La relation gène pour gène exprime le lien étroit existant entre chaque gène de virulence d'un agent pathogène et le gène de résistance correspondant de la plante hôte. Ce concept à été découvert en 1946 par le phytopathologiste américain, Harold Henry Flor,,,, alors qu'il étudiait la rouille (Melampsora lini) du lin (Linum usitatissimum).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La relation gène pour gène exprime le lien étroit existant entre chaque gène de virulence d'un agent pathogène et le gène de résistance correspondant de la plante hôte. Ce concept à été découvert en 1946 par le phytopathologiste américain, Harold Henry Flor,,,, alors qu'il étudiait la rouille (Melampsora lini) du lin (Linum usitatissimum). Harold Henry Flor a été le premier scientifique à étudier simultanément la génétique de l'hôte et celle du parasite et à les intégrer dans un système génétique globalLes relations gène pour gène constituent un volet important de la résistance des plantes aux maladies.Harold Henry Flor a montré que l'hérédité de la capacité de résistance de l'hôte aussi bien que celle de la pathogénicité du parasite sont contrôlées par des paires de gènes correspondants. L'un est un gène de la plante hôte, appelée gène de résistance (R). L'autre est un gène du parasite appelé gène d'avirulence (Avr). Les plantes exprimant un produit spécifique du gène R sont résistantes à l'égard d'un agent pathogène qui exprime le produit du gène Avr correspondant .Le phytopathologiste canadien, Clayton Oscar Person, a été le premier scientifique à étudier les ratios des pathosystèmes végétaux plutôt que les ratios génétiques des systèmes hôte-parasite. Ce faisant, il a découvert l'interaction différentielle qui est commune à toutes les relations gène pour gène et qui est maintenant connue comme l'« interaction différentielle de Person ».
  • The gene-for-gene relationship was discovered by Harold Henry Flor who was working with rust (Melampsora lini) of flax (Linum usitatissimum). Flor was the first scientist to study the genetics of both the host and parasite and to integrate them into one genetic system. Gene-for-gene relationships are a widespread and very important aspect of plant disease resistance.Flor showed that the inheritance of both resistance in the host and parasite ability to cause disease is controlled by pairs of matching genes. One is a plant gene called the resistance (R) gene. The other is a parasite gene called the avirulence (Avr) gene. Plants producing a specific R gene product are resistant towards a pathogen that produces the corresponding Avr gene product.Clayton Oscar Person was the first scientist to study plant pathosystem ratios rather than genetics ratios in host-parasite systems. In doing so, he discovered the differential interaction that is common to all gene-for-gene relationships and that is now known as the Person differential interaction.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 8528650 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3148 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 17 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110953016 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La relation gène pour gène exprime le lien étroit existant entre chaque gène de virulence d'un agent pathogène et le gène de résistance correspondant de la plante hôte. Ce concept à été découvert en 1946 par le phytopathologiste américain, Harold Henry Flor,,,, alors qu'il étudiait la rouille (Melampsora lini) du lin (Linum usitatissimum).
  • The gene-for-gene relationship was discovered by Harold Henry Flor who was working with rust (Melampsora lini) of flax (Linum usitatissimum). Flor was the first scientist to study the genetics of both the host and parasite and to integrate them into one genetic system.
rdfs:label
  • Relation gène pour gène
  • Gene-for-gene relationship
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of