Richard Flecknoe (vers 1600-1678?), était un poète et dramaturge anglais, qui fut l'objet d'une satire de la part de John Dryden.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Richard Flecknoe (vers 1600-1678?), était un poète et dramaturge anglais, qui fut l'objet d'une satire de la part de John Dryden. Flecknoe était probablement d'origine anglaise, mais il n'y a aucune confirmation de la suggestion de Joseph Gillow, qu'il était le neveu d'un jésuite d'Oxford, dénommé William Flecknoe, ou plus correctement Flexney.Le peu de choses qu'on connaît de lui vient principalement d'un recueil de lettres qu'il envoya à des amis et à des mécènes, intitulé « Récit de dix ans de voyage en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique » (1655?). La première de ces lettres fut postée en 1640 de Gand, où il avait fui pour échapper aux conflits de la Première Révolution anglaise. À Bruxelles, il rencontra Béatrice de Cusance, épouse de Charles IV de Lorraine, qui l'envoya à Rome pour obtenir la légalisation de son mariage. Andrew Marvell le rencontra là-bas en 1645, et il décrivit dans une satire pleine d'esprit, Flecknoe, an English Priest at Rome (Flecknoe, un prêtre anglais à Rome) sa maigreur et sa rage à versifier. Il n'était pourtant probablement pas prêtre.Flecknoe voyagea ensuite au Moyen-Orient, et, en 1648, il traversa l'Atlantique pour se rendre au Brésil, dont il fit une description détaillée. À son retour en Europe, il entra au service de la duchesse de Lorraine à Bruxelles. En 1645, il rentra en Angleterre. Ses convictions royalistes et catholiques ne l'empêchèrent pas d'écrire un livre à la louange d'Oliver Cromwell, The Idea of His Highness Oliver, late Lord Protector (1650), dédié à Richard Cromwell. Cette publication fut oubliée à la Restauration pour faire place aux Heroick Portraits (1660), portraits héroïques de Charles II et d'autres membres de la famille Stuart. John Dryden utilisa son nom comme prétexte pour attaquer Thomas Shadwell dans le poème MacFlecknoe (1682), qui commence ainsi :L'aversion de Dryden semble avoir été causée par l'attitude méprisante de Flecknoe envers les comédiens et par ses attaques contre l'immoralité du théâtre anglais. Ses vers, qui ne méritent pas leur condamnation globale par les critiques, sont en grande partie religieux, et ont été principalement imprimés pour un usage privé. Aucune de de ses pièces n'a été jouée, à l'exception de Love's Dominion, annoncée en 1654 comme un « modèle pour le théâtre réformé », titre qui fut modifié en 1664 en Love's Kingdom, with a Discourse of the English Stage. Il s'amusait pourtant à ajouter la liste des acteurs, qu'il aurait sélectionnés, si la pièce avait été jouée. Flecknoe avait beaucoup de relations parmi les catholiques anglais, et Gerard Langbaine dit de lui qu'il connaissait mieux la noblesse que les Muses. A Discourse of the English Stage, fut réimprimé dans le English Drama and Stage (Roxburghe Library, 1869) de William Hazlitt; Robert Southey, dans son Omniana (1812), protesta contre la dépréciation générale des ouvrages de Flecknoe. Voir aussi "Richard Flecknoe" (Leipzig, 1905, in Münchener Beiträge zur ... Philologie), par A Lohr, qui a porté une attention extrême à sa vie et à son œuvre.
  • Richard Flecknoe (c. 1600 – 1678) was an English dramatist and poet. His work was praised by some critics and derided by others; he was notably ridiculed in John Dryden's poem Mac Flecknoe.
  • Richard Flecknoe (ca. 1600 – ca. 1678) was een Engels dichter en toneelschrijver. Over zijn jeugd en afkomst is niets met zekerheid bekend. Hij reisde veel en datgene wat over hem bekend is, komt voort uit een boek met verzamelde brieven aan zijn vrienden, Relation of Ten Years’ Travels in Europe, Asia, Affrique, and America (1654). Hieruit blijkt dat hij mogelijk van Ierse afkomst was en ooit priester was geweest. De eerste van deze brieven dateert uit 1640 en was afkomstig uit Gent, waarheen hij was uitgeweken om te ontkomen aan de gebeurtenissen tijdens de Engelse Burgeroorlog. In Brussel ontmoette hij Béatrix de Cusance, de vrouw van Karel IV van Lotharingen, die hem verzocht in Rome de wettigheid van haar huwelijk te verzekeren. Daar ontmoette hij de dichter Andrew Marvell, die later, naar aanleiding van zijn door hem minder hoog aangeslagen dichterij, een satire aan hem wijdde, "Flecknoe, an English Priest at Rome". In 1658 verscheen een verzameling schetsen in proza onder de titel Enigmaticall Characters. Zijn Short Discourse on the English Stage uit 1664, waarin hij kritiek uitte op de immoraliteit van het Engelse toneel, kwam hem te staan op een bijtende satire, Mac Flecknoe, van John Dryden. Een dichtbundel onder de titel Epigrams of All Sorts kwam uit in 1670. Van de vijf door Flecknoe geschreven toneelwerken is er slechts een opgevoerd: Love's Dominion (1654). De titel van dit stuk werd in 1664 gewijzigd in Love's Kingdom, with a Discourse of the English Stage.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5086719 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 6192 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 43 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 95918063 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:id
  • Richard+Flecknoe
prop-fr:name
  • Richard Flecknoe
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Richard Flecknoe (vers 1600-1678?), était un poète et dramaturge anglais, qui fut l'objet d'une satire de la part de John Dryden.
  • Richard Flecknoe (c. 1600 – 1678) was an English dramatist and poet. His work was praised by some critics and derided by others; he was notably ridiculed in John Dryden's poem Mac Flecknoe.
  • Richard Flecknoe (ca. 1600 – ca. 1678) was een Engels dichter en toneelschrijver. Over zijn jeugd en afkomst is niets met zekerheid bekend. Hij reisde veel en datgene wat over hem bekend is, komt voort uit een boek met verzamelde brieven aan zijn vrienden, Relation of Ten Years’ Travels in Europe, Asia, Affrique, and America (1654). Hieruit blijkt dat hij mogelijk van Ierse afkomst was en ooit priester was geweest.
rdfs:label
  • Richard Flecknoe
  • Richard Flecknoe
  • Richard Flecknoe
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of