Un important vocabulaire français a été adopté en allemand. Ces « emprunts de luxe » ne résultent pas que du prestige économique, politique et culturel dont jouissait la France et le français à certaines périodes de son histoire. La révocation de l'édit de Nantes sous le règne de Louis XIV en 1685 entraine d'abord un exode massif de Huguenots.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Un important vocabulaire français a été adopté en allemand. Ces « emprunts de luxe » ne résultent pas que du prestige économique, politique et culturel dont jouissait la France et le français à certaines périodes de son histoire. La révocation de l'édit de Nantes sous le règne de Louis XIV en 1685 entraine d'abord un exode massif de Huguenots. L’Allemagne en accueille 50 000, dont 20 000 dans la région autour de Berlin (Brandebourg), qui n'abandonneront le français qu'en 1806, en protestation à l'occupation de la Prusse par les troupes de Napoléon.Aux XVIIe et XVIIIe siècles, alors que les Allemands construisent le palais de Sanssouci (jeu de mots en français) en pastichant Versailles et que la France se dote d'une armée à la hauteur de ses ambitions, l'influence du français atteint son paroxysme en Europe. Le siècle des Lumières entretient une dimension culturelle et prolonge l'élan du français. Certains champs lexicaux qui évoquent la finesse de la culture française, comme les arts de la table et de la mode, sont plus représentés que d'autres. Enfin, les mots adoptés changent parfois de sens, comme l'adjectif « fidel » (voir tables ci-dessous). Les mots qui apparaissent en gras sont d'utilisation particulièrement banale. Certain mots comme: Appetit, Apartment, Gastronomie, Kultur, Laterne qui peuvent paraitre d'origine française, sont en réalité d'origine directe grecque, latine ou anglaise et ne figurent donc pas dans cet article. Certain mots, comme "Coup D'État", "Bain-Marie" ou "Belle Epoque" ne sont plus très utilisé, et ont été progressivement remplacés ou purement abandonnés.
  • Dies ist eine Liste von Gallizismen, d. h. von Wörtern französischer Herkunft, die in der deutschen Sprache benutzt werden.Die französischen Wörter sind zum Teil ihrerseits aus anderen Sprachen ins Französische gelangt, so zum Beispiel balcon aus dem Italienischen balcone, kiosque aus dem Türkischen, mannequin aus dem Niederländischen/Niederdeutschen.
  • Je ne sais quoi [ˌʒə nə sɛ ˈkwɑ] — (с французского) буквально «сам не знаю что». В искусстве XVIII века употреблялось в связи с невыразимой словами красотой (русская калька — распространённый до середины XIX века эпитет «неизъяснимый»).Определяет некую невыразимую суть искусства, нечто расплывчатое и неопределенное. Связывается с эпохой романтизма, когда художник в погоне за эмоциональной реакцией зрителя стремился к чувственной, мистической таинственности.Первое употребление выражения в описанном значении приписывается Жан-Жаку Руссо. Имеет аналог в итальянском языке - "non so che" («не знаю что»).
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6815870 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 26776 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 102 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 111010208 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Un important vocabulaire français a été adopté en allemand. Ces « emprunts de luxe » ne résultent pas que du prestige économique, politique et culturel dont jouissait la France et le français à certaines périodes de son histoire. La révocation de l'édit de Nantes sous le règne de Louis XIV en 1685 entraine d'abord un exode massif de Huguenots.
  • Dies ist eine Liste von Gallizismen, d. h. von Wörtern französischer Herkunft, die in der deutschen Sprache benutzt werden.Die französischen Wörter sind zum Teil ihrerseits aus anderen Sprachen ins Französische gelangt, so zum Beispiel balcon aus dem Italienischen balcone, kiosque aus dem Türkischen, mannequin aus dem Niederländischen/Niederdeutschen.
  • Je ne sais quoi [ˌʒə nə sɛ ˈkwɑ] — (с французского) буквально «сам не знаю что». В искусстве XVIII века употреблялось в связи с невыразимой словами красотой (русская калька — распространённый до середины XIX века эпитет «неизъяснимый»).Определяет некую невыразимую суть искусства, нечто расплывчатое и неопределенное.
rdfs:label
  • Vocabulaire français adopté en allemand
  • Je ne sais quoi
  • List of French expressions in English
  • Liste von Gallizismen
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of