Dans la Grèce antique, les thètes (en grec ancien οἱ θητικοί / hoì thêtikoí, littéralement « ceux qui travaillent des gages ») sont les citoyens les plus pauvres, contraints le plus souvent de louer leurs services à autrui moyennant salaire. Ils forment la plus grande part des clérouques (colons) dans le cadre de la colonisation grecque.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Dans la Grèce antique, les thètes (en grec ancien οἱ θητικοί / hoì thêtikoí, littéralement « ceux qui travaillent des gages ») sont les citoyens les plus pauvres, contraints le plus souvent de louer leurs services à autrui moyennant salaire. Ils forment la plus grande part des clérouques (colons) dans le cadre de la colonisation grecque.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 245735 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1247 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 12 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 101375331 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Dans la Grèce antique, les thètes (en grec ancien οἱ θητικοί / hoì thêtikoí, littéralement « ceux qui travaillent des gages ») sont les citoyens les plus pauvres, contraints le plus souvent de louer leurs services à autrui moyennant salaire. Ils forment la plus grande part des clérouques (colons) dans le cadre de la colonisation grecque.
rdfs:label
  • Thètes
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of