Property Value
dbo:abstract
  • Les troupes auxiliaires (du latin : auxilia) étaient des unités de l'armée romaine, à l'origine composée de soldats qui n'étaient pas des citoyens romains. Leur but principal était de soutenir les légions romaines dans la bataille, composées exclusivement, en principe - mais pas toujours-, de citoyens romains. Ils se sont battus principalement au cours du Principat de 30 av. J.-C. jusqu'en 284. Leur nombre a fluctué au cours de la période impériale, en augmentant progressivement. En 70, les troupes auxiliaires contenaient le même nombre de soldats d'infanterie que ceux de la légion, et ils fournirent aussi à l'armée romaine de la cavalerie et des troupes spécialisées comme des archers ou de la cavalerie légère, ainsi que d'autres types d'infanterie légère. Au IIe siècle, les troupes auxiliaires représentaient environ les deux tiers de l'armée romaine. Les troupes auxiliaires étaient généralement recrutées parmi les pérégrins, c'est-à-dire les habitants des provinces de l'Empire romain qui n'étaient pas des citoyens romains (la grande majorité de la population de l'Empire pendant des Ier et IIe siècles). Les auxiliaires étaient également recrutés parmi les barbares, nom donné aux habitants des territoires hors de l'empire (on parle aussi de gentiles). Ils avaient alors souvent le statut de dediticii, et pouvaient constituer des régiments complets, jouant souvent le rôle de troupes irrégulières (archers de Palmyre, cavalerie numide...), et qui passaient sous l'influence de Rome à la suite de sortes de négociation avec des chefs barbares vaincus ou affaiblis. Les auxiliaires se sont développés à partir des contingents variés de troupes non italiennes, spécialement dans la cavalerie qui apportait à l'époque républicaine l'appui aux légions, et avec une augmentation de leur nombre à partir de 200 av. J.-C. Le gouvernement de la dynastie julio-claudienne marque la transformation de ces levées temporaires en armées permanentes avec une structure homogène, des équipements et des conditions stables de service, ce qui à la fin de la période amène peu de différences significatives entre les légionnaires et de la majorité des auxiliaires que ce soit au niveau de la formation, de l'équipement ou des capacités militaires. La plupart des régiments d'auxiliaires étaient stationnés dans une province autre que celle d'où ils étaient originaires. Les noms des régiments de nombreuses unités continuèrent jusqu'à la fin du IVe siècle, mais à cette période, les unités furent modifiées en taille, en structure et en qualité. (fr)
  • Les troupes auxiliaires (du latin : auxilia) étaient des unités de l'armée romaine, à l'origine composée de soldats qui n'étaient pas des citoyens romains. Leur but principal était de soutenir les légions romaines dans la bataille, composées exclusivement, en principe - mais pas toujours-, de citoyens romains. Ils se sont battus principalement au cours du Principat de 30 av. J.-C. jusqu'en 284. Leur nombre a fluctué au cours de la période impériale, en augmentant progressivement. En 70, les troupes auxiliaires contenaient le même nombre de soldats d'infanterie que ceux de la légion, et ils fournirent aussi à l'armée romaine de la cavalerie et des troupes spécialisées comme des archers ou de la cavalerie légère, ainsi que d'autres types d'infanterie légère. Au IIe siècle, les troupes auxiliaires représentaient environ les deux tiers de l'armée romaine. Les troupes auxiliaires étaient généralement recrutées parmi les pérégrins, c'est-à-dire les habitants des provinces de l'Empire romain qui n'étaient pas des citoyens romains (la grande majorité de la population de l'Empire pendant des Ier et IIe siècles). Les auxiliaires étaient également recrutés parmi les barbares, nom donné aux habitants des territoires hors de l'empire (on parle aussi de gentiles). Ils avaient alors souvent le statut de dediticii, et pouvaient constituer des régiments complets, jouant souvent le rôle de troupes irrégulières (archers de Palmyre, cavalerie numide...), et qui passaient sous l'influence de Rome à la suite de sortes de négociation avec des chefs barbares vaincus ou affaiblis. Les auxiliaires se sont développés à partir des contingents variés de troupes non italiennes, spécialement dans la cavalerie qui apportait à l'époque républicaine l'appui aux légions, et avec une augmentation de leur nombre à partir de 200 av. J.-C. Le gouvernement de la dynastie julio-claudienne marque la transformation de ces levées temporaires en armées permanentes avec une structure homogène, des équipements et des conditions stables de service, ce qui à la fin de la période amène peu de différences significatives entre les légionnaires et de la majorité des auxiliaires que ce soit au niveau de la formation, de l'équipement ou des capacités militaires. La plupart des régiments d'auxiliaires étaient stationnés dans une province autre que celle d'où ils étaient originaires. Les noms des régiments de nombreuses unités continuèrent jusqu'à la fin du IVe siècle, mais à cette période, les unités furent modifiées en taille, en structure et en qualité. (fr)
dbo:country
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 229093 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 34292 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 188545794 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:allégeance
prop-fr:année
  • 1988 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2010 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Brian Campbell (fr)
  • R. W. Davies (fr)
  • Anthony Birley (fr)
  • G. Burton (fr)
  • Brian Campbell (fr)
  • R. W. Davies (fr)
  • Anthony Birley (fr)
  • G. Burton (fr)
prop-fr:commandant
  • Praefectus sociorum (fr)
  • Praefectus sociorum (fr)
prop-fr:création
  • 509 (xsd:integer)
prop-fr:dissolution
  • 476 (xsd:integer)
prop-fr:garnison
  • castrum militaire (fr)
  • castrum militaire (fr)
prop-fr:légende
  • Reconstitution moderne d'auxiliaires romains du avec la typique lorica hamata. (fr)
  • Reconstitution moderne d'auxiliaires romains du avec la typique lorica hamata. (fr)
prop-fr:nom
  • Napoli (fr)
  • Troupe auxiliaire romaine (fr)
  • Napoli (fr)
  • Troupe auxiliaire romaine (fr)
prop-fr:numéro
  • 260 (xsd:integer)
prop-fr:page
  • 68 (xsd:integer)
prop-fr:pays
prop-fr:prénom
  • Joëlle (fr)
  • Joëlle (fr)
prop-fr:périodique
  • Revue historique des armées (fr)
  • Revue historique des armées (fr)
prop-fr:titre
  • The Roman World (fr)
  • Band of Brothers: Garrison Life at Vindolanda. (fr)
  • Rome et le recrutement de mercenaires (fr)
  • Service in the Roman Army (fr)
  • "The Army" in Cambridge Ancient History 2nd Ed Vol XII . (fr)
  • The Roman World (fr)
  • Band of Brothers: Garrison Life at Vindolanda. (fr)
  • Rome et le recrutement de mercenaires (fr)
  • Service in the Roman Army (fr)
  • "The Army" in Cambridge Ancient History 2nd Ed Vol XII . (fr)
prop-fr:type
  • force armée terrestre (fr)
  • force armée terrestre (fr)
prop-fr:urlTexte
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • J. Wacher ed. (fr)
  • J. Wacher ed. (fr)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Les troupes auxiliaires (du latin : auxilia) étaient des unités de l'armée romaine, à l'origine composée de soldats qui n'étaient pas des citoyens romains. Leur but principal était de soutenir les légions romaines dans la bataille, composées exclusivement, en principe - mais pas toujours-, de citoyens romains. Ils se sont battus principalement au cours du Principat de 30 av. J.-C. jusqu'en 284. Leur nombre a fluctué au cours de la période impériale, en augmentant progressivement. En 70, les troupes auxiliaires contenaient le même nombre de soldats d'infanterie que ceux de la légion, et ils fournirent aussi à l'armée romaine de la cavalerie et des troupes spécialisées comme des archers ou de la cavalerie légère, ainsi que d'autres types d'infanterie légère. Au IIe siècle, les troupes auxili (fr)
  • Les troupes auxiliaires (du latin : auxilia) étaient des unités de l'armée romaine, à l'origine composée de soldats qui n'étaient pas des citoyens romains. Leur but principal était de soutenir les légions romaines dans la bataille, composées exclusivement, en principe - mais pas toujours-, de citoyens romains. Ils se sont battus principalement au cours du Principat de 30 av. J.-C. jusqu'en 284. Leur nombre a fluctué au cours de la période impériale, en augmentant progressivement. En 70, les troupes auxiliaires contenaient le même nombre de soldats d'infanterie que ceux de la légion, et ils fournirent aussi à l'armée romaine de la cavalerie et des troupes spécialisées comme des archers ou de la cavalerie légère, ainsi que d'autres types d'infanterie légère. Au IIe siècle, les troupes auxili (fr)
rdfs:label
  • Troupes auxiliaires (fr)
  • Troupes auxiliaires (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:type of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:forces of
is foaf:primaryTopic of