Robert Jarry est un homme politique français né le 29 décembre 1924 à Connerré dans le département de la Sarthe, mort le 17 septembre 2008 au Mans à la suite d'une rupture d'anévrisme.Il a tout d'abord été le 1er secrétaire de la fédération PC de la Sarthe de 1949 à 1977, puis il est devenu maire du Mans, de mars 1977 à mars 2001. Membre du Parti communiste français, il en est exclu en 1989 pour avoir refusé de laisser la place au candidat voulu par Georges Marchais, Daniel Boulay.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Robert Jarry est un homme politique français né le 29 décembre 1924 à Connerré dans le département de la Sarthe, mort le 17 septembre 2008 au Mans à la suite d'une rupture d'anévrisme.Il a tout d'abord été le 1er secrétaire de la fédération PC de la Sarthe de 1949 à 1977, puis il est devenu maire du Mans, de mars 1977 à mars 2001. Membre du Parti communiste français, il en est exclu en 1989 pour avoir refusé de laisser la place au candidat voulu par Georges Marchais, Daniel Boulay. En 24 ans, Robert Jarry a littéralement transformé le visage du Mans. Le "gros bourg" est devenu une ville moderne dotée d'outils et d'équipement performants. Il lui a fallu de la ténacité et des convictions pour impulser des projets parfois décriés. "À chaque fois qu’il a lancé de grands projets comme le Palais des Congrès, la Médiathèque, Antarès et les Atlantides, il a été critiqué par ceux qui avaient une vision étriquée du Mans, au motif que ces projets auraient été trop importants pour Le Mans." explique son successeur Jean-Claude Boulard. "Il a fait aboutir ces grands projets. Il a surmonté les critiques, et souvent constaté avec satisfaction que ceux qui les avaient formulées se ralliaient. À travers ces réalisations Robert Jarry a montré que sa seule ambition, c’était son ambition pour Le Mans." Il a aussi impulsé des créations de logements sociaux, maisons de retraite, salles de sports…Le socialiste Jean-Claude Boulard, jusque là président de la communauté urbaine du Mans, lui succède en mars 2001 à la tête d'une liste d'union de la gauche.Le Conseil municipal de la Ville du Mans a ainsi rendu un hommage à Robert Jarry en donnant à un boulevard le nom de l’ancien premier magistrat de la ville. Le mercredi 23 septembre 2009 le boulevard de la Gare est devenu le boulevard Robert Jarry.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 432937 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2810 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 23 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106577870 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:après
prop-fr:avant
prop-fr:nom
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Robert Jarry est un homme politique français né le 29 décembre 1924 à Connerré dans le département de la Sarthe, mort le 17 septembre 2008 au Mans à la suite d'une rupture d'anévrisme.Il a tout d'abord été le 1er secrétaire de la fédération PC de la Sarthe de 1949 à 1977, puis il est devenu maire du Mans, de mars 1977 à mars 2001. Membre du Parti communiste français, il en est exclu en 1989 pour avoir refusé de laisser la place au candidat voulu par Georges Marchais, Daniel Boulay.
rdfs:label
  • Robert Jarry
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:person of
is dbpedia-owl:predecessor of
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:après of
is prop-fr:avant of
is prop-fr:identité of
is prop-fr:prédécesseur of
is foaf:primaryTopic of