PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La succession d'Alexandre le Grand, mort à Babylone en 323 av. J.-C. sans héritier en âge de régner, est à l'origine des guerres des diadoques (322 à 281). Dans un premier temps, Philippe III, son demi-frère déficient mental, et Alexandre IV, son fils posthume, sont proclamés rois de Macédoine, avec pour tuteurs Cratère puis Antipater. Cependant l'appétit de puissance des généraux macédoniens est plus fort que la fidélité dynastique. Leurs règnes, qui s'avèrent fictifs, sont en effet de courte durée. Philippe III est assassiné en 317 sous l'ordre d'Olympias ; quant à Alexandre IV, il est exécuté par Cassandre en 310.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 404135 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 13086 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 169 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110739954 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La succession d'Alexandre le Grand, mort à Babylone en 323 av. J.-C. sans héritier en âge de régner, est à l'origine des guerres des diadoques (322 à 281). Dans un premier temps, Philippe III, son demi-frère déficient mental, et Alexandre IV, son fils posthume, sont proclamés rois de Macédoine, avec pour tuteurs Cratère puis Antipater. Cependant l'appétit de puissance des généraux macédoniens est plus fort que la fidélité dynastique.
rdfs:label
  • Succession d'Alexandre le Grand
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of