Sébastien Loeb conquiert en 2005 son deuxième titre de champion du monde des rallyes au terme d'une saison record durant laquelle il s'imposa à dix reprises, dont six fois consécutivement, et enregistra le temps scratch dans près d'une spéciale sur deux malgré les fortes contraintes du balayage imposées au leader du classement mondial par le règlement de l'époque.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Sébastien Loeb conquiert en 2005 son deuxième titre de champion du monde des rallyes au terme d'une saison record durant laquelle il s'imposa à dix reprises, dont six fois consécutivement, et enregistra le temps scratch dans près d'une spéciale sur deux malgré les fortes contraintes du balayage imposées au leader du classement mondial par le règlement de l'époque. Désormais épaulé par François Duval suite à la retraite de Carlos Sainz, les deux hommes offrent à Citroën un troisième sacre de rang chez les constructeurs. Mais cette nouvelle consécration ne suffit pas à remettre en question la décision du groupe PSA de mettre un terme à ses activités en rallyes mondiaux, laissant l'alsacien sans volant officiel en fin d'année. Loeb participe également pour la première fois de sa carrière à une course sur circuit d'envergure internationale avec un engagement aux 24 Heures du Mans au sein de la structure Pescarolo Sport. Il termine sa saison sportive en répondant à nouveau présent pour l'édition annuelle de la Course des Champions au cours de laquelle il remporte un deuxième titre dans l'épreuve individuelle.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7649596 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 189740 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 394 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107976874 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:align
  • right
prop-fr:direction
  • vertical
prop-fr:footer
  • Sur une épreuve réputée être un enfer pour la mécanique, Sébastien Loeb et Daniel Elena allient vitesse et fiabilité à travers quatorze temps scratchs consécutifs lors de l'édition 2005 du rallye de Chypre. Dominateur sur les manches asphaltes depuis ses débuts, le duo est alors en passe de trouver la même recette à succès sur le gravier.
  • Sébastien Loeb poursuit la série qui le mènera vers un deuxième titre mondial en signant une cinquième victoire de rang à l'issue du rallye de l'Acropole.
prop-fr:footerAlign
  • left
prop-fr:image
  • Sébastien Loeb - 2005 Cyprus Rally 3.jpg
  • Sébastien Loeb and Daniel Elena.jpg
  • Ss7 loeb.jpg
  • Ss9 loeb.jpg
  • Sébastien Loeb - 2005 Cyprus Rally 2.jpg
prop-fr:width
  • 220 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Sébastien Loeb conquiert en 2005 son deuxième titre de champion du monde des rallyes au terme d'une saison record durant laquelle il s'imposa à dix reprises, dont six fois consécutivement, et enregistra le temps scratch dans près d'une spéciale sur deux malgré les fortes contraintes du balayage imposées au leader du classement mondial par le règlement de l'époque.
rdfs:label
  • Saison 2005 de Sébastien Loeb en sport automobile
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is foaf:primaryTopic of