La xénélasie (en grec ancien ξενηλασία / xenēlasia) est une pratique spartiate consistant à expulser de manière régulière les étrangers de son territoire. Elle ne semble pas avoir été beaucoup imitée par les autres Grecs.Le terme se décompose en ξένος, « étranger, hôte » et ἐλαύνω, « conduire, diriger ». Il s'emploie le plus souvent au pluriel. Il a également un sens métaphorique, par lequel il se rapproche de la xénophobie.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La xénélasie (en grec ancien ξενηλασία / xenēlasia) est une pratique spartiate consistant à expulser de manière régulière les étrangers de son territoire. Elle ne semble pas avoir été beaucoup imitée par les autres Grecs.Le terme se décompose en ξένος, « étranger, hôte » et ἐλαύνω, « conduire, diriger ». Il s'emploie le plus souvent au pluriel. Il a également un sens métaphorique, par lequel il se rapproche de la xénophobie. Ainsi, selon Strabon, « Ératosthène prétend que la xénélasie, c'est-à-dire la proscription de l'étranger, était une coutume commune à tous les peuples barbares. » De même, Diodore de Sicile décrit l'Exode des Juifs hors d'Égypte comme une xénélasie, c'est-à-dire un bannissement.L'institution spartiate est décrite par une scholie à Thucydide comme « l'acte de mettre dehors les étrangers ». Hésychios d'Alexandrie, un lexicographe du VIe siècle apr. J.-C., fournit deux définitions : « le fait de ne pas autoriser des étrangers à se mélanger » et « frapper les étrangers qui sont mis dehors » (ou « les étrangers mis dehors sont frappés »). De même, une glose au lexique de Photius indique : « les Lacédémoniens avaient pour coutume d'expulser les étrangers avec des coups ».Thucydide explique la pratique par la volonté de Sparte de protéger le secret défense : il fait dire à Périclès qu'Athènes « est ouverte à tous, et il n'arrive jamais que, par des expulsions d'étrangers (xenēlasiai), nous interdisions à quiconque une étude ou un spectacle qui, en n'étant pas caché, puisse être vu d'un ennemi et lui être utile. » Pour Xénophon, la démarche spartiate va plus loin : « jadis on bannissait les étrangers et on défendait aux citoyens de voyager hors de leur pays, de peur qu’ils ne fussent infectés des vices de l’étranger ». Il fait remonter l'usage à Lycurgue, de même que l'interdiction des « arts superflus » et l'usage d'une monnaie de fer.
  • Die Xenelasie (griech.) war laut Aristoteles eine Fremdenaustreibung, insbesondere die Ausweisung von Fremden aus dem antiken Sparta.Nach neueren Forschungen sieht man die Xenelasie nun als eine im 5. Jahrhundert von außen konstruierte Überhöhung der tatsächlichen Verhältnisse an, um damit die Wehrkraft der jeweiligen Polis zu stärken.Hekataios von Abdera sah in einer recht konstruierten Argumentationskette durch die Erinnerung der Juden an das Erlebnis der Xenelasie (Moses) deren Misanthropie und abschottenden Sitten begründet. Dennoch sieht die neuere Forschung in ihm keinen philosemitischen oder gar antisemitischen Autor mehr.
  • Xenelasia (Ancient Greek: ξενηλασία, Ancient Greek: [ksenɛːlasía]) was the title given to a set of laws in ancient Doric Crete and Lacedæmonia that proscribed the exclusion of foreigners and any foreign arts and music into their respective commonwealths.
  • Ксенеласия (др.-греч. ξενηλᾰσία «изгнание чужеземцев») на государственную территорию нежелательных чужеземцев.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3805985 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3266 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 21 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 104749592 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La xénélasie (en grec ancien ξενηλασία / xenēlasia) est une pratique spartiate consistant à expulser de manière régulière les étrangers de son territoire. Elle ne semble pas avoir été beaucoup imitée par les autres Grecs.Le terme se décompose en ξένος, « étranger, hôte » et ἐλαύνω, « conduire, diriger ». Il s'emploie le plus souvent au pluriel. Il a également un sens métaphorique, par lequel il se rapproche de la xénophobie.
  • Xenelasia (Ancient Greek: ξενηλασία, Ancient Greek: [ksenɛːlasía]) was the title given to a set of laws in ancient Doric Crete and Lacedæmonia that proscribed the exclusion of foreigners and any foreign arts and music into their respective commonwealths.
  • Ксенеласия (др.-греч. ξενηλᾰσία «изгнание чужеземцев») на государственную территорию нежелательных чужеземцев.
  • Die Xenelasie (griech.) war laut Aristoteles eine Fremdenaustreibung, insbesondere die Ausweisung von Fremden aus dem antiken Sparta.Nach neueren Forschungen sieht man die Xenelasie nun als eine im 5.
rdfs:label
  • Xénélasie
  • Xenelasia
  • Xenelasie
  • Ксенеласия
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of