Giuseppe Verdi (1813-1901) compose entre 1839 et 1893 vingt-huit opéras, créés pour la plupart sur les scènes italiennes : Milan (Oberto, Un giorno di regno, Nabucco, I Lombardi, Giovanna d'Arco, Otello, Falstaff) , Venise (Ernani, Rigoletto, La traviata, Simon Boccanegra), Rome (I due Foscari, La battaglia di Legnano, Il trovatore, Un ballo in maschera), Naples (Alzira, Luisa Miller), Florence (Macbeth), Trieste (Il corsaro, Stiffelio) et Rimini (Aroldo) mais aussi à Londres (I masnadieri), Paris (Les Vêpres siciliennes, Don Carlos), Saint-Pétersbourg (La forza del destino) ou Le Caire (Aida).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Giuseppe Verdi (1813-1901) compose entre 1839 et 1893 vingt-huit opéras, créés pour la plupart sur les scènes italiennes : Milan (Oberto, Un giorno di regno, Nabucco, I Lombardi, Giovanna d'Arco, Otello, Falstaff) , Venise (Ernani, Rigoletto, La traviata, Simon Boccanegra), Rome (I due Foscari, La battaglia di Legnano, Il trovatore, Un ballo in maschera), Naples (Alzira, Luisa Miller), Florence (Macbeth), Trieste (Il corsaro, Stiffelio) et Rimini (Aroldo) mais aussi à Londres (I masnadieri), Paris (Les Vêpres siciliennes, Don Carlos), Saint-Pétersbourg (La forza del destino) ou Le Caire (Aida). Il remanie la musique et fait traduire le livret de certains d'entre-eux, pour adapter leur version italienne initiale aux exigences de la « grande boutique », en rajoutant un ballet dans le style du grand opéra (I Lombardi devient ainsi Jérusalem, Il trovatore, un nouveau Trouvère, Macbeth est traduit en français pour le Théâtre-Lyrique), ou leur version française de la création à la scène italienne, en rusant pour déjouer la censure (Les Vêpres siciliennes devient Giovanna di Guzman à Parme avant de pouvoir reprendre son titre initial traduit en italien, I vespri siciliani, à Milan, le Don Carlos parisien en français devient un Don Carlo en italien à Milan). Verdi remanie aussi dans la même langue ses œuvres initiales italiennes pour en faire de nouvelles avec de nouveaux librettistes : le Simon Boccanegra de Piave, créé à la Fenice, est revu avec Boito pour la Scala, Aroldo est une version révisée de Stiffelio, La forza del destino de Piave pour Saint-Pétersbourg est revue avec Ghislanzoni pour Milan. Il révise enfin cinq numéros du deuxième acte de La traviata qui avait « chuté » lors de sa création à la Fenice pour sa « réparation » triomphale du Teatro San Benedetto. Le tableau qui suit présente les interprètes et les salles des premières mondiales (PM) et, le cas échéant, des recréations italiennes (RI) ou françaises (RF) après remaniement (colonne « V » pour « Version »). La langue du livret est indiquée en colonne « L ». Les rôles sont donnés, comme dans l'article principal consacré à chacun des opéras, dans l'ordre indiqué sur les fiches accessibles sur le site de l'Istituto nazionale di studi verdiani. La colonne « pays » donne les entités actuelles pour la facilité du classement et précise le statut d'appartenance de la ville à l'époque de la création (ex. Trieste, ville aujourd'hui italienne était, en 1848 une cité indépendante appartenant à l'Empire d'Autriche). Les informations sont initialement classées dans l'ordre chronologique des premières mondiales et des recréations éventuelles. Elles peuvent être triées selon les différents types de données en cliquant sur le titre de l'une ou l'autre des colonnes. Le retour au classement initial s'obtient en rechargeant la page (F5).
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5981340 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 61558 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 1367 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 100907486 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Giuseppe Verdi (1813-1901) compose entre 1839 et 1893 vingt-huit opéras, créés pour la plupart sur les scènes italiennes : Milan (Oberto, Un giorno di regno, Nabucco, I Lombardi, Giovanna d'Arco, Otello, Falstaff) , Venise (Ernani, Rigoletto, La traviata, Simon Boccanegra), Rome (I due Foscari, La battaglia di Legnano, Il trovatore, Un ballo in maschera), Naples (Alzira, Luisa Miller), Florence (Macbeth), Trieste (Il corsaro, Stiffelio) et Rimini (Aroldo) mais aussi à Londres (I masnadieri), Paris (Les Vêpres siciliennes, Don Carlos), Saint-Pétersbourg (La forza del destino) ou Le Caire (Aida).
rdfs:label
  • Tableau synoptique des interprètes et des lieux de la création des opéras de Giuseppe Verdi
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is foaf:primaryTopic of