Auteur-compositeur et interprète, Stephen Faulkner, prénommé familièrement « Steve », est né à Montréal en 1954.D'abord guitariste, mais capable aussi de se débrouiller au piano, dont son père lui légua l'habilité, Faulkner accompagne sur scène le chansonnier Plume Latraverse autour de 1973-74. Assez rapidement, une belle créativité s'installe entre les deux.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Auteur-compositeur et interprète, Stephen Faulkner, prénommé familièrement « Steve », est né à Montréal en 1954.D'abord guitariste, mais capable aussi de se débrouiller au piano, dont son père lui légua l'habilité, Faulkner accompagne sur scène le chansonnier Plume Latraverse autour de 1973-74. Assez rapidement, une belle créativité s'installe entre les deux. Faulkner doit ce surnom de Cassonade — surnom qu'il déteste — à Plume.Faulkner participe à l'album Plume pou digne de Latraverse, en 1974.En 1975, les 2 musiciens signent Pommes de route, un album qui comprend plusieurs titres devenus des classiques : La 20, Jonquière, Hold up, Ma porte de shed, Pleine Lune et U.F.O.En 1978, Stephen Faulkner enregistre un premier album solo : Cassonade, qui contient sa chanson la plus célèbre, Si j'avais un char.En 1980, il publie À cheval donné, on r'garde pas la bride, aux accents country, mais légèrement plus rock que le précédent. Faulkner peut compter sur la collaboration d'invités prestigieux. Une chanson se démarque plus particulièrement, Doris, une ballade country-rock sur les difficultés du métier de chanteur de club, un thème qui inspire Faulkner.Les années 1980 sont assez difficiles sur le plan discographique. Le Rap du pape, en 1984, une chanson qui évoque avec dérision la visite du pape Jean-Paul II à Montréal, est retiré du marché par sa compagnie de disques.Au milieu des années 80 il fait deux séjours en France et régale le public de ses quelques shows. Il est l'invité de Jean-Louis Foulquier dans Pollen sur France Inter.Au début des années 1990, il donne quelques séries de spectacles en France. La chanson Un cowboy à Paris témoigne de son « expérience » française.En 1992, après une longue éclipse sur disque, il revient avec Caboose. Le disque contient la chanson Cajuns de l'an 2000, qui tisse des parallèles entre l'histoire du peuple acadien (déporté jusqu'en Louisiane) et la situation politique des québécois.En 1995, l'anthologie Si j'avais un char remet en circulation l'ensemble de sa production de 1975 à 1992. Cette été-là, il retrouve Plume pour un concert-anniversaire de Pommes de route, sur la scène du Spectrum de Montréal, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.En 2000, il revient sur disque avec Tessons d'auréole. L'album comprend le suave swing La Perle rare de même que L'Étoile vagabonde, une suite, ni plus ni plus moins, de la chanson Doris.En 2002, Stephen Faulkner rapatrie tout son catalogue chez La Tribu, étiquette de disques que dirige le flegmatique Claude Larivée (président de l'ADISQ à partir de 2007). Depuis, Cass a publié 2 nouveaux albums chez La Tribu, dont un live Capturé vivant, enregistré au cabaret Juste pour rire en 2002.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1559338 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3486 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 20 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109741474 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Auteur-compositeur et interprète, Stephen Faulkner, prénommé familièrement « Steve », est né à Montréal en 1954.D'abord guitariste, mais capable aussi de se débrouiller au piano, dont son père lui légua l'habilité, Faulkner accompagne sur scène le chansonnier Plume Latraverse autour de 1973-74. Assez rapidement, une belle créativité s'installe entre les deux.
rdfs:label
  • Stephen Faulkner
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:producer of
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of