Sept haï-kaïs est un cycle de mélodies de Maurice Delage pour soprano et ensemble de musique de chambre avec flûte, hautbois, clarinette en sibémol, piano et quatuor à cordes.Composée en 1924 sur des tankas et des haïkus classiques, traduits du japonais par le compositeur, l'œuvre a été créée le 16 février 1925 par Jane Bathori, sous la direction de Darius Milhaud, lors d’un concert de la Société musicale indépendante (SMI).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Sept haï-kaïs est un cycle de mélodies de Maurice Delage pour soprano et ensemble de musique de chambre avec flûte, hautbois, clarinette en sibémol, piano et quatuor à cordes.Composée en 1924 sur des tankas et des haïkus classiques, traduits du japonais par le compositeur, l'œuvre a été créée le 16 février 1925 par Jane Bathori, sous la direction de Darius Milhaud, lors d’un concert de la Société musicale indépendante (SMI). Cette société de concerts avait été fondée en 1909 par Maurice Ravel et d'autres amis de Delage, pour s'affranchir des restrictions liées aux formes et aux styles des œuvres programmées par la Société nationale de musique (SNM).Plus brèves et plus complexes que les Quatre poèmes hindous créés en 1914, ces mélodies en prolongent l'esthétique « de la plus haute exigence intellectuelle et d'un souci poussé à l'extrême de la litote ».Moins célèbres que les Trois poésies de la lyrique japonaise de Stravinsky (1913), dont la traduction en français était déjà de Maurice Delage, les Sept haï-kaïs représentent un trait d'union culturel entre la musique japonaise et la musique française contemporaine, et sont considérés comme le chef-d'œuvre de la maturité de leur auteur.
dbpedia-owl:author
dbpedia-owl:genre
dbpedia-owl:language
dbpedia-owl:musicComposer
dbpedia-owl:releaseDate
  • 1925-02-16 (xsd:date)
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6160655 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 31800 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 198 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109627757 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1923 (xsd:integer)
  • 1925 (xsd:integer)
  • 1926 (xsd:integer)
  • 1929 (xsd:integer)
  • 1951 (xsd:integer)
  • 1957 (xsd:integer)
  • 1959 (xsd:integer)
  • 1978 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 1996 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2011 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:charte
  • vocal
prop-fr:collection
  • Poésie
  • libretto
  • Mélophiles
prop-fr:composition
  • non datée,
  • achevée en 1924
prop-fr:date
  • 2014-02-13 (xsd:date)
prop-fr:directeur
  • oui
prop-fr:effectif
prop-fr:filename
  • Delage analyse haïkaïs 1.flac
  • Delage analyse haïkaïs 3.flac
prop-fr:format
prop-fr:genre
prop-fr:id
  • AM
  • GS
  • RD
  • FF
  • RM
  • Marius Flothuis1996
  • Philippe Rodriguez2001
  • Maurice Coyaud, Fourmis sans ombre1978
  • Michaël Andrieu2011
  • RM2
  • RMus
  • Gaston Renondeau, Anthologie de la poésie japonaise classique1978
  • Jean-Pierre Bartoli, Dictionnaire des orientalistes de langue française2012
prop-fr:interprètesCréation
  • Darius Milhaud .
  • Jane Bathori ,
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 90 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:jour
  • 11 (xsd:integer)
  • 13 (xsd:integer)
  • 15 (xsd:integer)
  • 23 (xsd:integer)
  • 24 (xsd:integer)
  • 27 (xsd:integer)
  • 28 (xsd:integer)
prop-fr:langue
prop-fr:lieu
  • Amsterdam
  • Genève
  • Paris
prop-fr:légende
  • . Musée Gotoh, Tokyo.
  • Rencontre de poètes et de musiciens,
  • scène des rouleaux illustrés du Dit du Genji
prop-fr:mois
  • février
  • mai
  • mars
  • novembre
  • septembre
prop-fr:musique
prop-fr:nom
  • Pouillon
  • Rodriguez
  • Andrieu
prop-fr:oldid
  • 100936179 (xsd:integer)
prop-fr:premièreMondeDate
  • 1925-02-16 (xsd:date)
prop-fr:premièreMondeLieu
  • Salle Érard
prop-fr:prénom
  • François
  • Michaël
  • Philippe
prop-fr:périodique
prop-fr:sousTitre
  • Autour de la reprise musicale et de ses effets au cinéma
  • Essai sur la mélodie française depuis Duparc
  • La Solitude de l'artisan
prop-fr:texte
  • divers poètes japonais,
  • tankas et haïkus de
  • traduits par le compositeur
prop-fr:title
  • Appoggiatures du « Coq » au piano.
  • Modulation de « L’été… » au piano.
prop-fr:titre
  • 0001-11-18 (xsd:date)
  • Dictionnaire des orientalistes de langue française
  • Réinvestir la musique
  • Maurice Delage
  • « Exprimer l'inexprimable »
  • Critique de l'enregistrement réalisé par Felicity Lott et le Kammerensemble de Paris dirigé par Armin Jordan
  • Anthologie de la poésie japonaise classique
  • Compte rendu du concert de Genève
  • Compte rendu du concert de la SMI
  • Compte rendu du concert du février 1951
  • Fourmis sans ombre, le livre du haïku
  • M. Delage
  • Sept haï-kaïs
  • Sept haï-kaïs par Maurice Delage
  • Compte rendu du concert de l'Orchestre Radio-Symphonique
prop-fr:volume
  • 6 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Sept haï-kaïs est un cycle de mélodies de Maurice Delage pour soprano et ensemble de musique de chambre avec flûte, hautbois, clarinette en sibémol, piano et quatuor à cordes.Composée en 1924 sur des tankas et des haïkus classiques, traduits du japonais par le compositeur, l'œuvre a été créée le 16 février 1925 par Jane Bathori, sous la direction de Darius Milhaud, lors d’un concert de la Société musicale indépendante (SMI).
rdfs:label
  • Sept haï-kaïs
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Sept haï-kaïs
is dbpedia-owl:created of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of