Teodora Ginés était une joueuse de cistre (bandora en espagnol, (sorte de mandoline ou basse pincée).Elle et sa sœur Micaela (chanteuse), provenant de Santiago de los Caballeros dans l`illeHispaniola, actuellement République dominicaine),ont été affranchies grâce à leur talent remarquable pour faire partie de l'Orchestre de la Cathédrale de Santiago de Cubaavec Pedro Almaza,un violoniste espagnol de Malaga et Jacome Viceira,un joueur portugais de « schawm » (sorte de hautbois baroque).La chanson « Son de Ma Teodora », datant des environs de 1580,lui est attribuée (bien que finalement, certains historiens pensent qu'elle ait été composée plus tard en son hommage et non pas par elle).Cette chanson comporte déjà des éléments caractéristiques de la musique folklorique cubaine moderne : basse pincée et polyrythmes syncopés avec changements constants de 2 à 3 coups dans une mesure.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Teodora Ginés était une joueuse de cistre (bandora en espagnol, (sorte de mandoline ou basse pincée).Elle et sa sœur Micaela (chanteuse), provenant de Santiago de los Caballeros dans l`illeHispaniola, actuellement République dominicaine),ont été affranchies grâce à leur talent remarquable pour faire partie de l'Orchestre de la Cathédrale de Santiago de Cubaavec Pedro Almaza,un violoniste espagnol de Malaga et Jacome Viceira,un joueur portugais de « schawm » (sorte de hautbois baroque).La chanson « Son de Ma Teodora », datant des environs de 1580,lui est attribuée (bien que finalement, certains historiens pensent qu'elle ait été composée plus tard en son hommage et non pas par elle).Cette chanson comporte déjà des éléments caractéristiques de la musique folklorique cubaine moderne : basse pincée et polyrythmes syncopés avec changements constants de 2 à 3 coups dans une mesure.
  • Teodora Ginés (Nacida en el siglo XVI en Santiago de los Caballeros) fue una tañedora de bandola, residente en Cuba y de origen dominicano. Se le atribuye haber escrito la canción "Son de la Má Teodora".
  • Teodora Ginés (1530-1598), was a Cuban musician and composer. She is credited as the maker of the song "Son de la Má Teodora".Teodora Ginés was formally a slave from the Dominican Republic, but was freed. Along with her sister, Micaela, she emigrated to Cuba, where they were both engaged at the orchestra at the Cathedral of Santiago de Cuba: Micaela as a violinist, and Teodora playing the Bandola.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 403725 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1695 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 18 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 91262637 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Teodora Ginés était une joueuse de cistre (bandora en espagnol, (sorte de mandoline ou basse pincée).Elle et sa sœur Micaela (chanteuse), provenant de Santiago de los Caballeros dans l`illeHispaniola, actuellement République dominicaine),ont été affranchies grâce à leur talent remarquable pour faire partie de l'Orchestre de la Cathédrale de Santiago de Cubaavec Pedro Almaza,un violoniste espagnol de Malaga et Jacome Viceira,un joueur portugais de « schawm » (sorte de hautbois baroque).La chanson « Son de Ma Teodora », datant des environs de 1580,lui est attribuée (bien que finalement, certains historiens pensent qu'elle ait été composée plus tard en son hommage et non pas par elle).Cette chanson comporte déjà des éléments caractéristiques de la musique folklorique cubaine moderne : basse pincée et polyrythmes syncopés avec changements constants de 2 à 3 coups dans une mesure.
  • Teodora Ginés (Nacida en el siglo XVI en Santiago de los Caballeros) fue una tañedora de bandola, residente en Cuba y de origen dominicano. Se le atribuye haber escrito la canción "Son de la Má Teodora".
  • Teodora Ginés (1530-1598), was a Cuban musician and composer. She is credited as the maker of the song "Son de la Má Teodora".Teodora Ginés was formally a slave from the Dominican Republic, but was freed. Along with her sister, Micaela, she emigrated to Cuba, where they were both engaged at the orchestra at the Cathedral of Santiago de Cuba: Micaela as a violinist, and Teodora playing the Bandola.
rdfs:label
  • Teodora Ginés
  • Teodora Ginés
  • Teodora Ginés
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of