'eau principal qui reçoit la "contribution" à son débit du cours d'eau considéré comme "secondaire"** et lui "payant tribut", toutes expressions donc plutôt métaphoriques ici. [**"Secondaire", c'est-à-dire de rang de Strahler inférieur]. (fr)
  • Cette suite de noms différents émaillant le cours de l'Amazone est empruntée à l'article consacré au Río Apurímac, dans la section « La plus lointaine source de l'Amazone ». D'autres successions de noms pourraient être établies si l'on choisissait d'autres sources possibles pour l'Amazone, notamment dans sa branche hydrologique principale constituée par le Marañon. On pourra voir de nombreux autres exemples et analyses de cette particularité hydronymique dans les sections « Nom du cours d'eau » et « Difficultés d'application » de l'article "Confluence". (fr)
  • Il s'agit bien de la Sarre qui donne son nom à un land allemand, à ne pas confondre avec la Sarre de Bretagne. (fr)
  • Voir de nombreux exemples de ce phénomène d'implantation urbaine privilégiée sur les sites de confluence fluviale , ainsi qu'une analyse de ses raisons prioritaires malgré les risques accrus d'inondation, dans la section « Rôle dans l'aménagement du territoire » de l'article consacré à la confluence. (fr)
  • Le terme « tributaire » peut aussi s'appliquer à un fleuve tributaire d'une mer, alors que le vocable d'affluent ne s'y applique que rarement, car seul un fleuve, qu'il soit côtier ou au long cours, peut être tributaire d'une mer, et le mot "affluent" est souvent synonyme de "rivière". Mais on trouve des sources qui emploient l'expression « affluent maritime » ou encore « affluents de la baie de Sept-Îles », au Québec. De même, on trouve « le Danube et les autres affluents de la mer Noire » à la fin du . Après tout, les eaux d'un fleuve affluent en effet toujours dans une mer au sens général d'"alimenter" et de "flux qui rejoint un ensemble plus grand". Toujours est-il qu'aujourd'hui l'expression « affluent d'une mer » semble plutôt tombée en désuétude : les mots « tributaire » et « affluent » ne sont donc pas exactement synonymes dans le langage courant. (fr)
  • Il s'agit de l'Orne, rivière de l’est de la France, à ne pas confondre avec le fleuve côtier normand homonyme ni avec de nombreux autres hydronymes homonymes : voir la section "" de la page d'homonymie consacrée à ce nom. (fr)
  • La ville brésilienne de Tabatinga se trouve au tripoint lieu-dit des entre Pérou , Colombie et Brésil . Attention à ne pas confondre ce lieu-dit des « Trois Frontières » avec un autre tripoint célèbre, celui de la « Triple frontière » entre l'Argentine, le Brésil et le Paraguay, au confluent entre les rios Iguaçu et Paraná à Puerto Iguazú : voir les articles consacrés à ces toponymes, ainsi que la section « Rôle dans l'aménagement du territoire » de l'article dédié à la confluence en hydrologie. (fr)
  • Voir à ce sujet la section « La recherche des sources du Nil » de l'article consacré au très long fleuve sacré du Nil. (fr)
  • Le mot « distributaire » est un néologisme du milieu du . Il est dérivé de « distributeur » avec le suffixe -aire par substitution de suffixe et contamination de « tributaire », et formé selon le Littré sur le modèle de « donataire » qui est celui qui reçoit donation de la part du donateur lors d'une succession. Sur le même modèle, dans le « Schéma de la communication » du linguisticien Roman Jakobson, ou encore en sémiotique pour le « schéma actantiel », on trouve le couple d'opposition lexicale « destinateur/destinataire », le destinateur étant l'émetteur d'un message ou d'une action, le destinataire étant celui qui est censé les recevoir ou en être bénéficiaire. En ce sens, le « distributaire » est donc le cours d'eau principal qui reçoit la "contribution" à son débit du cours d'eau considéré comme "secondaire"** et lui "payant tribut", toutes expressions donc plutôt métaphoriques ici. [**"Secondaire", c'est-à-dire de rang de Strahler inférieur]. (fr)
prop-fr:titre
  • Les calculs des débits du Rhône et de ses affluents (fr)
  • Du Rhône et de ses affluents des Alpes (fr)
  • Fleuves et rivières (fr)
  • La navigation sur la Dordogne et ses affluents (fr)
  • Les Affluents du Rhône (fr)
  • Les grands fleuves (fr)
  • Les crues sur la Loire et ses affluents 1856 et 2016 (fr)
  • Les calculs des débits du Rhône et de ses affluents (fr)
  • Du Rhône et de ses affluents des Alpes (fr)
  • Fleuves et rivières (fr)
  • La navigation sur la Dordogne et ses affluents (fr)
  • Les Affluents du Rhône (fr)
  • Les grands fleuves (fr)
  • Les crues sur la Loire et ses affluents 1856 et 2016 (fr)
prop-fr:url
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wiktionary
  • affluent (fr)
  • distributaire (fr)
  • tributaire (fr)
  • affluent (fr)
  • distributaire (fr)
  • tributaire (fr)
prop-fr:zoom
  • 5 (xsd:integer)
prop-fr:éditeur
  • Nabu Press (fr)
  • A. Sutton (fr)
  • Armand Colin (fr)
  • Géocarrefour (fr)
  • Éditions de L'Harmattan (fr)
  • Nabu Press (fr)
  • A. Sutton (fr)
  • Armand Colin (fr)
  • Géocarrefour (fr)
  • Éditions de L'Harmattan (fr)
dct:subject
rdfs:comment
  • Un affluent ou tributaire est un cours d'eau qui se déverse dans un autre cours d'eau ou dans un lac. Le lieu où un cours d'eau reçoit un affluent s'appelle point de confluence ou confluent. Le plus souvent, l'affluent possède un débit plus faible que le cours d'eau qu'il rejoint. Mais ce n'est pas toujours le cas : parfois le tributaire est plus puissant, même en débit annuel moyen, que le cours d'eau qui est historiquement et géographiquement considéré comme principal, ainsi qu’en atteste le maintien de son hydronyme en aval du confluent. (fr)
  • Un affluent ou tributaire est un cours d'eau qui se déverse dans un autre cours d'eau ou dans un lac. Le lieu où un cours d'eau reçoit un affluent s'appelle point de confluence ou confluent. Le plus souvent, l'affluent possède un débit plus faible que le cours d'eau qu'il rejoint. Mais ce n'est pas toujours le cas : parfois le tributaire est plus puissant, même en débit annuel moyen, que le cours d'eau qui est historiquement et géographiquement considéré comme principal, ainsi qu’en atteste le maintien de son hydronyme en aval du confluent. (fr)
rdfs:label
  • Affluent (fr)
  • Afluent (an)
  • Afluent (ca)
  • Afluente (es)
  • Biflod (sv)
  • Dopływ (pl)
  • Ibaiadar (eu)
  • Nebenfluss (de)
  • Sytak (af)
  • Tributary (en)
  • Приток (ru)
  • Притока (uk)
  • 支流 (zh)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:outflow of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of