Le quimbois, kenbwa, ou tjenbwa, est l'équivalent, pour les Antilles françaises, du vaudou haïtien, de la santeria cubaine et du candomblé brésilien. Ce serait davantage le nom générique des pratiques magico-religieuses issues du syncrétisme religieux.Le désir d'étymologie veut que le mot "quimbois" viendrait de l'injonction "Tiens bois" en créole.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le quimbois, kenbwa, ou tjenbwa, est l'équivalent, pour les Antilles françaises, du vaudou haïtien, de la santeria cubaine et du candomblé brésilien. Ce serait davantage le nom générique des pratiques magico-religieuses issues du syncrétisme religieux.Le désir d'étymologie veut que le mot "quimbois" viendrait de l'injonction "Tiens bois" en créole. Ce serait soit une reprise des paroles des médecins, soit parce que la magie repose sur l'absorption de décoctions de racines.Le pratiquant du Tjenbwa s'appelle le tjenbwazè ou quimboiseur. Ceux qui y croient lui prêtent des pouvoirs de prédiction de l'avenir, de guérison et d'envoûtements.Les quimboiseurs, séancier et mentor sont parfois vus comme des sorciers "engagés" par un pacte avec le diable, et appelés gens gagés.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 943041 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 8792 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 33 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110459617 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le quimbois, kenbwa, ou tjenbwa, est l'équivalent, pour les Antilles françaises, du vaudou haïtien, de la santeria cubaine et du candomblé brésilien. Ce serait davantage le nom générique des pratiques magico-religieuses issues du syncrétisme religieux.Le désir d'étymologie veut que le mot "quimbois" viendrait de l'injonction "Tiens bois" en créole.
rdfs:label
  • Quimbois
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of