Lors de la Seconde Guerre mondiale, après la signature de l'armistice du 22 juin 1940, deux types de territoires ont été qualifiés de zone interdite : une vaste étendue de territoire au nord et à l’est de la France occupée (grossièrement, nord des départements de la Somme, de l’Aisne, des Ardennes, Lorraine — en dehors de la Moselle, rattachée au Gau Westmark et de l'Alsace, rattachée au Gau Baden-Elsaß —, Franche-Comté (Territoire de Belfort) sauf le sud du Jura, moitié est de la Haute-Marne, et quelques communes de la Marne et de la Côte-d'Or, ainsi que le Nord et le Pas-de-Calais).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Lors de la Seconde Guerre mondiale, après la signature de l'armistice du 22 juin 1940, deux types de territoires ont été qualifiés de zone interdite : une vaste étendue de territoire au nord et à l’est de la France occupée (grossièrement, nord des départements de la Somme, de l’Aisne, des Ardennes, Lorraine — en dehors de la Moselle, rattachée au Gau Westmark et de l'Alsace, rattachée au Gau Baden-Elsaß —, Franche-Comté (Territoire de Belfort) sauf le sud du Jura, moitié est de la Haute-Marne, et quelques communes de la Marne et de la Côte-d'Or, ainsi que le Nord et le Pas-de-Calais). Ces régions sont coupées du reste de la France par la Nordost Linie ou ligne noire (également appelée ligne du Führer), crée le 7 juillet 1940 et mise en fonction le 20 juillet de la même année, qui s'étend de la Somme à la frontière suisse ; les personnes ayant fui l’avance nazie se voient interdire de revenir dans leurs foyers. La plupart de ces territoires devenus « zones réservées » (notamment les régions de l'Est) étaient destinés à devenir des zones de peuplement allemand (Hitler souhaitant la constitution d'un « Pays thiois » germanisé jouant le rôle de zone-tampon à l'ouest de l'Allemagne). Les départements du Nord et du Pas-de-Calais sont, en outre, rattachés au commandement militaire de Bruxelles ; une bande de terre de quelques kilomètres de large le long des côtes de la mer du Nord, de la Manche et de l’océan Atlantique, située entre la frontière belge et la frontière espagnole. Celle-ci, interdite aux civils de l’intérieur des terres, est établie afin de faciliter leurs défenses, car destinées à la future constitution du mur de l'Atlantique.
  • The zone interdite ("forbidden zone") refers to two distinct territories established in German-occupied France during the Second World War after the signature of the Second Armistice at Compiègne.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1108809 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2924 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 36 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109122305 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Lors de la Seconde Guerre mondiale, après la signature de l'armistice du 22 juin 1940, deux types de territoires ont été qualifiés de zone interdite : une vaste étendue de territoire au nord et à l’est de la France occupée (grossièrement, nord des départements de la Somme, de l’Aisne, des Ardennes, Lorraine — en dehors de la Moselle, rattachée au Gau Westmark et de l'Alsace, rattachée au Gau Baden-Elsaß —, Franche-Comté (Territoire de Belfort) sauf le sud du Jura, moitié est de la Haute-Marne, et quelques communes de la Marne et de la Côte-d'Or, ainsi que le Nord et le Pas-de-Calais).
  • The zone interdite ("forbidden zone") refers to two distinct territories established in German-occupied France during the Second World War after the signature of the Second Armistice at Compiègne.
rdfs:label
  • Zone interdite (Seconde Guerre mondiale)
  • Zone interdite
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of