Augustine-Célestine Schriwaneck, dite Scriwaneck était une actrice française, née à Rouen le 23 juin 1825, décédée en 1910.Sa mère, Mademoiselle Leriche, était actrice au Théâtre des Arts à Rouen, quand elle rencontra le violoncelliste virtuose d’origine hollandaise Charles-Guillaume Schriwaneck, qui jouait également avec talent de l’orgue et du piano. Ils eurent ensemble cette fille Célestine.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Augustine-Célestine Schriwaneck, dite Scriwaneck était une actrice française, née à Rouen le 23 juin 1825, décédée en 1910.Sa mère, Mademoiselle Leriche, était actrice au Théâtre des Arts à Rouen, quand elle rencontra le violoncelliste virtuose d’origine hollandaise Charles-Guillaume Schriwaneck, qui jouait également avec talent de l’orgue et du piano. Ils eurent ensemble cette fille Célestine. Charles-Guillaume partit ensuite se fixer en Suisse, où il se maria avec Fanny Hoffmann, et fut titulaire de la cathédrale de Lausanne de 1840 à 1867.Célestine commença à jouer très jeune, et elle n’eut pas d’autre professeur que sa mère. En 1843, elle quitta Rouen pour Paris, où elle travailla d’abord au Théâtre Beaumarchais, puis en 1845 au Théâtre du Palais-Royal, et enfin, en 1849, au Théâtre des Variétés. Par la suite elle joua dans plusieurs salles à Paris (Théâtre du Châtelet, Théâtre des Folies-Dramatiques) et elle fit de nombreuses tournées en province.Selon Mlle Déjazet, Scriwaneck était l’actrice qui a le mieux joué les rôles de travesti. Pourtant dans Le major Cravachon, où elle tient le rôle d’Olympe, le rôle de travesti, celui d’Amélie, est tenu par Aline Duval.On peut imaginer que Scriwaneck n'était pas très grande. En effet dans Embrassons-nous, Folleville !, où elle tient le rôle de Berthe, Folleville se plaint que la fiancée qu'on veut lui imposer, Berthe, ne mesure que 3 pieds 9 pouces, soit environ 1,22 m... Mais Folleville, contraint et déçu, exagère sans doute un peu.Scriwaneck a été remarquée par sa voix agréable, son jeu fin et plein de charme. Elle avait su prendre la difficile succession de Mlle Déjazet au Théâtre du Palais-Royal sans tomber dans l’imitation. En dehors de son métier, et pendant toute sa vie, elle a montré de grandes qualités humaines, notamment en 1870, lors du Siège de Paris.Elle termina sa carrière comme professeur. Elle eut, entre autres, comme élèves Théodore Botrel et la petite Stehlé qui joua à 9 ans dans Fiancés en herbe de Georges Feydeau.Scriwaneck prit sa retraite en 1887, et mourut en 1910 à l'âge de 85 ans.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 479476 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3773 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 54 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106813158 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Augustine-Célestine Schriwaneck, dite Scriwaneck était une actrice française, née à Rouen le 23 juin 1825, décédée en 1910.Sa mère, Mademoiselle Leriche, était actrice au Théâtre des Arts à Rouen, quand elle rencontra le violoncelliste virtuose d’origine hollandaise Charles-Guillaume Schriwaneck, qui jouait également avec talent de l’orgue et du piano. Ils eurent ensemble cette fille Célestine.
rdfs:label
  • Scriwaneck
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of