Tribunal est une série judiciaire française, qui fut diffusée sur TF1, dans les années 1988-1990. Cette série relança la carrière de l'acteur Yves Vincent, tenant le rôle du président du tribunal, le juge Garonne, seul personnage présent dans tous les épisodes. Cette série se déroule toujours selon le même schéma, fidèlement inspiré du véritable déroulement d'une audience en France.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Tribunal est une série judiciaire française, qui fut diffusée sur TF1, dans les années 1988-1990. Cette série relança la carrière de l'acteur Yves Vincent, tenant le rôle du président du tribunal, le juge Garonne, seul personnage présent dans tous les épisodes. Cette série se déroule toujours selon le même schéma, fidèlement inspiré du véritable déroulement d'une audience en France. Après le générique s'ouvrant sur une citation de Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (« On ne peut être juste si l'on est humain », 1746, Dico des citations), la voix off (Jean-Luc Reichmann) présente les parties et les données d'une affaire qui va être jugée, le temps d'un traveling sur la salle d'audience. À la fin de cette présentation, une sonnerie retentit et le tribunal fait son entrée. L'audience peut aussi bien être purement civile (ex : nullité du mariage) ou pénale (dans ce cas, le procureur est présent). L'épisode reconstitue l'audience en respectant la procédure : rapport du président, interrogatoire des parties par le président, questions des avocats et du procureur, clôture des débats, et, si l'audience était civile, plaidoirie du demandeur puis du défendeur, et si elle était pénale, plaidoirie de la partie civile, réquisitions du parquet et plaidoirie de la défense. Puis, l'audience est suspendue (suspensions généralement mise à profit pour diffuser une page de publicité). Enfin, l'audience reprend, et après un bref rappel des enjeux par la voix off, l'audience reprend et le juge Garonne rend son jugement, rédigé sous forme d'attendus (« Attendu que… »), non sans prendre le temps de s'interrompre pour expliquer aux parties ce qui a décidé le tribunal de juger en ce sens. L'épisode se conclut quand le président lève l'audience. Le jugement n'est jamais commenté par la voix off.De nombreuses célébrités feront une apparition dans cette série, dont Michèle Laroque, Jean-Marie Bigard, Roland Farrugia, Pierre Londiche, et bien d'autres. Tribunal fut l'une des meilleures séries judiciaires de l'époque, avec un certain nombre d'acteurs déjà rompus au théâtre de boulevard.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3536628 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3569 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 41 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 103969906 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:id
  • 168400 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • Tribunal
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Tribunal est une série judiciaire française, qui fut diffusée sur TF1, dans les années 1988-1990. Cette série relança la carrière de l'acteur Yves Vincent, tenant le rôle du président du tribunal, le juge Garonne, seul personnage présent dans tous les épisodes. Cette série se déroule toujours selon le même schéma, fidèlement inspiré du véritable déroulement d'une audience en France.
rdfs:label
  • Tribunal (série télévisée)
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of