La présence de protestants dans la ville de Vesoul et de l'élévation des premiers lieux de culte se réalisent à partir du milieu du XVIe siècle. Suite à la réforme protestante, de nombreux protestants arrivèrent dans la région de Vesoul depuis la frontière franco-allemande. Ces protestants, qui sont indignés par le mécontentement des catholiques décident de se révolter en pillant les villes et villages franc-comtois, qui abritent donc des résidents catholiques.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La présence de protestants dans la ville de Vesoul et de l'élévation des premiers lieux de culte se réalisent à partir du milieu du XVIe siècle. Suite à la réforme protestante, de nombreux protestants arrivèrent dans la région de Vesoul depuis la frontière franco-allemande. Ces protestants, qui sont indignés par le mécontentement des catholiques décident de se révolter en pillant les villes et villages franc-comtois, qui abritent donc des résidents catholiques. La cité vésulienne est plusieurs fois menacée et patiente dans l'angoisse d'une possible invasion de toute part, malgré un système défensif digne des plus grandes places forte, grâce à son château fort Castrum Vesulium. Après le détournement des protestants, la ville de Vesoul était tranquille, malgré cette pleine époque de guerre de religion. Cependant, ces derniers eurent recours à une ruse ingénieuse. Il s'agissait d'envoyer quelques hommes dans la cité vésulienne pour qu'ils entreprennent de la "propagande" protestante en incitant rigoureusement les catholiques à se rallier au protestantisme. Ce stratagème pour le moins futé, ne dura guère puisque les hommes qui furent envoyés à Vesoul pour diffuser le protestantisme, furent tous chassés de la ville.Les premières réunions de cultes eurent lieu à la salle de la justice de paix. Il s'agit d'une pièce située dans le bâtiment de la mairie. Elle fut d'ailleurs prêtée par le maire de Vesoul et le préfet de Haute-Saône. Le 18 août 1841, l'institution protestante de Vesoul est fondée par trois suisses (Louis Tournier, Henri Ducommun et Adam Perle). Le 17 mai 1841, la Paroisse de Vesoul est officiellement créée. En 1842, l'Oratoire Protestant de Vesoul est fondé. Ces trois fondations marquent, à un an d'intervalle, permet de rassembler de nombreux protestants formant ainsi une communauté religieuse. Au milieu du XIXe siècle, la communauté protestante de Vesoul grandit considérablement. La présence d'un temple dans la cité vésulienne devient alors obligatoire. Entre 1863 et 1866, de nombreux appels sont lancés pour réunir des fonds financiers pour l'édification d'un temple protestant à Vesoul. Le 16 juin 1866 est le jour de l'inauguration du Temple protestant de Vesoul. Cet acte est l'aboutissement d'une longue lutte pour que les protestants de la communauté de Vesoul ait leur propre lieu de culte. Situé rue Saint-Georges, le Temple protestant de Vesoul fut quelquefois modifié comme la réalisation d'un clocher en 1965 ou le changement d'orgue en 1984. La ville de Vesoul a accueilli près d'une vingtaine de pasteurs depuis la création de la communauté protestante de Vesoul.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7088317 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 26885 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 237 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110468120 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1862 (xsd:integer)
  • 1941 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • fr
prop-fr:nom
  • Mathiot
prop-fr:pagesTotales
  • 7 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Charles
prop-fr:titre
  • Le Temple protestant de Vesoul devant la morale et le budget
  • Le Centenaire de la paroisse de Vesoul: par le Pasteur Charles Mathiot
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Vagner
  • Société anonyme d'imprimerie montbéliardaise
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La présence de protestants dans la ville de Vesoul et de l'élévation des premiers lieux de culte se réalisent à partir du milieu du XVIe siècle. Suite à la réforme protestante, de nombreux protestants arrivèrent dans la région de Vesoul depuis la frontière franco-allemande. Ces protestants, qui sont indignés par le mécontentement des catholiques décident de se révolter en pillant les villes et villages franc-comtois, qui abritent donc des résidents catholiques.
rdfs:label
  • Protestantisme à Vesoul
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of