L'Usine de la chute de Froges a été créé par la Société électrométallurgique de Froges (SEMF) de Paul Héroult, en 1887 à Froges (Isère).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'Usine de la chute de Froges a été créé par la Société électrométallurgique de Froges (SEMF) de Paul Héroult, en 1887 à Froges (Isère). C'est la première usine de production d'aluminium électrolytique en France, et sa croissance très rapide est à l'origine de la fusion qui donne naissance à Péchiney en 1921 lorsque son opératrice, la SEMF fusionne avec la Compagnie des Produits Chimiques d'Alais et de la Camargue, rebaptisée Compagnie de Produits chimiques d'Alès, Froges et Camargue, intégrant le nom de Froges.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6742495 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 9342 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 68 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 98369947 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'Usine de la chute de Froges a été créé par la Société électrométallurgique de Froges (SEMF) de Paul Héroult, en 1887 à Froges (Isère).
rdfs:label
  • Usine de la chute de Froges
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of