Dans le domaine de l'écologie du paysage et au sein d'un réseau écologique, une zone de connexion biologique est un espace où plusieurs corridors biologiques fonctionnent conjointement ; chaque corridors biologiques désignant ici une (infra)structures naturelle ou semi-naturelle spécifiques à la dispersion biologique d'une espèce ou d'une communauté d'espèce particulière, entre différentes taches d'habitats ou entre différents habitats (massifs forestiers, zones humides par exemple pour le Crapaud commun (Bufo bufo).Ces zones jouent un rôle de dispersion et de connexion entre différents corridors biologiques et leurs zones-tampon.On leur attribue quatre rôles majeurs : couloir de dispersion pour certaines espèces ; habitat où certaines espèces effectuent l'ensemble de leur cycle biologique ;refuge ;habitat-source (ils sont un réservoir d'individus colonisateurs et propagules.Les types de déplacements facilités sont :la satisfaction des besoins quotidiens d'une espèce (alimentation, repos, fuite face aux prédateurs, etc.) ; la dispersion saisonnière ;la dispersion motivée par les comportements de reproduction ;la dispersion des espèces et de leurs gènes dans d'autres milieux ;Depuis peu on s'intéresse aussi à leur importance pour la "fuite adaptative" des espèces face aux modifications climatiques, avec les corridors climatiques.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Dans le domaine de l'écologie du paysage et au sein d'un réseau écologique, une zone de connexion biologique est un espace où plusieurs corridors biologiques fonctionnent conjointement ; chaque corridors biologiques désignant ici une (infra)structures naturelle ou semi-naturelle spécifiques à la dispersion biologique d'une espèce ou d'une communauté d'espèce particulière, entre différentes taches d'habitats ou entre différents habitats (massifs forestiers, zones humides par exemple pour le Crapaud commun (Bufo bufo).Ces zones jouent un rôle de dispersion et de connexion entre différents corridors biologiques et leurs zones-tampon.On leur attribue quatre rôles majeurs : couloir de dispersion pour certaines espèces ; habitat où certaines espèces effectuent l'ensemble de leur cycle biologique ;refuge ;habitat-source (ils sont un réservoir d'individus colonisateurs et propagules.Les types de déplacements facilités sont :la satisfaction des besoins quotidiens d'une espèce (alimentation, repos, fuite face aux prédateurs, etc.) ; la dispersion saisonnière ;la dispersion motivée par les comportements de reproduction ;la dispersion des espèces et de leurs gènes dans d'autres milieux ;Depuis peu on s'intéresse aussi à leur importance pour la "fuite adaptative" des espèces face aux modifications climatiques, avec les corridors climatiques.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1962618 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 5244 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 28 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 95778996 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Dans le domaine de l'écologie du paysage et au sein d'un réseau écologique, une zone de connexion biologique est un espace où plusieurs corridors biologiques fonctionnent conjointement ; chaque corridors biologiques désignant ici une (infra)structures naturelle ou semi-naturelle spécifiques à la dispersion biologique d'une espèce ou d'une communauté d'espèce particulière, entre différentes taches d'habitats ou entre différents habitats (massifs forestiers, zones humides par exemple pour le Crapaud commun (Bufo bufo).Ces zones jouent un rôle de dispersion et de connexion entre différents corridors biologiques et leurs zones-tampon.On leur attribue quatre rôles majeurs : couloir de dispersion pour certaines espèces ; habitat où certaines espèces effectuent l'ensemble de leur cycle biologique ;refuge ;habitat-source (ils sont un réservoir d'individus colonisateurs et propagules.Les types de déplacements facilités sont :la satisfaction des besoins quotidiens d'une espèce (alimentation, repos, fuite face aux prédateurs, etc.) ; la dispersion saisonnière ;la dispersion motivée par les comportements de reproduction ;la dispersion des espèces et de leurs gènes dans d'autres milieux ;Depuis peu on s'intéresse aussi à leur importance pour la "fuite adaptative" des espèces face aux modifications climatiques, avec les corridors climatiques.
rdfs:label
  • Zone de connexion biologique
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of