PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Les tombes papales dans l'ancienne basilique Saint-Pierre, alors appelée basilique de Constantin, se situaient à l'emplacement de la Basilique Saint-Pierre du Vatican. Elles sont construites à partir du Ve siècle jusqu'au XVIe siècle. La majorité de ces tombes a été détruite entre le XVIe siècle et le XVIIe siècle, en raison de la démolition de la vieille basilique Saint-Pierre, à l'exception d'une tombe détruite lors du Sac de Rome (846) par les Sarrasins. Le reste a été transféré, pour une partie dans la basilique, moderne, de Saint-Pierre du Vatican, implantée sur le site de la basilique primitive mais aussi, pour quelques-unes, dans d'autres églises de Rome.Les transferts répétés à partir des anciennes catacombes de Rome, deux incendies, au cours du XIVe siècle, dans l'archibasilique Saint-Jean-de-Latran et la reconstruction de la basilique Saint-Pierre, sont responsables de la destruction d'environ la moitié des les tombes papales. C'est pour cette raison que Donato Bramante, l'architecte en chef de la basilique moderne de Saint-Pierre, a été appelé "il Ruinate".Bien que la construction de la basilique primitive commence sous le règne de l'empereur Constantin Ier, elle s'achève au IVe siècle sous le règne du pape Léon Ier (440-461) qui est le premier pape enterré dans la basilique Constantin. Au cours des siècles, tant l'atrium, les chapelles dans la nef de la basilique qui ont abrité les tombeaux des papes, qui ont été répartis entre les différentes parties de la basilique alors que les rénovations se déroulent dans la basilique. Tout ce qui reste des tombes originales sont quelques sarcophages et fragments de sculptures. Il semble que le pape Jules II initie la destruction de la basilique constantinienne, car il veut libérer de l'espace pour sa « monstrueuse » tombe créée par Michel-Ange.On en sait très peu, sur l'emplacement et l'aspect des tombes originales : l'un des compte rendu précieux est celui des canons de l'Église et de l'historien Giacomo Grimaldi (un sénateur de Gênes et le père de Girolamo Grimaldi-Cavalleroni), qui a esquissé les tombes alors qu'elles étaient déplacées et sur la voie de la destruction le long des chemins de la basilique. Les croquis de Grimaldi enregistrent la forme et la complexité des anciennes tombes, dont beaucoup étaient à trois niveaux. Quelques tombes papales détruites sont également détaillées dans les écrits d' Alfonso Chacón.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6424270 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 35649 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 325 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106802858 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
georss:point
  • 41.90222222222222 12.453333333333333
rdf:type
rdfs:comment
  • Les tombes papales dans l'ancienne basilique Saint-Pierre, alors appelée basilique de Constantin, se situaient à l'emplacement de la Basilique Saint-Pierre du Vatican. Elles sont construites à partir du Ve siècle jusqu'au XVIe siècle. La majorité de ces tombes a été détruite entre le XVIe siècle et le XVIIe siècle, en raison de la démolition de la vieille basilique Saint-Pierre, à l'exception d'une tombe détruite lors du Sac de Rome (846) par les Sarrasins.
rdfs:label
  • Tombes papales dans l'antique basilique Saint-Pierre
owl:sameAs
geo:lat
  • 41.902222 (xsd:float)
geo:long
  • 12.453333 (xsd:float)
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of