Les universités de Douai sont les trois institutions d'enseignement supérieur qui ont eu pour siège la ville de Douai dans les Pays-Bas espagnols puis en France. L'histoire de la première université de Douai s'étale de 1559 à 1795. Puis, de 1808 à 1815, et à nouveau de 1854 à 1887, Douai est le siège de nouvelles facultés qui sont transférées à Lille en 1887 puis intégrées à l’université de Lille, établie en 1896.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Les universités de Douai sont les trois institutions d'enseignement supérieur qui ont eu pour siège la ville de Douai dans les Pays-Bas espagnols puis en France. L'histoire de la première université de Douai s'étale de 1559 à 1795. Puis, de 1808 à 1815, et à nouveau de 1854 à 1887, Douai est le siège de nouvelles facultés qui sont transférées à Lille en 1887 puis intégrées à l’université de Lille, établie en 1896. La devise « Universitas Insulensis Olim Duacensis » de l'université de Lille témoigne de cette filiation.Peu de temps après le transfert de suzeraineté sur le comté de Flandre du Royaume de France à l'Empire, une bulle papale de Pie IV autorise la création de la première université de Douai en 1559. Celle-ci ouvre ses portes en 1562 et comprend cinq facultés.Le pape Pie V confirme sa fondation.L'université compta jusqu’à huit collèges, dix huit refuges d’abbayes et vingt-deux séminaires, associés aux facultés des arts, théologie, droit canon et droit civil, médecine. La renommée de l'université attira de nombreux professeurs et étudiants français et flamands, mais aussi anglais, écossais et irlandais. « Seconde du royaume avec 1 705 étudiants en 1744, l’université de Douai est, au XVIIIe siècle, un vecteur de la culture française ».Centre de la Contre-Réforme catholique, l'université de Douai fut impliquée dans des controverses politico-religieuses. Elle accueillit ainsi les intellectuels catholiques anglais récusants en exil sur le continent, en particulier des professeurs de théologie d'Oxford ; c'est dans le collège anglais de Douai que fut achevée en 1609 la traduction de la Bible en anglais connue sous le nom de « Bible de Douay-Rheims », sur laquelle John Fitzgerald Kennedy prêta serment de président des États-Unis en 1961. Après avoir accueilli les adversaires de l'anglicanisme d'outre-Manche et lutté contre le luthéranisme et le calvinisme diffusés aux Pays-Bas espagnols, l'université de Douai s'opposa à la doctrine du gallicanisme promue par le français Bossuet. En 1692, la « fourberie de Douai » permit au pouvoir royal d’éloigner de l'université les professeurs partisans du jansénisme.Sous l'influence des jésuites, l'enseignement en mathématiques et en sciences expérimentales se développa. L’université de Douai fut également un grand centre de diffusion de la littérature néo-latine à travers l’Europe. En conséquence de la révolution et des guerres européennes qui en découlent, l’université de Douai est progressivement démantelée de 1793 à 1795.
  • En tres momentos históricos se puede hablar de la Universidad de Douai, es decir, centros universitarios establecidos en la ciudad de Douai, Francia, que anteriormente perteneció a los Países Bajos españoles. La historia de la primera universidad de Douai se desarrolla entre 1559 y 1795; De 1808 a 1815 y de 1854 a 1887, Douai es de nuevo sede de facultades universitarias, que en 1887, son trasladadas a Lille, a 27 kilómetros de Douai, e integradas en la Universidad de Lille cuando ésta se establece en 1896.La divisa Universitas Insulensis Olim Duacensis de la Universidad de Lille da testimonio de esta filiación.A partir del siglo XVI, la Universidad de Douai tuvo relevancia europea como centro eminente en el estudio de la literatura neolatina, contribuyendo también a la difusión del conocimiento a través de la imprenta. Con sus entre 1500 y 200 estudiantes y varios cientos de profesores, fue -durante los siglos XVII y XVIII- la segunda universidad de Francia. Los estudios de Matemáticas y Física en la Facultad de Artes contribuyeron a un importante desarrollo de la artillería. La Facultad de Teología fue un centro relevante para los estudios católicos, especialmente por las ediciones de la Biblia de Doaui-Reims. De hecho, fue un centro de la Contrarreforma católica y estuvo implicada en numerosas controversias político-religiosas. Además, acogió a los intelectuales católicos ingleses que salieron al exilio, en especial a los profesores de Teología de Oxford.
  • De Universiteit van Dowaai (Frans: Université de Douai) is een universiteit in de Franse stad Dowaai (Douai), die in 1559 werd gesticht door Filips II.
  • The University of Douai is a former university in Douai, France. With a Middle Ages heritage of scholar activities in Douai, the university was established in 1559 and lectures started in 1562. It closed from 1795 to 1808. In 1887, it was transferred as University of Lille 27 km away from Douai. From mid-16th century onwards, the university of Douai had European-wide influence as a prominent center of neo-Latin literature, contributing also to the dissemination of printed knowledge. With 1,500 to 2,000 registered students and several hundreds professors, it was the second largest university of France during the 17th and 18th centuries. Studies in mathematics and physics at Douai faculty of arts enabled broad development in artillery practice. Douai faculty of theology was an important center for Catholic studies, especially with the editions of the Douay-Rheims Bible. It played a role in religious doctrines and political controversies in Europe ; its scholars participated to the development of humanity studies and modernity approaches.
dbpedia-owl:city
dbpedia-owl:foundedBy
dbpedia-owl:location
dbpedia-owl:locationCountry
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3310459 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 130587 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 558 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109633697 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1844 (xsd:integer)
  • 1854 (xsd:integer)
  • 1865 (xsd:integer)
  • 1892 (xsd:integer)
  • 1900 (xsd:integer)
  • 1978 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 1999 (xsd:integer)
  • 2003 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2007 (xsd:integer)
prop-fr:annéePremièreÉdition
  • 1967 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Comité national d'évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel
  • Marie Thérèse Pourprix
prop-fr:auteursOuvrage
  • J.M. Fletcher and H. de Ridder-Symoens
prop-fr:collection
  • Que sais-je ?
  • Histoire et civilisations
  • Université impériale. Académie de Douai
  • Studies in Medieval and Reformation Traditions
prop-fr:colonnes
  • 3 (xsd:integer)
prop-fr:commentaire
  • Thèse
prop-fr:consultéLe
  • 2009-03-23 (xsd:date)
  • 2010-04-05 (xsd:date)
prop-fr:date
  • 2010-06-19 (xsd:date)
prop-fr:fondateur
prop-fr:fondation
  • 1559 (xsd:integer)
  • 1562 (xsd:integer)
prop-fr:géolocalisation
  • France
prop-fr:id
  • Pourprix2006
  • Ridder-Symoens2003
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 285939592 (xsd:integer)
  • 2600008330 (xsd:double)
  • 2859390987 (xsd:double)
  • 2859395636 (xsd:double)
  • 9004129278 (xsd:double)
  • 9782600008334 (xsd:double)
  • 9782859390983 (xsd:double)
  • 9782859395636 (xsd:double)
  • 9782859395926 (xsd:double)
  • 9789004129276 (xsd:double)
prop-fr:issn
  • 28 (xsd:integer)
prop-fr:jour
  • 7 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • en
  • Latinophone . Francophone . Francophone
prop-fr:latitude
  • 50.380000 (xsd:double)
prop-fr:lienAuteur
  • Louis Pasteur
  • Jacques-Bénigne Bossuet
  • Hippolyte-Romain-Joseph Duthillœul
  • Jacques Verger
  • Christophe Charle
prop-fr:lienÉditeur
  • Université Lille III
  • Presses universitaires de France
  • Institut national de recherche pédagogique
prop-fr:lieu
  • Douai
  • Genève
  • Lille
  • Paris
  • Leiden
  • Villeneuve d'Ascq
  • Villeneuve d’Ascq
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:longitude
  • 3.080000 (xsd:double)
prop-fr:mois
  • décembre
  • mai
prop-fr:nom
  • Pasteur
  • Université de Douai
  • Faidherbe
  • Guillemin
  • Verger
  • Bossuet
  • Loewe
  • Cazeneuve
  • Duthilloeul
  • Collinet
  • Dehon
  • Condette
  • Filon
  • Noguès
  • Trénard
  • de Ridder-Symoens
  • Charle
  • Cairoli-Dupuis
  • de Ridder-Symoens, in Michel Bideaux & Marie-Madeleine Fragonard
prop-fr:numéro
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:oclc
  • 65882339 (xsd:integer)
  • 491519031 (xsd:integer)
prop-fr:oldid
  • 54449176 (xsd:integer)
prop-fr:pages
  • 142 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 238 (xsd:integer)
prop-fr:particularités
  • Transfert des facultés de Douai à Lille en 1887
prop-fr:passage
  • 21 (xsd:integer)
  • 45 (xsd:integer)
  • 569 (xsd:integer)
prop-fr:pays
prop-fr:préface
  • Bernard Ménager
prop-fr:prénom
  • Andreas
  • Auguste
  • Boris
  • Christophe
  • Gilbert
  • Isabelle
  • Jacques
  • Jean-François
  • Jean-Jacques
  • Louis
  • Paul
  • Valentin
  • H.
  • Hilde
  • Romain-Hippolyte
  • Alexandre Joseph
  • Jacques-Bénigne
prop-fr:périodique
prop-fr:site
  • Projet d'histoire des universités
  • asa-2.univ-lille1.fr
prop-fr:sousTitre
  • Discours de J.-J. Guillemin, L. Pasteur, A. Filon, Dr V. Cazeneuve
  • Lettre XLI M. Monnier de Richardin, recteur de l'université de Douai, à Bossuet ; XLII Mémoire pour l'université de Douai
  • Rapport d'évaluation Septembre 1995
  • Étude du rayonnement national et international d'une université sans livre matricule : le cas de l'université de Douai
prop-fr:série
  • 114 (xsd:integer)
  • 391 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • Œuvres complètes
  • Installation solennelle de la Faculté des lettres de Douai et de la Faculté des sciences de Lille. Rentrée de l'École préparatoire de médecine et de pharmacie de Lille
  • Condette . – Les lettrés de la République. Les enseignants de la Faculté des lettres de Douai puis Lille sous la Troisième République . Dictionnaire biographique
  • De Douai à Lille, une université et son histoire
  • Une faculté dans l'histoire: la faculté des lettres de lille de 1887 à 1945
  • Les lettrés de la République. Les enseignants de la Faculté des lettres de Douai puis Lille sous la Troisième République . Dictionnaire biographique.
  • Galerie douaisienne ou biographie des hommes remarquables de la ville de Douai
  • Richard Smyth and the Language of Orthodoxy : Re-Imagining Tudor Catholic Polemicism
  • The Place of the University of Douai in the Peregrinatio Academica Britannica
  • Les Médecins et les chirurgiens de Flandre avant 1789
  • FASTI
  • De l’Université de Douai à celle de Lille-I. La fondation de l’Université de Douai en 1562 II. L’Université de Douai , quelques hommes, quelques conflits III. La fin de l’université de Douai et le début de l’université de Lille
  • Histoire des universités
  • L'ancienne Faculté de droit de Douai,
  • Université du droit et de la santé Lille II
  • L'Université de Douai dans la tourmente : heurs et malheurs de la Faculté des arts
  • La vie des étudiants à l'Université de Douai de 1562 à la Révolution française
  • Les échanges entre les universités européennes à la Renaissance - Volume 384 de Travaux d'humanisme et Renaissance
  • Richard Smyth and the Foundation of the University of Douai
prop-fr:titreOuvrage
  • Lines of Contact. Proceedings of the Second Conference of Belgian, Britisch, Irish and Dutch Historians of Universities Held at St. Anne's College Oxford 15-17 September
prop-fr:type
prop-fr:url
prop-fr:ville
prop-fr:volume
  • 30 (xsd:integer)
  • 79 (xsd:integer)
prop-fr:vote
  • BA
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • dbpedia-fr:Université_Lille_I
  • Presses universitaires de France
  • Université de Lille
  • Brill
  • Librairie Droz
  • Presses Universitaires du Septentrion
  • Presses universitaires du Septentrion
  • Presses Univ. Septentrion
  • CNE
  • Université de Lille III
  • INRP
  • impr. de A. d'Aubers
  • Université Charles-de-Gaulle Lille 3 - CEGES - IRHiS
  • Adam d'Aubers
  • E. J. BRILL
  • Impr. L. Danel
  • Louis Vivès
  • Studie Historica Gandensia 279
dc:language
  • Latinophone (1559-1795). Francophone (1808-1815). Francophone (1854-1887)
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Les universités de Douai sont les trois institutions d'enseignement supérieur qui ont eu pour siège la ville de Douai dans les Pays-Bas espagnols puis en France. L'histoire de la première université de Douai s'étale de 1559 à 1795. Puis, de 1808 à 1815, et à nouveau de 1854 à 1887, Douai est le siège de nouvelles facultés qui sont transférées à Lille en 1887 puis intégrées à l’université de Lille, établie en 1896.
  • De Universiteit van Dowaai (Frans: Université de Douai) is een universiteit in de Franse stad Dowaai (Douai), die in 1559 werd gesticht door Filips II.
  • The University of Douai is a former university in Douai, France. With a Middle Ages heritage of scholar activities in Douai, the university was established in 1559 and lectures started in 1562. It closed from 1795 to 1808. In 1887, it was transferred as University of Lille 27 km away from Douai. From mid-16th century onwards, the university of Douai had European-wide influence as a prominent center of neo-Latin literature, contributing also to the dissemination of printed knowledge.
  • En tres momentos históricos se puede hablar de la Universidad de Douai, es decir, centros universitarios establecidos en la ciudad de Douai, Francia, que anteriormente perteneció a los Países Bajos españoles.
rdfs:label
  • Universités de Douai
  • Universidad de Douai
  • Universiteit van Dowaai
  • University of Douai
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Université de Douai
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is skos:subject of
is foaf:primaryTopic of