Property Value
dbo:abstract
  • Roger Mortimer (25 avril 1287 – 29 novembre 1330), 3e baron Mortimer de Wigmore et 1er comte de March, est un important et puissant seigneur anglais des Marches galloises. Descendant d'un des compagnons normands de Guillaume le Conquérant, il hérite à la mort de son père Edmond Mortimer en 1304 de plusieurs possessions conséquentes au pays de Galles et en Irlande. Mortimer acquiert en outre de nombreux autres domaines au pays de Galles et en Irlande grâce à son avantageux mariage avec Jeanne de Geneville, 2e baronne Geneville. Il consacre une grande partie de sa carrière militaire en Irlande, où il défend le patrimoine de son épouse face aux prétentions de ses rivaux locaux et s'oppose à l'invasion écossaise menée par Édouard Bruce. Ainsi, en 1316, il est nommé Lord lieutenant d'Irlande par le roi Édouard II et parvient au bout de deux ans d'efforts incessants à expulser les Écossais d'Irlande et à restaurer la paix dans ses terres. Initialement partisan de la politique menée par le roi Édouard, Roger Mortimer rallie progressivement l'opposition baronniale à partir de 1320. Il devient rapidement un adversaire implacable d'Hugues le Despenser le Jeune, le nouveau favori royal, et impose son bannissement perpétuel en 1321. Mais, isolé et vaincu par les troupes royales, Roger est contraint de capituler dès l'année suivante et est emprisonné à la tour de Londres pour haute trahison. En 1323, il parvient à s'enfuir en France, où il est rejoint deux ans plus tard par l'épouse d'Édouard II, Isabelle de France, qui conclut avec lui une alliance et devient peut-être sa maîtresse. Les deux alliés réunissent à Paris une cour en exil rassemblant les opposants au régime d'Édouard et des Despenser et mènent à l'automne 1326 une invasion victorieuse de l'Angleterre. Mortimer joue un rôle important lors de la destitution d'Édouard II en 1327 et sera plus tard accusé d'avoir manigancé l'assassinat de l'ancien souverain au château de Berkeley. Durant les trois ans qui suivent la chute d'Édouard II, Roger Mortimer gouverne de facto l'Angleterre aux côtés d'Isabelle. Il se sert de son influence croissante à la cour pour parvenir à ses fins. Ainsi, il est créé comte de March en 1328 et s'empare peu à peu de nombreuses terres, principalement situées dans les Marches galloises, où il cherche à assurer son hégémonie. Mais sa cupidité, son arrogance, sa démesure et sa gestion impopulaire du conflit avec l'Écosse provoquent le mécontentement de la noblesse anglaise, qui fomente plusieurs rébellions et complots contre sa personne. Finalement, las du comportement du favori de sa mère, le jeune Édouard III renverse Mortimer en octobre 1330. Immédiatement incarcéré et accusé de nombreux crimes, le plus notoire étant sans doute d'avoir usurpé le pouvoir royal, Roger Mortimer est condamné à être pendu au gibet de Tyburn et voit l'ensemble de ses biens confisqués par la couronne. (fr)
  • Roger Mortimer (25 avril 1287 – 29 novembre 1330), 3e baron Mortimer de Wigmore et 1er comte de March, est un important et puissant seigneur anglais des Marches galloises. Descendant d'un des compagnons normands de Guillaume le Conquérant, il hérite à la mort de son père Edmond Mortimer en 1304 de plusieurs possessions conséquentes au pays de Galles et en Irlande. Mortimer acquiert en outre de nombreux autres domaines au pays de Galles et en Irlande grâce à son avantageux mariage avec Jeanne de Geneville, 2e baronne Geneville. Il consacre une grande partie de sa carrière militaire en Irlande, où il défend le patrimoine de son épouse face aux prétentions de ses rivaux locaux et s'oppose à l'invasion écossaise menée par Édouard Bruce. Ainsi, en 1316, il est nommé Lord lieutenant d'Irlande par le roi Édouard II et parvient au bout de deux ans d'efforts incessants à expulser les Écossais d'Irlande et à restaurer la paix dans ses terres. Initialement partisan de la politique menée par le roi Édouard, Roger Mortimer rallie progressivement l'opposition baronniale à partir de 1320. Il devient rapidement un adversaire implacable d'Hugues le Despenser le Jeune, le nouveau favori royal, et impose son bannissement perpétuel en 1321. Mais, isolé et vaincu par les troupes royales, Roger est contraint de capituler dès l'année suivante et est emprisonné à la tour de Londres pour haute trahison. En 1323, il parvient à s'enfuir en France, où il est rejoint deux ans plus tard par l'épouse d'Édouard II, Isabelle de France, qui conclut avec lui une alliance et devient peut-être sa maîtresse. Les deux alliés réunissent à Paris une cour en exil rassemblant les opposants au régime d'Édouard et des Despenser et mènent à l'automne 1326 une invasion victorieuse de l'Angleterre. Mortimer joue un rôle important lors de la destitution d'Édouard II en 1327 et sera plus tard accusé d'avoir manigancé l'assassinat de l'ancien souverain au château de Berkeley. Durant les trois ans qui suivent la chute d'Édouard II, Roger Mortimer gouverne de facto l'Angleterre aux côtés d'Isabelle. Il se sert de son influence croissante à la cour pour parvenir à ses fins. Ainsi, il est créé comte de March en 1328 et s'empare peu à peu de nombreuses terres, principalement situées dans les Marches galloises, où il cherche à assurer son hégémonie. Mais sa cupidité, son arrogance, sa démesure et sa gestion impopulaire du conflit avec l'Écosse provoquent le mécontentement de la noblesse anglaise, qui fomente plusieurs rébellions et complots contre sa personne. Finalement, las du comportement du favori de sa mère, le jeune Édouard III renverse Mortimer en octobre 1330. Immédiatement incarcéré et accusé de nombreux crimes, le plus notoire étant sans doute d'avoir usurpé le pouvoir royal, Roger Mortimer est condamné à être pendu au gibet de Tyburn et voit l'ensemble de ses biens confisqués par la couronne. (fr)
dbo:birthPlace
dbo:child
dbo:citizenship
dbo:deathDate
  • 1330-11-29 (xsd:date)
dbo:deathPlace
dbo:father
dbo:mother
dbo:occupation
dbo:placeOfBurial
dbo:spouse
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 67651 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 67225 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 189587738 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:alignt
  • center (fr)
  • center (fr)
prop-fr:année
  • 1906 (xsd:integer)
  • 1957 (xsd:integer)
  • 1958 (xsd:integer)
  • 1970 (xsd:integer)
  • 1972 (xsd:integer)
  • 1985 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2003 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
prop-fr:après
prop-fr:auteur
  • Charles Hopkinson (fr)
  • Alison Weir (fr)
  • Ian Mortimer (fr)
  • Natalie Fryde (fr)
  • Seymour Phillips (fr)
  • George Holmes (fr)
  • Derek Pratt (fr)
  • Martin Speight (fr)
  • Charles Hopkinson (fr)
  • Alison Weir (fr)
  • Ian Mortimer (fr)
  • Natalie Fryde (fr)
  • Seymour Phillips (fr)
  • George Holmes (fr)
  • Derek Pratt (fr)
  • Martin Speight (fr)
prop-fr:avant
  • création du titre (fr)
  • création du titre (fr)
prop-fr:blason
  • Arms of the House of Mortimer.svg (fr)
  • Arms of the House of Mortimer.svg (fr)
prop-fr:conflits
prop-fr:conjoint
prop-fr:date
  • 1899 (xsd:integer)
  • 1911 (xsd:integer)
  • 1951 (xsd:integer)
  • 1990 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
prop-fr:dateDeDécès
  • 1330-11-29 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1287-04-25 (xsd:date)
prop-fr:dynastie
prop-fr:débutDeRègne
  • 1328 (xsd:integer)
prop-fr:enfants
prop-fr:faitsD'armes
prop-fr:finDeRègne
  • 1330 (xsd:integer)
prop-fr:isbn
  • 0 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:lieu
  • Cambridge (fr)
  • Durham (fr)
  • Londres (fr)
  • Oxford (fr)
  • Garden City (fr)
  • Denbigh (fr)
  • Cambridge (fr)
  • Durham (fr)
  • Londres (fr)
  • Oxford (fr)
  • Garden City (fr)
  • Denbigh (fr)
prop-fr:lieuDeDécès
prop-fr:lieuDeNaissance
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:mère
prop-fr:nom
  • dbpedia-fr:Comte_de_March
  • Round (fr)
  • Shaw (fr)
  • Davies (fr)
  • Harding (fr)
  • Maddicott (fr)
  • Costain (fr)
  • Stones (fr)
  • Crump (fr)
  • Roger Mortimer (fr)
prop-fr:numéro
  • 14 (xsd:integer)
  • 26 (xsd:integer)
  • 39 (xsd:integer)
  • 65 (xsd:integer)
  • 110 (xsd:integer)
prop-fr:origine
  • Angleterre (fr)
  • Angleterre (fr)
prop-fr:pagesTotales
  • 312 (xsd:integer)
  • 377 (xsd:integer)
  • 494 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • J. R. S. (fr)
  • J. H. (fr)
  • Thomas B. (fr)
  • D. A. (fr)
  • E. L. G. (fr)
  • R. R. (fr)
  • C. G. (fr)
  • William Arthur (fr)
  • J. R. S. (fr)
  • J. H. (fr)
  • Thomas B. (fr)
  • D. A. (fr)
  • E. L. G. (fr)
  • R. R. (fr)
  • C. G. (fr)
  • William Arthur (fr)
prop-fr:père
prop-fr:période
  • 1328 (xsd:integer)
prop-fr:périodique
  • Oxford Dictionary of National Biography (fr)
  • English Historical Review (fr)
  • Transactions of the Denbighshire Historical Society (fr)
  • Oxford Dictionary of National Biography (fr)
  • English Historical Review (fr)
  • Transactions of the Denbighshire Historical Society (fr)
prop-fr:sousTitre
  • She-Wolf of France, Queen of England (fr)
  • Lords of the March (fr)
  • She-Wolf of France, Queen of England (fr)
  • Lords of the March (fr)
prop-fr:tailleBlason
  • 150 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • dbpedia-fr:Comte_de_March
  • (fr)
  • The Greatest Traitor. The Life of Sir Roger Mortimer, 1st Earl of March, Ruler of England, 1327–1330 (fr)
  • The Three Edwards (fr)
  • The tyranny and fall of Edward II, 1321-1326 (fr)
  • Queen Isabella (fr)
  • Thomas of Lancaster, 1307-1322. A Study in the Reign of Edward II (fr)
  • Baron Mortimer de Wigmore (fr)
  • Aymer de Valence, earl of Pembroke, 1307–1324. Baronial politics in the reign of Edward II (fr)
  • The Knights of England (fr)
  • Mortimer, Roger, first earl of March (fr)
  • The Death of Edward II in Berkeley Castle (fr)
  • The date of Roger Mortimer's escape from the Tower of London (fr)
  • Ascendance de Roger Mortimer (fr)
  • The Arrest of Roger Mortimer and Queen Isabel (fr)
  • The Landing of Queen Isabella (fr)
  • The Marcher Lordship of Chirk, 1329-1330 (fr)
  • The Mortimers (fr)
  • The Regime of Isabella and Mortimer, 1326-1330 (fr)
  • The Estates of the Higher Nobility in Fourteenth-century England (fr)
prop-fr:volume
  • 1 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:âgeAuDécès
  • 43 (xsd:integer)
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Roger Mortimer (25 avril 1287 – 29 novembre 1330), 3e baron Mortimer de Wigmore et 1er comte de March, est un important et puissant seigneur anglais des Marches galloises. Descendant d'un des compagnons normands de Guillaume le Conquérant, il hérite à la mort de son père Edmond Mortimer en 1304 de plusieurs possessions conséquentes au pays de Galles et en Irlande. Mortimer acquiert en outre de nombreux autres domaines au pays de Galles et en Irlande grâce à son avantageux mariage avec Jeanne de Geneville, 2e baronne Geneville. Il consacre une grande partie de sa carrière militaire en Irlande, où il défend le patrimoine de son épouse face aux prétentions de ses rivaux locaux et s'oppose à l'invasion écossaise menée par Édouard Bruce. Ainsi, en 1316, il est nommé Lord lieutenant d'Irlande pa (fr)
  • Roger Mortimer (25 avril 1287 – 29 novembre 1330), 3e baron Mortimer de Wigmore et 1er comte de March, est un important et puissant seigneur anglais des Marches galloises. Descendant d'un des compagnons normands de Guillaume le Conquérant, il hérite à la mort de son père Edmond Mortimer en 1304 de plusieurs possessions conséquentes au pays de Galles et en Irlande. Mortimer acquiert en outre de nombreux autres domaines au pays de Galles et en Irlande grâce à son avantageux mariage avec Jeanne de Geneville, 2e baronne Geneville. Il consacre une grande partie de sa carrière militaire en Irlande, où il défend le patrimoine de son épouse face aux prétentions de ses rivaux locaux et s'oppose à l'invasion écossaise menée par Édouard Bruce. Ainsi, en 1316, il est nommé Lord lieutenant d'Irlande pa (fr)
rdfs:label
  • Roger Mortimer (1er comte de March) (fr)
  • Roger Mortimer (1er comte de March) (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:child of
is dbo:commandant of
is dbo:father of
is dbo:predecessor of
is dbo:spouse of
is dbo:successor of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:après of
is prop-fr:avant of
is prop-fr:conjoint of
is prop-fr:enfants of
is prop-fr:père of
is foaf:primaryTopic of