Le temple de la Raison, créé sous la Révolution française en 1793, est le temple d'une nouvelle religion inspirée des dogmes de la franc-maçonnerie et destinée à remplacer le christianisme : le culte de la Raison des Hébertistes athées (automne 1793-printemps 1794) puis le culte de l'Être suprême des Montagnards déistes (printemps 1794-été 1794).La « religion » centrée sur le culte de la Raison devait rassembler tous les peuples sous la devise de la liberté et de l'égalité afin de revenir aux principes fondamentaux de la République romaine, ce qui signifiait explicitement la fin de toutes les monarchies.Le principal instigateur du culte de l'Être suprême fut Robespierre.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le temple de la Raison, créé sous la Révolution française en 1793, est le temple d'une nouvelle religion inspirée des dogmes de la franc-maçonnerie et destinée à remplacer le christianisme : le culte de la Raison des Hébertistes athées (automne 1793-printemps 1794) puis le culte de l'Être suprême des Montagnards déistes (printemps 1794-été 1794).La « religion » centrée sur le culte de la Raison devait rassembler tous les peuples sous la devise de la liberté et de l'égalité afin de revenir aux principes fondamentaux de la République romaine, ce qui signifiait explicitement la fin de toutes les monarchies.Le principal instigateur du culte de l'Être suprême fut Robespierre. Député du Tiers-Etat, puis chef de file du parti des Montagnards devenu l'un des accusateurs, avec son collaborateur direct Saint-Just lors du procès de Louis XVI et figure prépondérante du Comité de salut public de juillet 1793 à juillet 1794, il proposa, pour contrer la religion catholique mise à l'index depuis 1792, mais aussi pour contrer les idées athées, de créer une nouvelle « religion », d'où l'idée de « reconsacrer » des églises, dont celle de sainte Geneviève à Paris en temples maçonniques dit "de la Raison". En effet, sainte Geneviève était vénérée pendant la Révolution, car elle avait protégé Paris contre l'invasion des Huns en 451.De nombreuses églises furent transformées en temples de la Raison puis en temples de l'Être suprême. On peut citer : la cathédrale Notre-Dame de Paris (10 novembre 1793) l'église Saint-Sulpice à Paris, l'église Saint-Paul Saint-Louis dans le Marais, ancienne maison professe des Jésuites, la basilique Saint-Denis, l'église des Invalides, l'église saint Thomas d'Aquin, le Panthéon de Paris, l'église Saint Pierre dans le quartier de Montmartre (dévastée), la cathédrale Notre-Dame de Chartres, la cathédrale Notre-Dame de Reims, la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes, la cathédrale Notre-Dame de Rouen, l'église Notre Dame de Versailles, l'église Saint-Pierre de Caen, La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg (30 brumaire an II, 20 novembre 1793), L'église Saint-Sauveur de Rennes, et beaucoup d'églises de province.Cependant, de nombreuses églises qui servaient d'entrepôts, avaient été vendues ou affectées à d'autres usages ne furent pas transformées en temples de la Raison ou en temples de l'Être suprême.Le Concordat rétablira en 1802 le culte catholique dans les églises.
  • The Temple of Reason (French: Temple de la Raison) was, during the French Revolution, a temple for a new belief system created to replace Christianity: the Cult of Reason, which were based on the ideals of atheism and humanism. This "religion" was supposed to be universal and to spread the ideas of the revolution, summarized in its "Liberté, égalité, fraternité" motto, which was also inscribed on the Temples.
  • El temple de la Raó (temple de la Raison en francès), creat sota la Revolució francesa el 1793, va ser el temple d'una nova religió considerada per a reemplaçar el cristianisme: el culte de l'Ésser suprem.La religió centrada en el culte a la Raó havia de reunir tots els pobles sota la divisa de la llibertat i de la igualtat per tal de tornar als principis fonamentals de la república romana, el que significava explícitament la fi de totes les monarquies. El principal instigador del culte a la Raó va ser Robespierre. Diputat del tercer estat, després acusador durant el procés de Lluís XVI (va votar per la mort del rei) i cap del Comitè de salut pública, va creure bo, per oposar-se a la religió catòlica posada a l'índex des dels estats generals, de crear una nova religió, d'aquí la idea de reconsagrar l'església de santa Genoveva en temple de la raó. De fet, santa Genoveva era venerada durant la Revolució, ja que havia protegit París de la invasió dels Huns el 451.Nombroses esglésies van ser transformades en temples de la Raó. Es pot citar: la catedral Notre-Dame de París (10 novembre de 1793) l'església del Saint-Sulpice a París, l'església Saint-Paul Saint-Louis a Le Marais, antiga casa professa dels Jesuïtes, la basílica de Saint-Denis, l'església dels Invalides, l'església saint Thomas d'Aquin, el Panteó de París, l'església Sant Pierre al barri de Montmartre (devastat), la Catedral Notre-Dame de Reims, la Catedral Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes, l'església de Notre Dame de Versalles, l'església Saint-Pierre de Caen, i moltes esglésies de província.Les esglésies van servir sovint de magatzems.El Concordat del 1801 restablirà de 1802 el culte catòlic a les esglésies.
  • Chrám Rozumu (fr. Temple de la Raison) bylo označení kostela určeného pro státní náboženství, které vzniklo v roce 1793 během Velké francouzské revoluce, aby nahradilo křesťanství. Toto nové náboženství vyznávalo kult Rozumu a kult Nejvyšší bytosti. Hlavním strůjcem kultu Nejvyšší bytosti byl Maximilien Robespierre, který byl od července 1793 do července 1794 hlavním vůdcem Výboru pro veřejné blaho. Navrhl, aby proti katolickému náboženství, které bylo zakázáno od roku 1792, ale také proti myšlenkám ateismu, bylo vytvořeno nové náboženství, k čemuž byly využity původní kostely. Z významných kostelů, které byly přeměněny na chrámy Rozumu a Nejvyšší bytosti, to byly: Katedrála Notre-Dame v Paříži Kostel svatého Sulpicia v Paříži Kostel svatého Pavla a Ludvíka v Paříži Bazilika Saint-Denis Kostel Pařížské Invalidovny Kostel svatého Tomáše Akvinského v Paříži Pařížský Panthéon Katedrála Notre-Dame v Remeši Katedrála Saint-Pierre-et-Saint-Paul v Troyes Katedrála Notre-Dame v Rouenu Kostel Notre-Dame ve Versailles Kostel sv. Petra v Caen Katedrála Notre-Dame ve Štrasburku Bazilika sv. Salvátora v RennesZbývající kostely, které byly prohlášeny za národní majetek a nebyly využity pro nové náboženství, byly přeměněny např. na skladiště nebo byly prodány a přestavěny pro jiné použití. Katolický kult v kostelech obnovil konkordát z roku 1802.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 433629 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3387 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 37 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110367693 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le temple de la Raison, créé sous la Révolution française en 1793, est le temple d'une nouvelle religion inspirée des dogmes de la franc-maçonnerie et destinée à remplacer le christianisme : le culte de la Raison des Hébertistes athées (automne 1793-printemps 1794) puis le culte de l'Être suprême des Montagnards déistes (printemps 1794-été 1794).La « religion » centrée sur le culte de la Raison devait rassembler tous les peuples sous la devise de la liberté et de l'égalité afin de revenir aux principes fondamentaux de la République romaine, ce qui signifiait explicitement la fin de toutes les monarchies.Le principal instigateur du culte de l'Être suprême fut Robespierre.
  • The Temple of Reason (French: Temple de la Raison) was, during the French Revolution, a temple for a new belief system created to replace Christianity: the Cult of Reason, which were based on the ideals of atheism and humanism. This "religion" was supposed to be universal and to spread the ideas of the revolution, summarized in its "Liberté, égalité, fraternité" motto, which was also inscribed on the Temples.
  • Chrám Rozumu (fr. Temple de la Raison) bylo označení kostela určeného pro státní náboženství, které vzniklo v roce 1793 během Velké francouzské revoluce, aby nahradilo křesťanství. Toto nové náboženství vyznávalo kult Rozumu a kult Nejvyšší bytosti. Hlavním strůjcem kultu Nejvyšší bytosti byl Maximilien Robespierre, který byl od července 1793 do července 1794 hlavním vůdcem Výboru pro veřejné blaho.
  • El temple de la Raó (temple de la Raison en francès), creat sota la Revolució francesa el 1793, va ser el temple d'una nova religió considerada per a reemplaçar el cristianisme: el culte de l'Ésser suprem.La religió centrada en el culte a la Raó havia de reunir tots els pobles sota la divisa de la llibertat i de la igualtat per tal de tornar als principis fonamentals de la república romana, el que significava explícitament la fi de totes les monarquies.
rdfs:label
  • Temple de la Raison
  • Chrám Rozumu
  • Temple de la Raó
  • Temple of Reason
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of