Le principe de souveraineté nationale a des racines dans l'antiquité avec la constitution des nations, du droit et des frontières. Fortement associé à l'idée de « Nation » par la Révolution française, Il est aujourd'hui revendiqué par tous les États, démocratiques ou non dans le cadre du Droit international .Le droit le précise peu à peu, au XVIIIe siècle notamment.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le principe de souveraineté nationale a des racines dans l'antiquité avec la constitution des nations, du droit et des frontières. Fortement associé à l'idée de « Nation » par la Révolution française, Il est aujourd'hui revendiqué par tous les États, démocratiques ou non dans le cadre du Droit international .Le droit le précise peu à peu, au XVIIIe siècle notamment. Il figure explicitement dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 en son article 3: « Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément » et constitue un sujet de débat au sein des alliances de nations notamment dans le cadre de la construction européenne . Il est tantôt un facteur de cohésion (en France sous l'égide d'une république indivisible, de la constitution et de son garant le Conseil constitutionnel) et de construction des équilibres géostratégiques, tantôt un facteur de tensions, par exemple lors des guerres (guerres franco-allemandes notamment), voire des guerres mondiales ou de la guerre froide. Ce concept évolue et se complexifie en raison de sa coexistence avec le développement d'une certaine liberté de circulation (et de grands réseaux de transports transnationaux) et de la mondialisation et la construction de nouvelles identités et entités (l'Europe par exemple), voire avec l'apparition de forces d'interventions multinationales (OTAN, Casques bleus de l'ONU), notamment sous l'égide de l'ONU, qui nécessitent de reconsidérer les rôles et missions, et donc le fonctionnement et les modalités d'entrainement des armées. La protection de cette souveraineté a justifié le choix de certain pays de mettre en place le principe de la dissuasion nucléaire, qui est aussi un poids économique et politique
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 648651 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageInterLanguageLink
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 11521 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 53 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107833071 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le principe de souveraineté nationale a des racines dans l'antiquité avec la constitution des nations, du droit et des frontières. Fortement associé à l'idée de « Nation » par la Révolution française, Il est aujourd'hui revendiqué par tous les États, démocratiques ou non dans le cadre du Droit international .Le droit le précise peu à peu, au XVIIIe siècle notamment.
rdfs:label
  • Souveraineté nationale
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of