Le terme « Protohistoire » désigne la période au cours de laquelle des populations ne possèdent pas elles-mêmes l’écriture, mais sont mentionnées par des textes émanant d'autres peuples contemporains.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le terme « Protohistoire » désigne la période au cours de laquelle des populations ne possèdent pas elles-mêmes l’écriture, mais sont mentionnées par des textes émanant d'autres peuples contemporains. Dans le Loiret, comme dans toute la France, elle correspond aux âges des métaux (âge du cuivre, âge du bronze et âge du fer) et couvre la période allant de -2300 à -52, date à partir de laquelle ou le territoire est sous domination romaine.Vers le milieu du IIe millénaire, les Protoceltes, venus des régions d'Europe centrale, introduisent en Gaule la métallurgie du bronze. Des nombreux tumulus qui leur sont attribués apparaissent en Beauce, aux confins du Loiret et du Loir-et-Cher et le long des vallées des Mauves autour de Baccon. Ils sont suivis vers -1200 par de la civilisation des champs d'urnes qui pratique le rite funéraire de l'incinération. Des urnes ont été découvertes à Tigy, à Férolles, à Olivet, à Baule et plus récemment à Courcelles, à l'occasion des fouilles en lien avec la construction de l'autoroute A19. Entre Meung-sur-Loire et Saint-Ay, plusieurs dépôts d'armes remarquables datées du bronze final ont été découverts, traduisant des rituels de consécration pour les riches défunts.La métallurgie du fer apparaît au début du VIIIe siècle av. J.-C.. Elle va permettre de forger des objets de taille plus puissants et coupants. Pendant un certain temps les armes et objets d'apparat vont encore être en bronze, du fait des difficultés de travailler le fer. Tout en continuant à incinérer leurs morts, les hommes renouent avec l'usage des tumulus, particulièrement avec les personnes de haut rang.La civilisation gauloise va s'épanouir à la période du second âge du fer, dénommée La Tène, à partir de 500 av. J.-C. L'Orléanais est habité pour la plus grande partie, par les Carnutes, la plus importante peuplade de la Gaule indépendante. Au nord-est, ils ont pour voisins les Sénons dont le territoire correspond au Gâtinais, tandis qu'à l'est, les Éduens sont maîtres du Giennois. L'habitat est avant tout composé de fermes isolées. Des agglomérations non fortifiées, où dominent les activités artisanales, se développent au début du IIe siècle av. J.-C. Les activités agricoles sont non seulement attestées par le biais des cultures, céréalières notamment, mais aussi de l’élevage de bétail. Parallèlement au retour à l'inhumation en fosse, apparaissent de nouvelles tombes en enclos pour une certaine aristocratie, comme à Cortrat.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7411764 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 67908 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 371 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 101427538 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 3 (xsd:integer)
  • septembre 2009
prop-fr:id
  • Origines
  • Gaulois
prop-fr:isbn
  • 9782950342843 (xsd:double)
prop-fr:lieu
  • Orléans
prop-fr:nom
  • Morin
  • Debal
  • Guiot
prop-fr:pagesTotales
  • 59 (xsd:integer)
  • 126 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Jacques
  • Jean-Michel
  • Thibaud
prop-fr:titre
  • Les Gaulois en Orléanais
  • Aux origines du Loiret - de la Préhistoire à l'A19
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le terme « Protohistoire » désigne la période au cours de laquelle des populations ne possèdent pas elles-mêmes l’écriture, mais sont mentionnées par des textes émanant d'autres peuples contemporains.
rdfs:label
  • Protohistoire dans le Loiret
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is foaf:primaryTopic of